Francais        English         Portugues          Espagnol        Swahili      Lingala      Kikongo      Tshiluba       Tetela

Bibliothèque  Champ de Boaz    Frère Branham    Frère Lee Vayle     Frère Billy    Ecodim     Evangelisation  

Divinité  # 11

La Divinité Suprême du Seigneur Jésus-Christ.

Rev Lee Vayle

Le 1er juillet 2000.

 

         Père, nous Te remercions de Ta présence, sachant que Tu es descendu sur terre pour apporter la Parole, Ta Propre Parole, pour mettre l'Eglise en ordre, pour provoquer une Résurrection et manifester l'immortalité, pour l'Enlèvement et le grand festin des Noces. Nous Te remercions pour cela; et nous Te remercions de ce que nous connaissons l'heure dans laquelle nous vivons. Nous connaissons la Parole qui a trait à cela et nous connaissons notre  position. Nous T'en remercions; parce que la connaissance que nous avons vient du Très-Haut, de Toi-même. Alors que nous étudions Ta Parole ce soir et que nous voyons les conditions de la terre, nous Te prions de nous aider à mieux comprendre Ta bonté et Ta bienveillance envers nous, sachant que nous sommes mis à part par la Parole et de ce fait, mis à part pour Toi-même.


 

         Par conséquent, sachant que nous sommes, par la grâce, avec Toi et la Parole, nous sommes protégés et en sécurité. Et peu importe dans quelle direction souffle le vent, combien l'orage menace, les éclairs, les tonnerres, les tremblements de terre; quoiqu'il advienne, nous savons que quand tout aura voler en éclats et aura disparu, nous nous tiendrons debout, parce que nous sommes avec Toi et que nous savons que nous sommes du côté du Seigneur. Mais, quand Tu nous as invité à venir à Tes côtés, nous étions ravis de nous approcher de la Vérité, et de demeurer dans la Vérité, et de croire que la Vérité demeure en nous, faisant de nous un avec Toi et le Fils, et un tous ensemble. Nous Te remercions Seigneur d'avoir compris ces choses, les ayant acceptées, et nous savons qu'elles nous ont été confirmées. Nous Te louons pour cela au Nom de Jésus-Christ notre Sauveur. Amen. Vous pouvez vous asseoir.

 

1.      Maintenant, avant d'en arriver encore Jean. 1:1, je crois que  vous êtes peut-être au courant que depuis la dernière fois que j'ai été ici, il y avait un assez grand nombre de chose à dire au sujet de la vérité de la propagation du SIDA dans le monde et, spécialement, en Afrique. Il n'y a pas eu de répit dans la presse. Vous pouvez à peine feuilleter un journal ou un magazine ou écouter la radio ou allumer la télé, tout ce que vous voudriez, que vous allez découvrir que le SIDA est  en train de ravager le pays de plus en plus. Je vais en parler un petit peu ce soir, et je vais vous dire des choses que vous n'aurez jamais sues à moins que je vous les dise, parce que personne d'autre n'est au courant de ce que je vais vous dire.

 

2.      Maintenant, voici un petit article parut dans le journal de Dayton. Il dit : " SIDA, Le Pire Reste Encore à Venir" "Les Nations Unies; Les experts de l'ONU-SIDA ont édité, mardi, un rapport sinistre de l'épidémie mondial. Il disait que personne ne pouvait prédire quand est-ce que le fléau serait maîtrisé en Afrique et que la moitié de tous les adolescents âgés de quinze ans en Afrique du Sud et au Zimbabwe mourraient de cette maladie. Et Peter Piotte, directeur du projet  ONU-SIDA (VIH), a averti, mardi, que le nombre de victime humaine ne fera que s'empirer dans les dix prochaines années même si aujourd'hui, par  miracle, toutes les transmissions du HIV s'arrêtaient." Bien entendu, ça ne va pas s'arrêter. "Le virus a tué dix-neuf millions de personnes et  il a en plus infecté 34 millions, y compris  quatre millions rien que l'année passée."

 

3. Voici ce qui est aussi dit : "Genève-SIDA..." Ce qui, je suppose, est un rapport de l'ONU". Le SIDA a tué dix-neuf millions de personnes dans le monde, mais le pire reste encore à venir, prédirent mardi les Nations Unies. La maladie est supposée exterminer la moitié des adolescents dans quelques nations africaines; détruisant ainsi des économies et des sociétés. C'est toute une génération qui est décimée, a dit Peter Piotte, directeur du projet ONU-SIDA (HIV). Il a dit que les pays vulnérables tels qu'en Asie, en Europe de l'Est et aux Caraïbes, risquent une catastrophe similaire à moins qu'ils ne puissent agir maintenant pour contrôler le taux d'infection." Nous ferons ressortir comment ils vont le faire. "Dans ce rapport de 135 pages qui fut publié mardi" (ça aurait pu être 1335 pages, ça ne changerait rien) "Le virus a tué dix-neuf millions de personnes dans le monde, une hausse par rapport aux 16,3 millions de personnes tuées à la fin de 1998." Et souvenez-vous, ils se vantaient que les chiffres baissaient.

 

4. Vous savez, nous ne sommes pas bêtes au point de ne pas comprendre les journaux quand nous les lisons. La presse croit qu'elle est au-dessus de Dieu. Tout ce qu'ils ont à faire, c'est de dire une chose et c'est comme ça, c'est tout. "Le SIDA est en régression; " elle est en augmentation. Tout comme, il y a des années, la presse a dit que la peine capitale n'influençait en rien la diminution de la criminalité. Après toutes les idioties qui ont été divulguées en Grande Bretagne, après toutes ces idioties, vingt ans, ils se sont rendus compte que la criminalité s'est accrue et que la peine capitale a effectivement un effet dissuasif. Mais comme  la presse sait tout. Ne doutez jamais de la presse. Doutez de Dieu. Mais ne doutez jamais des journalistes de presse, vous savez, parce qu'ils sont comme les membres du conseil du Sanhédrin. Vous savez, les Sanhédrins disaient que quand Dieu a une question difficile à laquelle Il ne sait pas répondre, Il fait appel à nous. Ça, j'aime.

 

5. "Le virus a tué 19 millions de gens dans le monde, une hausse de seize millions. Il a  infecté  34 millions de personnes de plus, y compris les 5,4 millions de gens pour la seule année passé. Plus de treize millions d'enfants, dont les parents sont morts du SIDA, sont orphelins." Or nous l'avons lu et vu la dernière fois que je vous ai parlé. "Dans seize pays d'Afrique sub-Sahariens, plus d'un dixième de la population, âgée de quinze à quarante ans, est porteur du virus d'immunodéficience humaine (C'est le VIH). Dans sept de ces pays, au moins un cinquième de la population est infectée. L'un des pays où vingt pour cent de la population est infectée, c'est l'Afrique du Sud."

 

         Or, il n'y a jamais eu beaucoup à dire au sujet de l'Afrique du Sud. Ça a toujours été le Zimbabwe et le reste, mais à présent nous examinons l'Afrique du Sud, qui est en fait le plus stable ou l'un des gouvernements le plus stable de la zone sub-Saharienne. Maintenant, "elle a eu 4,2 millions de gens séropositives du VIH, l'unique nation dont le total est le plus élevé. La nation de l'Afrique australe, le Botswana a la plus mauvaise proportion d'infection. Plus d'un adulte sur trois sont infectés; ce qui représente quatre-vingt-dix millions de la population des Etats Unis. Cette dernière s'élève à 270 millions d'habitants."

 

         Maintenant, Ils prennent bien soin de ne rien vous dire au sujet des Etats-Unis. Evidement, tout est très secret et personne ici n'a le SIDA. C'est même ridicule de penser le contraire parce que, eh bien! La presse l'a dit.

 

6. "Avec la diminution du nombre d'adultes actifs restés pour soutenir le reste de la population, l'impact sur les nations pauvres d'Afrique est dévastateur. La production agricole dans des nations telle que le Zimbabwe, où deux mille personnes meurent du SIDA chaque semaine, est en chute libre. Les chances d'une meilleure instruction sont aussi ruinées. Le nombre de nouveaux enseignants formés en Zambie se maintient au niveau de ceux qui sont fauchés par le SIDA.

 

7.      Maintenant, vous savez là où nous allons dans la Bible à ce sujet. Nous irons dans Romains 1, qu'on ne peut diffuser ni à la radio ni en parler en Grande Bretagne. Si vous oser en parler, on vous inflige une grosse amende, on vous jette en prison, etc. Je crois qu'un groupe de Chrétien s'est vu imposé une amende de 30.000$ rien que pour avoir lu ça. Maintenant dans Romains, il est dit:

 

(18) La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement  la vérité captive,

 

         Or, vous savez que l'injustice, c'est une utilisation délibérée de la Parole de Dieu en dehors du cadre de la Parole dans lequel Dieu dit qu'Elle devait être utilisée. C'est comme Caïn qui, pour l'adoration, fit une chose injuste quand il fit usage de ce qui s'est résumé à l'offrande des prémices au lieu de l'offrande de sang. Et la version des Septante [La version grecque de l'Ancien Testament, NDT.] dit: 'Tu as droitement offert, mais tu n'as pas droitement divisé;  n'as-tu donc pas péché? Et Paul le confirme, là où vous êtes supposés vous tenir, c'est de dispenser droitement la Parole de Vérité. Ainsi la Parole vous dit ici-même que la Vérité Divine est retenue captive par des hypocrites, par des gens qui utilisent la Bible et qui délibérément L'utilise mal, de sorte que la vérité ne peut pas être apportée aux gens. Ainsi la Vérité est dissimulée par l'organisation, et c'est ce à quoi nous regardons ici.

 

8.      Maintenant, la Bible dit:

 

(19) car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. (Maintenant ça semble très étrange là, où vous diriez, parce que ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître, mais remarquez les paroles suivantes:)

 

(20) en effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa Divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,

 

         Ainsi la Bible vous dit ici même que celui qui croit à la théorie de l'évolution, est un insensé parce que les gens savent automatiquement qu'il existe un Dieu, un genre de Dieu, une force, une conception. Et s'ils savent qu'il y a une conception, il doit nécessairement y avoir un concepteur.

 

         Maintenant, remarquez combien la presse élève les soi-disant scientifiques. On va jusqu'à dire qu'il n'existe pas d'homme de science reconnu qui croit à la création. Pourtant, ces derniers iront jusqu'à admettre qu'il y a une conception. Comment peut-il exister une conception sans un concepteur? Ainsi, vous voyez, ces gens savent mieux; et connaissant mieux, ils ne feront rien à ce sujet sinon d'essayer de détruire le concept même de Dieu.

 

9.      Or, quand la Vérité Divine, la Divinité ou la Réalité est rejetée et tournée en ridicule, voici ce qui commence à arriver:

 

(21a) puisque, ayant connut Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne Lui ont point rendu grâces;

 

         Maintenant quand est-ce que c'est arrivé?

 

         C'est arrivé à chaque fois que Dieu a envoyé un prophète, à chaque fois que Dieu a envoyé un messager, mais tout particulièrement le prophète, et au temps de la fin, le prophète en question, c'était William Branham, le prophète de Dieu, Mal.4: 5-6, l'Elie de cette heure, dont les gens ne s'imaginaient même pas qu'il viendrait aux Gentils. Maintenant soyez patients, car je vais vous montrer ici ce dont vous n'aviez pas la moindre idée, mais je peux vous en témoigner la véracité.

 

(21b) mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 

 

(Ps 14:1) l'insensé dit dans son cœur: il n'y a point de Dieu!

 

         Ainsi, ils ont des cœurs d'insensés. Et remarquez comment Dieu a écarté le tout et les a appelés des imbéciles. C'est tout (des gens dépourvus de toutes intelligence.) C'est pourquoi il est dangereux de traiter un homme d'imbécile, à moins qu'il le soit. Vous pouvez alors le traiter de stupide, de bêta, d'idiot, de crétin, et de tout le reste comme je suis  enclin à le faire, ce qui peut ne pas être poli.

 

10.    Maintenant, avec ça, le cœur sans intelligence est obscurci. Maintenant observez ce qui vient du cœur obscurci.

 

(22) Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; (Maintenant ça va de l'insensé, de folie en folie. Vous obtenez une double portion.) 

 

(23) et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en image représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. (Or ça, ça a eu lieu là-bas dans le passé; nous allons vous mettre à la page.)

 

(24) C'est pourquoi Dieu les a livré à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propre corps; (Et vous savez que c'est ce qui s'est accompli; en observant les religions païennes, quand Israël était au-dessus de toutes les religions; le reste, c'était du paganisme.)

 

(25) eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! (En d'autre terme, ça règle la question.) C'est pourquoi, maintenant observez, 

 

(26) C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; (Or nous parlons ici de la sexualité. Ainsi comprenons simplement cela et n'essayons pas d'en changer le sens.)

 

(27) et de même que les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire qui mérite leur égarement. (Or, c'est la première conséquence qui résulte du rejet de la Réalité.)

 

(28) Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,

 

         Ainsi maintenant vous allez d'une sexualité abusive et interdite à tout ce qui est simplement extrême. C'est pourquoi vous avez ces chansons que vous avez aujourd'hui où il est question de passer les femmes à tabac, de les violer et de les tuer. Vous voyez, ils sont fous à lier. Ils vont continuer ainsi. A présent observez. Que se passe t-il après l'homosexualité? 

 

(29a) étant remplis de toute espèce d'injustice,  

 

         Ils exigent à présent le droit d'accéder à l'église, à la prêtrise, à la communion, à tout ce qui leur est interdit dans la parole de Dieu, et ils disent: "Nous sommes aussi bons que quiconque. Dieu ne nous condamne pas, Dieu nous aime, et par conséquent, nous valons n'importe qui." Et maintenant, ils ont même des lois, n'osez même pas dire quelque chose contre. Ils sont protégés, vous, vous ne l'êtes pas.

 

         Il y avait un couple d'homosexuels, une lesbienne, et un homosexuel qui débattait l'autre soir. Et l'homme était lucide dans sa manière de penser. Il a dit: "Je m'en fiche pas mal de ce qu'on dit de moi." Il a dit: "je veux que tout soit au grand jour." Mais écoutez la femme: "Non!" Elle ouvrirait bien grand les oreilles de Dr Laura Schlesinger pour qu'elle puisse bien l'écouter. Elle lui ferait volontiers rendre l'antenne. Elle ferait tout pour que tout le monde 'la boucle' pour qu'elle seule puisse parler. Or si ce n'est pas Sodome, je ne sais pas ce que c'est. Le maire de l'heure, c'était le pauvre vieux Lot, le maire de la ville. Mais qui administrait la ville? Les Sodomites. Qu'en est-il des gouvernements des Etats-Unis d'Amérique ?

 

11.    Maintenant observez:

 

(29b) de méchanceté, de cupidité, de malice; plein d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité;

 

(30) rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents,

 

(31) dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde.

 

(32) Et, bien q'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. (En d'autres termes, tout le système religieux tombe dans cette erreur. Et ils s'en réjouissent.)

 

         Maintenant quelle est la chose que je vais vous dire? En 1954, Fr. Branham est parti en Inde où il y eut une confrontation du Mt Carmel, car toutes les grandes religions du monde se trouvaient là, les Bouddhistes, les Mahométans, les Chrétiens, les Catholiques, romains, sans aucun doute, tous les différents types de religion, les Protestants, ce que vous avez. Ils étaient là pour la grande épreuve de force. Quand Fr. Branham est parti en Inde, il prit avec lui quelques personnes, et je crois, inconnus de Fr. Branham, était un homme... Je ne suis pas sûr que ce soit DuPlessis qui l'est fait venir ou Ern Baxter. Et je vais parler très clairement, et je l'avais déjà annoncé. Et je ne suis pas le moins du monde inquiet de le dire, parce que c'est la vérité. Baxter était un coureur de jupons. Il s'est même enivré à bord de l'avion et il en est arrivé à marcher aux pas de l'oie et tout le monde s'est moqué de lui. En Inde, on l'a vu en compagnie de femmes; des gens sont venus demandés à Fr. Branham : "Est-ce convenable pour le révérend d'avoir ces femmes?"

 

12. Mais plus alarmant encore était le fait qu'il y avait un homme parmi eux qui se nommait Le Comte Faery von Blomberg. Von Blomberg était, bien évidemment, le fils adoptif d'un Comte et d'une Comtesse. Et il était un Chrétien reconnu, du cercle des hommes d'affaires du plein Evangile, bien évidemment, mais il était homosexuel. Et il s'est approché d'un jeune homme qui était un Chrétien, un prédicateur Pentecôtiste qui se nommait Sigfried Encke. Je sais de quoi je parle, parce que je connais Sigfried Encke; j'ai fait sa connaissance à Columbus. Il savait que j'étais un ami de Fr. Branham et que j'ai travaillé avec lui, ainsi de façon étonnante, il me raconta son histoire, de quelle manière cet homme fit tout ce qu'il pouvait pour l'engager dans une sorte de relation sexuelle illicite. Et croyez-moi, j'ai peiné pour résoudre ce problème et lui faire savoir que Fr. Branham n'avait rien à avoir avec quelque chose de pareil.

 

13. C'était en 1954 que l'épreuve de force est arrivée. Qu'est-ce que je suis en train d'essayer de vous dire? Les homosexuels étaient déjà là, mais c'était la première fois, réellement, qu'un homosexuel était dans l'entourage de Fr. Branham, où se trouvait la lumière, alors que Fr. Branham a dit: "Le prophète est la Parole révélée de Dieu rendu manifeste." Effectivement, le prophète est le récipient humain dans lequel Dieu résidait pour apporter Sa Parole. Pas comme en Jésus, mais comme en Moïse; nous le lirons ce soir.

 

         Maintenant, c'était une circonstance déplorable, en 1954, un pentecôtiste qui est sensé être un chrétien, de l'aristocratie, homosexuel.

 

14.    Je crois que c'était à peu près en 1956 mais pas plus tard, que Leo et Gene, Leo Mercier et Gene Goad, Dieu a dit à Fr. Branham de les embaucher: deux homosexuels. Ainsi je veux que vous compreniez où je veux en venir. Ce dont je suis en train de parler ici : Là où Dieu S'est fait connaître, et à travers un prophète, c'est là que des hommes ont fait demi-tour et des homosexuels étaient là même pour prendre la relève. Et vous allez en voir de plus en plus, et vous allez voir de plus en plus de corruption, et vous allez voir de plus en plus de gens mourir du SIDA. Fr. Branham a dit qu'il viendra un temps où les gens debout sur cette terre-ci… (et je l'ai même dit, je pense avant même qu'il le fasse) parce que, quand j'ai vu que les Ecritures disaient que Dieu s'est repenti d'avoir fait l'homme, j'ai examiné de très près l'hébreux pour savoir ce que ce mot 'se repentir' veut dire : 'être triste'. Et Dieu était très attristé de la condition dans laquelle l'homme s'est retrouvé, et ainsi donc, Dieu n'a pas permis à ce que le dernier homme perde le souffle et se mette à suinter et devienne le rébus du genre humain, ait des haut-le-cœur et expire son dernier soupir. Il les a tout simplement exterminés.

 

15. Ainsi, très bien, maintenant, je disais que de l'inflammation, de l'infection suintait  de leurs corps, en fait, c'était des pus. Et Fr. Branham avait dit que le corps des gens allait pourrir debout, pendant qu'ils seront encore vivants. Et nous savons à présent, qu'ils sont en train de se dépêcher de trouver la dernière petite quantité d'antibiotique qu'ils peuvent avoir dans l'océan. La terre ne peut pas se purifier d'elle-même. Il ne reste plus rien, alors ils se tournent vers l'océan, et l'océan est corrompu. Et à vrai dire, je ne pense pas que nous ayons un endroit où aller pour nous prémunir, parce qu'il existe maintenant même des infections que rien ne peut détruire sauf le feu. Et pourtant ils ont trouvé des bactéries à l'embouchure des volcans où il fait extrêmement chaud. Ainsi vous pouvez voir qu'il existe des bactéries si résistantes, que nous nous demandons comment elles vont être détruites? Elles vont muter. Elles vont survivre. Mais l'homme ne va pas y survivre. Ainsi, nous somme à présent en mesure de comprendre ce que j'ai lu ce soir concernant le SIDA.

 

16.    D'accord, représentons-nous simplement ce qui se passe dans le monde aujourd'hui, parce que les gens ne veulent simplement pas reconnaître l'ampleur réelle du problème. Il y a un homme appelé Williams, à New York. Voici un homme, en haut ici: Williams. [Fr. Vayle dessine au tableau blanc.] Cet homme était un revendeur de drogue. Il souffrait du SIDA, ce qui est contagieux. Il a donné de la drogue à, au moins, une centaine de jeunes filles, au lycée, en échange de faveurs sexuelles. Une centaine de jeunes filles, ici. Combien ont été infectées? Je ne sais pas. Mais voici un Franco-canadien, un jeune homme, blond, très beau qui était steward dans des avions qui faisaient la traversée de New York vers l'Europe. Il a contracté le SIDA, et il a infecté au moins deux cent personnes. Vous rendez-vous compte de ce que je suis en train de vous dire? Vous qui êtes monogame, qui êtes resté avec une seule femme, avec un seul homme, prenez-vous conscience de ce que je suis en train de dire? Cet homme-ci: deux cent! Laissez ça pénétrer profondément. S'il en a infecté deux cents, et qu'elles sont aussi pourries ou mauvaises que lui, vous aurez raison de croire qu'il y en aura cinq mille après, et elles vont toutes continuer à transmettre cette maladie mortelle.

 

17.    Recommençons encore ici avec ces centaines de jeunes filles ici. Disons qu'une de ces jeunes filles avait été infectée. En d'autres termes, elle est réputée être une fille facile, elle est légère. Elle est littéralement une petite prostituée, ce qui est dommage, mais c'est ce qu'elle est. Maintenant, je vais vous dire quelque chose: Il se peut qu'il y est beaucoup de gars ici en bas, et comme Fr. Branham a dit: "L'homme est un dragueur; les femmes feraient mieux de faire attention et d'apprendre à dire 'non!' " Je suis en train de citer le prophète, et je reste avec le prophète à cent pour cent.

 

18. Maintenant, ces gars, ici, ce monsieur, ici,  probablement...  Je ne fais que vous donner, dans une certaine mesure, une idée en réduisant les chiffres. Disons que trois de ces gars ici n'ont été qu'avec trois autres femmes. Maintenant, ils ont été en contacte avec elle, et ils vont ici avec ces trois-là, et ces trois-là continuent à courir avec d'autres hommes. Or, remarquez ce qui va se passer. Ca va prendre de plus en plus de l'ampleur. Maintenant, je ne comprends pas tout au sujet de sondage, et je ne comprends pas tout au sujet des chiffres, mais je sais une chose: Il y a des mois ici, je vous ai cité des statistiques qui disent que quand vous avez des rapports sexuels illicites avec une personne, vous avez eu en faite deux cent partenaires.

 

19.    Très bien, continuons simplement d'observer. Les chiffres ne mentent pas, et je n'essaye pas de faire peur à quelqu'un. J'essaye de vous montrer des choses qui sont possibles. Très bien. Nous avons 35 millions de personnes ici. N'est-ce pas? Maintenant réduisant-le simplement. Peu importe qu'elles aient été en contacte avec deux cent partenaires quelque part ou qu'elles le seront. Réduisons cela simplement à cent partenaires: Trois milliards, 500 millions. Et le monde contient seulement six milliards de personnes. Ainsi, dites-moi maintenant que des gens ne marcheront pas sur cette Terre avec du pus dégoulinant de leurs corps et leurs corps pourrissant, et je vous répondrais, vous avez été dupé par la presse. Et il est temps que nous comprenions que Fr. Branham a dit: "La science prouvera que ce message est correct." Et la science l'a fait, parce qu'ils sont en train de mourir maintenant même (des corps vivants en putréfaction.)

 

20. Au tout début, quand le SIDA apparut, les gens étaient plus honnêtes et on informait les gens que de très nombreuses personnes, qui mourraient des suites de complication du cerveau, étaient en fait atteintes du SIDA. Et on informait que beaucoup d'entre ceux qui mourraient du cancer, mourraient en fait de sarcome, qui est vient après le SIDA. Et on en tenait les gens informés. Mais de nos jours, on ne vous en parle plus, et vous pouvez même vous retrouver en prison pour avoir cité quelqu'un. En Amérique, on n'arrive même pas à pointer quelqu'un du doigt. On peut prendre votre numéro de sécurité social, on peut vous faire tout un tas de choses, mais quand on en arrive au problème du SIDA... C'est là où vous avez le petit Ryan Whites qui meurt d'une hémophilie. Et c'est là où vous avez Arthur Ashe, le grand joueur de tennis, un noir, qui meurt à cause d'une injection intraveineuse. Combien sont-ils morts à cause d'eux? Et combien vont mourir? Et il est dit que la colère de Dieu vient à cause de ces choses. Je ne suis pas content de cette situation, et je sais que vous n'êtes pas content de cette situation, mais je voulais seulement que vous sachiez combien cela peut se propager rapidement. Et c'est en train de se propager."

 

21. Et ne laissez personne vous dire que cela vient de jeunes petits singes. "Oh, les jeunes petits singes en étaient le porteur, et puis un moustique a piqué le jeune petit singe, et le moustique a piqué l'oiseau, et l'oiseau est arrivé et ses crottes sont tombées dans la porcherie, et les porcs les ont mangées, et puis..." Oh, allons donc! Et puis quoi encore? Croyez-vous que je vais renier la Parole de Dieu pour plaire aux homosexuels? Il est dit ici même que ce sont  les homosexuels qui ont amené cela sur terre, un point, c'est tout. Maintenant, vous dîtes : "Essayez-vous de les combattre?" Non, Je n'essaie pas de les combattre. "Les passerez-vous à tabac?" Non, je ne les passerai pas à tabac. "Que feriez-vous à leur sujet?" Je les laisserai tranquille, si nécessaire, je prie pour eux, je leur parle; Je n'essaierai d'en froisser aucun. Je n'ai pas un combat à leur livrer. Mais je vais vous dire: Je suis ici pour défendre la Parole du Dieu vivant, parce qu'Elle me défend.

 

22.    Souvenez-vous, quand Eve est sortie de la Parole, elle était déjà morte. Et quand elle L'a quitté pour aller avec le serpent, elle était morte une seconde fois. Et quand Adam est venu à elle, elle était morte une troisième fois. Tout est en trois, ne pensez pas que ce n'est pas le cas. Ainsi ne nous mentons pas à nous même. Comprenez là où nous en sommes. Ça sera de pire en pire.

 

         Je sais que je parle de manière très directe. De nombreuses fois les petits enfants m'écoutent, et vous parents vous devez vous occuper d'eux; Mais vous allez devoir vous occuper de vos enfants comme je n'ai jamais eu à m'occuper des miens, parce que quand mes enfants grandissaient, ces choses étaient très, très rare. Elles ont toujours été là, et elles ont traversé des siècles à cause du fait selon lequel Dieu a dit: "Soyez féconds, multipliez." 'Fécond' signifie 'vous mettre dans une position où vous pouvez enfanter'. 'Multiplier' signifie que vous accomplissez l'acte. Fr. Branham a dit: "Quand Dieu a donné un commandement, il a pourvu d'un moyen pour cela." Et le moyen pour cela, c'est exactement comme Fr. Branham l'a exprimé: "Les enfants naissent du désir sexuel." Et ce désir sexuel peut absolument vous ruiner et vous détruire, parce que le corps est le temple du Saint-Esprit. Le corps appartient au Seigneur.

 

         Et cela nous est donné, comme cela est donné à la femme, Fr. Branham a dit: "Elle a été conçue par Dieu, spécialement pour être un vase sacré de maternité." Et elle n'est vraiment pas dans une situation très, très embarrassante. C'est l'homme qui est dans une situation extrêmement embarrassante, parce que c'est lui qui est habituellement l'agresseur, mais la femme habituellement ne subit pas d'agression avant qu'elle ne tombe de la manière dont Eve était tombée.

 

23. Ainsi, nous avons un grand problème aujourd'hui, et le problème, c'est de fuir à Christ, loin de ces choses, et d'être plus ouvert, plus honnête et plus droit que le sont ces gens du monde qui disent: "Eh bien! Dieu aime le pécheur, mais Il hait le péché." Ma Bible me dit: "Dieu est en colère contre le pécheur tout le long du jour."  J'aimerais les voir esquiver ce verset.

 

24. Je ne confronte pas la Bible à la Bible. Je La cite telle qu'Elle est écrite. C'est pourquoi il est si important de comprendre la doctrine et de vivre dans ce cadre-là de la Parole. Et je vous dis seulement que je suis reconnaissant que j'ai vécu ma vie, mais vos vies sont encore devant vous, et vous élevez vos enfants de manière admirable. N'oubliez pas de les conseiller et d'être avec eux et de rester avec eux et de les aider à travers ces temps difficiles parce que, comme Fr. Branham a dit: "Ce temps-ci est le temps le plus périlleux" et le seul temps dans toute la Bible qui est mentionné être un temps périlleux, c'est l'heure dans laquelle nous vivons.

 

25.    Maintenant, je vais vous amener à Jean ici, et aller à la Divinité. Vous connaissez à présent l'historique de l'homosexualité comme jamais auparavant, et je soutiens tout ce que j'ai déclaré.

 

26.    Maintenant, dans Jean. 1:1: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu." Or Fr. Branham a dit de manière catégorique concernant cette Ecriture: "Si vous faite de Jésus la parole, vous avez trois Dieux." En fait, vous pourriez avoir deux ou trois dieux. Maintenant, il parlait, bien entendu, aux Unitaires et aux trinitaires, ainsi il ne parlait à personne qui croyait en deux dieux. Ainsi il disait ici: "Il n'existe qu'Un seul Dieu, lequel, nous savons, est le véritable, et Il est la Parole."

 

27.    Maintenant, voyons quelques Ecritures au sujet de la vérité sur l'unicité de Dieu, non pas les Jésus-Seuls, mais la vérité selon laquelle il n'existe qu'un seul Dieu. Dans Deut. 6:4: "Ecoute, Israël! L'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel." Ainsi, vous pouvez voir ici, il parle en termes d'autorité souveraine, parce que le mot 'dieu' signifie 'souverain', 'qui reste seul', en sorte que personne ne peut rien Lui faire ou faire ce qu'Il fait. En d'autres termes, le monde entier reste tranquille dans la Présence de Dieu, complètement entravé et complètement sous Sa domination en sorte qu'Il fait exactement ce qu'Il veut faire. Ainsi il n'existe qu'un seul Dieu, et en fait, en dehors de Lui, il n'y en a pas. Non seulement il existe une unicité de la Divinité, mais ne vous y tromper pas, il n'en existe pas deux ou trois qui constituent une Divinité. Il est dit par ici en Esaïe 45:5.

 

(5) Je suis l'Eternel, et il  y en a point d'autre, hors moi il n'y a point de Dieu (Celui Qui auto -existe); Je t'ai ceint, avant que tu me connusses.

 

Et au verset 21:

 

(21) Déclarez-le, et faites-les venir! Qu'ils prennent conseil les uns des autres! Qui a prédit ces choses dès le commencement, et depuis longtemps les a annoncées? N'est-ce pas moi, l'Eternel? Il n'y a point d'autre Dieu que moi, je suis le seul Dieu juste et qui sauve.

 

(22) Tournez-vous vers moi,  et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre! Car je suis Dieu, et il y en a point d'autre.

 

(23) Je le jure par moi-même, la vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée: tout genoux fléchira devant moi, toute langue jurera par moi.

 

         Aussi, dans Esaïe 44:24 il est dit qu'Il est seul le Seigneur.

 

(24) Ainsi dit le Seigneur, ton rédempteur qui t'a formé dès la matrice: je suis le Seigneur qui a fait toutes choses, qui a déployé les cieux seul, (Maintenant, en d'autres termes, ce n'est pas les cieux seulement, parce qu'il a créé toutes les autres choses. C'est Dieu seul qui a déployé les cieux) et qui a étendu la terre tout seul,

 

         Ainsi vous voyez, Il est absolument seul, et "tout seul", c'est ce qu'il est en train de dire.

 

28.    Aussi, remarquez dans Esaïe 40:14, il est dit:

 

(14) Avec qui a t-il tenu conseil, et qui lui a donné de l'intelligence, et l'a instruit dans le sentier du juste jugement, et lui a enseigné la connaissance, et lui a fait connaître le chemin de l'intelligence?

 

         Ainsi, ce passage vous fait savoir que Dieu est non seulement un Dieu unique, mais qu'il n'existe personne en dehors de Lui; que Lui seul est l'Eternel (Le Seigneur), personne d'autre, et qu'Il ne tient conseil avec personne. En d'autres termes, il n'y a pas une autorité plus élevée, comme voudraient vous le dire les gnostiques. Ils ont tout élaboré en une sorte de disposition prodigieusement ridicule, qui est antichrist, anti-Parole.

 

29     Ainsi maintenant, vous pouvez constater que personne ne peut Lui être comparé. Dans Esaïe 40:25:

 

(25) A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? Dit le Saint.

 

         Il est en réalité au-dessus de toute comparaison à tel point qu'il n'y a rien à quoi vous pouvez Le comparer, parce qu'Il est le créateur; Il a créé toutes choses, et Il maintient toutes choses. Maintenant vous avez donc un Dieu impénétrable. Vous avez un Dieu ici qui, à moins qu'Il ne Se fasse connaître à vous, vous ne savez tout simplement pas quoi faire ou vous avez recours à votre propre jugement comme vous regardez autour de vous et essayez de comprendre quelque chose au sujet de Dieu. Eh bien! Vous savez, vous avez été prévenus dans les Dix commandements de ne pas essayer de le faire. N'essayez même pas pour commencer. Ça ne marchera pas.

                                                                                            

30. Et puis, nous pouvons aussi aller à Daniel pour écouter ce que Nebucadnetsar allait dire après s'être remis de sa crise de démence, parce qu'il s'était élevé contre Dieu, et alors il a appris sur Dieu. Daniel 4:34-35

 

(34) Après le temps marqué, moi, Nebucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint. J'ai béni le très-Haut, j'ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste de génération en génération.

 

(35) Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant: il agit comme il lui plaît avec l'armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n'y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise: que fais-tu?

 

         Maintenant, vous pouvez dire ce que vous voulez, mais ce monsieur a parlé par le Saint-Esprit. Un vieux roi des gentils, il y a longtemps de cela; Il a fait du bon travail. Ainsi, à qui pouvez-vous le comparez? Absolument, à personne.

 

31. Et puis, par-dessus tout, on ne laisse en tout cas rien d'autre avoir lieu quand on parle de Dieu et qu'on traite de Dieu. Vous devez complètement et absolument traiter seul selon la manière dont Dieu veut qu'on traite avec Lui et il n'y a rien au monde que vous pourriez dire sur la manière dont Dieu veut traiter avec vous à moins que Dieu Lui-même vous apprenne comment Il désire traiter avec vous et quels sont Ses desseins et que sais-je encore; et tout ce qu'Il a en tête. Ainsi, la Bible dit ici dans Exode 20:1-3.

 

(1) Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant:

 

(2) Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir d'Egypte, de la maison  de servitude.

 

(3) Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

 

         Alors Le voici, Le Dieu Unique qui a fait cela, or Il dit: tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face, et là, bien sûr, il n'y a personne en dehors de moi de Moi, il n'y a personne avant Moi, et il n'y a personne qui va venir après Moi. Alors, par conséquent, je suis complètement isolé quant au fait d'être Dieu, et on doit traiter avec Moi selon Ma propre Divinité et selon ce que je dois faire à cause de Ma propre personne, Mon Etre. Vous voyez? C'est quelque chose que vous devez examiner et considérer très profondément.

 

32. Aussi, dans Jacques ici, nous avons le témoignage d'un homme qui était Juif ou Israélite, comme l'apôtre Paul. Et dans Jacques 2: 19

 

(19) Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent.

 

         Or Fr. Branham a parlé de Paul (Saul) sur la route de Damas quand cette lumière l'a frappé. Maintenant, le Nouveau Testament appelle cela une lumière, et l'Ancien Testament l'a toujours désigné, pratiquement, comme une Colonne de Feu. Et Paul a dit que vous ne pourriez pas faire dire à ce Juif  'Seigneur' à moins qu'il ne sache que c'était la même Colonne de Feu, avec Laquelle Moïse avait parlé. Parce que, souvenez-vous, il ne devait que reconnaître Cela, parce que Jésus a dit: "Je suis Celui dont Moïse parlait." Et puis, si Saul n'avait pas reconnu cela, il était hors de question qu'il puisse être un enfant de Dieu. Il n'en est pas question; C'est tout comme aujourd'hui.

 

33. Et aussi, nous pouvons prendre Luc 4, bien entendu, c'est Jésus qui parlait au moment de la tentation, quand Satan L'a tenté, et Il dit ici dans Luc 4:8:

 

(8) Jésus lui répondit: il est écrit: tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras Lui seul. (Non pas eux, non pas eux, mais Lui seul; et ce n'est pas non plus au féminin, non pas elle, mais) Lui seul.

 

         Toutefois Fr. Branham a dit: "Jésus est Dieu, mais il n'est pas Dieu." Eh bien! Qu'en faites-vous? Eh bien! Voici une question qui lui avait été posée: quelle est la différence entre Jésus et Dieu? Il a dit: "Il n'y a aucune différence exceptée que les fils ont des commencements."

 

34.    Or, quand il a dit: "Il est Dieu, mais il n'est pas Dieu; et qu'il n'y a pas de différence entre le Père et le Fils ou, Jésus et Dieu,  excepté que les fils ont des commencements," Maintenant que disait-il là? Il disait la même chose que vous et moi dirions à propos de notre origine, de notre espèce. Nous sommes ici à cause de nos ancêtres, nos ancêtres qui descendent d'Adam (malheureusement, du serpent aussi) mais si jamais aujourd'hui il existait ici une race pure, elle serait Adamique. Et la race Adamique descend exactement de Dieu, là où Dieu a soufflé en lui, le souffle des vies et qu'il est devenu une âme vivante. Et il est devenu l'ancêtre et il serait l'ancêtre de tous les hommes et de toutes les femmes sans exception, qui sont nés dans ce monde et qui sont venus à travers Eve. Mais toujours est-il que nous sommes, grosso modo, de l'espèce humaine. Ainsi quand on doit faire la différence, il n'y a pas de différence. Tout comme la Bible a dit qu'il n'y a pas de différence, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.

 

35. Ainsi, quand vous considérez que Jésus soit Dieu et toutefois il ne l'est pas, vous regardez, non pas seulement à l'espèce, mais aussi au fait de l'incarnation, parce que Jésus était un homme, et la Bible dit Dieu n'est pas un homme dans le sens que Jésus était, lui, un homme. Nous vous montrerons une autre fois que Dieu était un homme, en faisant ressortir le spirituel comme Fr. Branham nous l'a fait ressortir: le premier homme, Dieu; le deuxième, Jésus; le troisième, Adam. Nous n'aurons pas le temps ce soir pour ça.

 

         Mais nous examinons ce verset, là où Il était Dieu, mais il n'était pas Dieu en raison de ce qu'il a dit: "Moi et mon Père nous sommes un," Où le Fils était réellement le corps, la chair, faisant de Jésus le temple du Dieu Tout Puissant. Dieu était à l'intérieur de Jésus; Jésus était la chair. Ainsi donc, quand on regardait au Fils, il pouvait bien dire: "Celui qui m'a vu, a vu le Père." Parce que c'est l'exacte vérité, parce que la vie qui a été manifestée là dans ce corps, est venue de la vie qui à l'origine était certainement la Vie-Dieu, et cette vie devait se manifester selon son espèce. Et ainsi donc, il a dit: "Celui qui me voit, voit le Père." Et ça, bien sûr, c'est l'exacte vérité.

 

36.    Maintenant avançons un tout petit peu. Fr. Branham a dit, à propos de Jésus, qu'il est Dieu, et qu'il n'est pas Dieu, et que Dieu est un objet d'adoration. Ainsi allons dans Apocalypse 5:

 

(1) Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, maintenant celui qui est assis sur le trône, en d'autres termes, il a des hanches, il a un fessier, il peut s'asseoir sur un trône, et il a des mains, il a un livre en mains scellé de sept sceaux.

 

(2) Et je vis un ange puissant, qui criait d'une voix forte: Qui est digne d'ouvrir le Livre, et d'en rompre les sceaux.

 

(3) Et aucun homme dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder.

 

(4) Et je pleurai beaucoup de ce qu'aucun homme ne fut trouvé digne d'ouvrir le livre ni de le regarder.

 

         Maintenant, vous remarquerez, la vérité est qu'il est question d'un homme.  Ainsi, ne vous attendez pas que ce soit un ange ou un archange ou  un chérubin ou quelque chose d'autre. Attendez-vous que ce soit un homme. Et c'est d'un homme qu'on avait besoin pour ouvrir le Livre. Eh bien! Certainement vous devez avoir quelqu'un qui soit au moins de la catégorie des prophètes.

 

(5) Et l'un des vieillards me dit: Ne pleure point; car voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le Livre et ses sept sceaux. Ces sept sceaux scellent le Livre.

 

(6) Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.

 

(7) Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. Alors, Celui-ci, de toute évidence, c'est un homme.

 

(8) Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau, tenant chacun une harpe et des coupes remplies de parfums, qui sont les prières des saints

 

(9) Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été  immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;

 

(10) tu as fait de nous des rois et des sacrificateurs pour notre Dieu, et nous règneront sur la terre. (Eh bien! Là, il s'agit de Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant, il est un homme, parce que c'est un homme qui devait ouvrir un livre.)

 

(11) Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. (De toute évidence, ils étaient des millions.)

 

(12) Ils disaient d'une voix forte: L'agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire, et la louange.

 

(13) Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s'y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l'agneau, soient la louange, l'honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles!

 

(14) Et les quatre êtres vivant disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.

 

         Ainsi, l'adoration revient à Jésus et à Son Père. Ainsi donc, Dieu est un objet d'adoration. Vous pouvez voir ici même qu'Il est Dieu, et qu'il n'est pas Dieu

 

37. Maintenant, la chose se présente comme ceci: pourquoi alors Jésus recevait-il l'adoration? Non pas parce qu'il était le Fils de Dieu, en aucune manière. Il recevait l'adoration, non pas à cause de ce qu'il était, mais à cause de ce qu'il a fait. Et ce qu'il a fait, il ne pouvait le faire qu'à cause de ce qu'il était. Ce caractère parfait, sans égal; ce corps magnifique est devenu le sang de Dieu, et c'est devenu la résidence du Dieu Tout Puissant.

 

38. Ainsi donc, Jésus est adoré, mais ce n'est pas en tant que Dieu qu'Il est adoré, et ce n'est principalement pas à cause de ce qu'Il est qu'Il est adoré. Ce n'est pas réellement pas vrai. Il est adoré à cause de ce qu'il a fait, et ce qu'il a fait, sans tenir compte de qui il était, il n'aurait pas pu le faire. Est-ce que vous me suivez attentivement? Donc, par conséquent, il n'est pas Dieu, mais il peut être adoré de la manière dont cela est dicté par Dieu, parce que Jésus a dit: "N'adorez personne si ce n'est Dieu, et servez-Le Lui seul." Et ainsi quand Jésus nous délivrait là-bas, comprenons qu'il était au service de Dieu, car il était crucifié dès avant la fondation du monde, et il a dit: " c'est dans ce but que je suis né." Absolument. Ainsi, vous pouvez comprendre donc ce dont nous parlons.

 

39.    Maintenant, aussi avec ça, nous pourrions aller dans Romains14: 11, que nous comparerons à Philippiens 2: 9-11. Et il est dit: "Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera  gloire à Dieu." "Comme il est écrit, comme je suis vivant, dit le Seigneur," Voyez-vous? "Tout genou fléchira devant moi et toute langue confessera… à Dieu."

 

On prend Philippiens 2: 9-11.

 

(9) C'est  pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,

 

(10) afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

 

(11) et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

 

         Il n'est pas dit qu'il est Dieu, mais qu'il reçoit une confession,  tout comme le Père reçoit une confession et, par conséquent, bien qu'il ne soit pas égal à Dieu, il est sur le trône avec Dieu. En fin de compte, il sera sur le trône avec la colonne de Feu, Dieu, au-dessus. Il est sur le trône, mais il est sous la juridiction du Père, parce que celui qui a dit: "Je ne parle pas à moins que le Père me dise quoi dire, et je ne fais rien à moins que le Père me montre quoi faire." Ça ne peut pas changer. C'est inviolable; ça ne peut être modifié.

 

40. Ainsi, vous pouvez voir ici comment, bien qu'il n'y a qu'un seul Dieu et que Jésus n'est pas Dieu, qu'il est le Fils de Dieu, et qu'il est un homme, parce qu'il est né et qu'il est venu par la chair. Il avait une pré-existence. C'est tout à fait excellent. Ensuite, Dieu S'est incarné en lui. Ainsi, il existe une dualité. Parfois, c'est le Père qui parle. Parfois, c'est le Fils qui pouvait parler. Mais toutes les fois que le Fils parle, c'est le Père qui parle, car le précepte a toujours été: Dieu à travers Jésus créant, soutenant et rachetant. Même à présent, la même chose reste valable, parce que le sacerdoce de Melchisédek vient de Dieu. Ça ne vient pas de l'homme. Ce n'est pas quelque chose qui vient de l'homme. Le sacerdoce d'Aaron vient de l'homme, absolument, l'homme qui traite avec Dieu. Mais cette fois-ci, c'est Dieu qui traite avec l'homme. Et c'est Dieu qui est à l'œuvre, du début à la fin.

 

41.    Maintenant, comme il en est ainsi, nous voulons vous lire plusieurs extraits  des sermons de Fr. Branham, rien que des citations ça et là; cela,  je n'aime pas le faire dans un certain sens concernant la parole, mais ça ne fait rien. Je préfère prendre ses citations sermon par sermon et sujet par sujet de la manière dont Fr. Branham les a apportées. Mais parlons donc de la Divinité suprême de Jésus-Christ comme annoncée.

 

         Maintenant, cette déclaration n'est réellement pas vraie. Jésus ne peut pas être Dieu suprême. Il n'est même Dieu. Quand on parle de la Divinité suprême, on parle du mot grec qui est 'theos' qui veut dire 'Divinité suprême'. Et si Jésus est le Fils de Dieu, alors il est simplement le fils du Dieu suprême. Il n'est donc pas le Dieu suprême. Mais examinons cela de plus près.

 

42. "Maintenant, si vous croyez de la bonne manière," c'est "La loi et la grâce" là en arrière, en 1954. [LA LOI OU LA GRACE 0610-54] Maintenant souvenez-vous quand vous avez affaire au ministère de Fr. Branham, le grand ministère de l'enseignement, vous devez vous souvenir de ce qu'il a dit dans "La Parole parlée est la semence originelle", que ce prophète sème la semence de la Bible entière, en commençant par le serpent dans le Jardin jusqu'au prophète dans la pluie de l'enseignement, qui est William Branham. Il la sème jusqu'en ce temps-là. Puis il se retrouve seul avec Dieu; alors la pluie de l'enseignement tombe. Et souvenez-vous que c'était le 21 septembre 1958 que Fr. Branham a inauguré le sujet de la semence du serpent et l'a prêchée. Ainsi il a commencé à semer la semence de la Bible entière en 1958, et il est décédé en 1965 ce qui fait exactement sept ans. A ce moment-là tout est fini.

 

[65]   Maintenant, si vous croyez de la bonne manière... Si vous le confessez seulement du bout des lèvres, cela ne vous fera aucun bien. Mais si, du fond du cœur,  vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, vous ne pouvez plus vivre la même vie que vous viviez. Vous ne le pouvez pas si vraiment vous avez eu une vision authentique du Calvaire. Maintenant si vous vous y prenez n'importe comment, vous perdez votre temps. Or, là encore, vous voyez, il s'agit de retenir la vérité captive. Bien qu'elle soit là, ils n'y croient pas correctement. C'est un consentement des lèvres. Ce n'est pas spirituel. Ça ne vient pas du fond du cœur. Mais quand vous avez réellement une vision de ce que Jésus était, oh là là! Combien j'aimerai prêcher la Divinité, la Divinité suprême de Jésus-Christ, si vraiment vous pouvez comprendre qui il était, et ce qu'il a fait pour vous, hommes et femmes, votre cœur se fendrait au-dedans de vous, et vous seriez disposé à rejeter les ordures du monde et à vivre pour lui. Comme c'est merveilleux! Et quel genre de personne il était, si vous compreniez la condescendance de Dieu Lui-même, Se révélant, descendant jusqu'à ce qu'Il arrive à votre cœur. Bon, de qui parlait-il concernant la Divinité suprême du Seigneur Jésus-Christ? De Dieu! Ainsi, ne vous emparez pas de quelque chose pour courir avec.

 

43.    [67] Quand Dieu le Père, sous  forme d'une grande nuée, était suspendu au-dessus des enfants d'Israël, et quand Il est descendu sur la montagne ce matin-là pour écrire la loi, oh là là! Même si un animal touchait la montagne, on devait le cribler de flèches. C'est seulement au travers de la sanctification qu'Il a fait monter Moïse, a placé Aaron en bas, au pied de la colline pour veiller et monter la garde. Et quand cette Colonne de feu s'est établi sur la montagne, les éclairs ont jailli et les tonnerres ont grondé et l'obscurité est venue. Quand Jéhovah Dieu, le Créateur de toute éternité s'est placé au sommet d'une montagne que Lui-même avait créée, la densité des nuées faisant jaillir  des éclairs, la terre a été ébranlée, au point que les Israélites, qui se tenaient dehors dans le camp avec leur sacrifice sanglant tout autour, ont dit: "Que Moïse parle, et pas Dieu, de peur que nous mourrions." Pensez-y.

 

         Ce même grand être, Tout-puissant, S'humilia et Se dévoila dans un corps de chair (maintenant écoutez) dans un corps de chair que tout homme pouvait toucher de ses mains. Maintenant qu'est-ce que c'est que cette _expression? C'est une _expression: 'le corps de chair' qui veut donc dire: Tout homme pouvait toucher de ses mains. Une bête touchant la montagne devait être criblé de flèches.

 

         'Tout homme pouvait toucher de ses mains' est en réalité une locution adjectivale, mais peut être considéré, presque, comme une _expression en apposition à 'le corps de chair'. 'Le corps de chair': quelque chose qui peut être toucher des mains ou le corps de chair qui peut être toucher des mains. Vous voyez? De la manière dont une femme l'a touché, et qu'il a dit: "Qui m'a touché?". On pouvait le toucher.

 

         Qu'est-ce qu'Il faisait? Il revendiquait Son rôle. Il essayait d'atteindre l'homme, puis après qu'Il fût allé offrir Son Propre Sang, là où aucun autre sang n'aurait fait l'affaire... Ce n'est pas étonnant qu'Il soit le prix inestimable du ciel, pas étonnant qu'Il soit le Roi des rois. Quand Il S'est fait connaître et qu'Il est descendu, qu'Il S'est livré aux mains de pécheurs pour qu'on le batte et qu'on Lui crache dessus, pour être blessé et être crucifié pour mourir. Quand Il se trouvait là, quelqu'un a dit: "Eh bien! Je pouvais appeler" (Maintenant observez bien) "Je pouvais appeler mon Père." Maintenant qu'en est-il de celle-là? Vous voyez? Vous devez écoutez très, très attentivement. Souvenez-vous que Dieu a quitté Jésus au jardin de Gethsémani. Vous voyez? Vous devez tout mettre ensemble. Et vous allez constater que quand vous croyez à ce que Fr. Branham a dit, vous mettrez toutes les citations ensemble. Et vous n'aurez pas autant de difficulté. Il a donc dit que je pouvais appelé mon Père et Il m'aurait envoyé dix légions d'anges, mais mon royaume n'est point de ce monde.

 

         Et la foule a dit: "Qu'il soit tué! Qu'il soit tué!" Pourquoi ne s'est-il pas retourné dire : "Qu'il soit tué!" Voici la raison pour laquelle il ne pouvait pas le faire, mes amis. Observez-le. Ils étaient Ses Propres enfants. Pensez-y! Les enfants d'un homme qui réclament à cor et à cri le sang de leur papa. Si mes enfants se ralliaient pour demander mon sang, il n'y aura rien d'autre que je puisse dire sinon :'Prenez-moi.'  S'Il refusait de le faire, il perdrait son enfant, sa propre création, ses êtres humains. Maintenant, nous savons que Dieu a créé toute chose par Christ Jésus, et nous savons avec certitude que Dieu a dit: Faisons l'homme à notre image, et qu'il parlait au Fils. Et ça ne devait être que vrai, car Jésus était l'image de Dieu. Nous parlerons de ces choses plus tard. Peut-être demain.

 

         Pouvez-vous vous imaginer des enfants qui réclamaient le sang de leur père? C'est la raison pour laquelle Il ne pouvait pas dire non. S'il disait non, ils étaient perdus. Je mourrais de plein gré pour mes enfants. N'importe quel père le ferait. Regardez ce qu'Il était, Ses Propres enfants demandaient Son Sang.

 

44.    [7] [CHRIST MAL ACCUEILLI Jeff In V-6 N-20 DI 1109-55] J'ai entendu que Billy était là, il a prêché la Divinité Suprême (je crois que c'est Billy Graham) du Seigneur Jésus-Christ, il a dit: Il y a eu plus d'un homme, beaucoup d'hommes se sont levés et des philosophes et ainsi de suite, mais Jésus-Christ était Dieu Lui-même manifesté dans la chair." Maintenant Jésus-Christ était, quand on veut en venir au cœur même du problème, si vous voulez reconnaître la vraie histoire... De quoi s'agissait-il? De Dieu, manifesté dans la chair. Et même Browning, le poète, a compris cela. Quand il a parlé de l'Arabe, en chemin, et qu'il a dit: "Serait-il possible que Dieu soit vraiment descendu résider dans une personne et qu'Il ait marcher parmi nous?

 

         Frère, j'ai hurlé 'un amen' aussi fort que possible, parce que je sais que c'est vrai. Je le crois. Bon, bien sûr, ayant vu la façon dont ils l'ont traité, J'ai pris position pour lui, j'ai continué avec la Déité suprême, que Jésus-Christ était Jéhovah Dieu manifesté dans la chair. Vous voyez? Ainsi, très bien, "Eh bien! En faisant cela, le Seigneur nous a accordé cinquante mille âmes pendant ces cinq nuits de réunion.

 

         Et puis, quand ils ont appris que nous partions en Allemagne... Or, là-bas, c'est l'état et l'église, ce que l'église dit à l'état, l'état l'exécute. Et nous avons souvent enseigné beaucoup de fois... J'ai quelqu'un ici, c'est un ami qui est catholique, maintenant je ne dis pas du tout cela pour repousser votre église. Non Monsieur. J'ai des milliers et des dizaines de milliers d'amis catholiques. Mais nous avons souvent pensé qu'aux débuts quand l'église catholique s'est unie avec l'église et l'état ensemble aux jours de la Rome papal, quelle persécution cela a provoqué. Frère, les protestants sont tout aussi mauvais sinon pire. Et j'ai dit la même chose. Je crois que j'aimerais avoir affaire à un catholique n’importe quel jour plutôt qu'à des protestants qui veulent trouver à redire à tout, parce que le pauvre catholique, il ne connaît pas grand chose. On lui a enseigné que 'Dieu est un grand mystère', ainsi qui sais?

 

         A vrai dire, à moins que vous soyez vraiment, disons comme les méthodistes, qui ne croient qu'à la prohibition et prennent un verre en douce, je préférerais avoir affaire à vous n'importe quel jour de la semaine plutôt qu'à un baptiste, parce que, vous voyez, ils n'ont pas beaucoup de chose à désapprendre. Si on ne vous a pas mal enseigné quelque chose, vous n'aurez pas à en souffrir. Vous ne savez tout simplement pas. Vous voyez, si quelqu'un voulait vous enseigner quelque chose sur l'électricité (je n'en sais rien), vous passerez un temps plus aisé avec moi (Pourquoi! Je suis tout simplement ignorant en cette matière) qu'avec quelqu'un qui l'aurait appris de travers. Ainsi, vous savez, c'est plus facile. C'est pourquoi Fr. Branham a dit cela.

 

45.    [59] [L'AVEUGLE BARTIMEE LIMA OH DIMANCHE SOIR 2701-57] Vous savez Jaïrus a dit: "Viens, impose les mains à ma petite fille et elle vivra."

 

         Et le centurion romain a dit: "Je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais je suis un supérieur. Quand je dis à ce soldat 'fais cela' il le fait; parce qu'il est sous mes ordres. Et quand je dis à l'autre: 'fais ainsi' et il le fait; parce qu'il doit m'obéir; il est sous mes ordres." Ce Romain, que faisait-il? Il reconnaissait la Divinité suprême du Seigneur Jésus-Christ. Il reconnaissait Dieu dans l'homme Jésus, qui était non seulement l'homme Jésus, le prophète, mais il était le Christ, ce qui signifie le Messie.

Il a dit: "Dis seulement une parole et mon serviteur vivra." Et qu'a dit Jésus? "Je n'ai jamais vu pareille foi en Israël."

 

C'est ce que j'essaie de vous transmettre, à vous mes gens; Christ est ici. Eh! Bien comment est-Il ici? Comment est-Il ici? Le Saint-Esprit en William Branham tout d'abord. Mais aussi, Dieu se tenant là dans une Colonne de feu.

 

"Ainsi, croyez-le. En Afrique, en Inde, un seul signe surnaturel, ils sont attentifs à cela. Et Ils vérifient, si c'est comparable à la Bible, cela règle la question pour toujours."

 

         Ainsi, Fr. Branham dit la même chose que ce qui s'est passé là avec le centurion, vous pouvez m'observer et voir ce qui arrive ici immédiatement.

 

         Ils ont dit: "Fr. Branham, dites-moi, qu'est-ce que cela veut dire, pourquoi Jésus a-t-il dit: "Moi et mon Père, nous sommes un?" "Vous me voyez, n'est-ce pas?" Eh! Bien cela flanquerai une peur à faire sortir complètement de l'éternité et à être précipiter en enfer, quiconque n'est pas de Dieu. Mais ça règle la question; Dieu vêtu d'une peau. Vous savez, vous n'avez qu'à laisser tomber vos propres pensées. Pourquoi? Parce que nous sommes sous une confirmation. Non pas une indication, mais une confirmation. Vous voyez?

 

46. Maintenant: "Hébreux Chapitre 4." C'est en 1957 [122-5]

 

         [HEBREUX CHAPITRE 4 JEFF IN, HEB 0109-57] Puis, nous découvrons la véritable Divinité de Jésus-Christ... Comment allez-vous le faire? Le livre entier ici est une révélation de Jésus-Christ, et il est venu. Nous apprenons qu'à plusieurs reprises et de plusieurs manières, Dieu a parlé à nos pères par les prophètes, en réalité dans les prophètes, dans ces derniers jours, dans Son Fils, par Son Fils, Il S'est révélé. Et le Livre, de la Genèse à l'Apocalypse, n'est rien d'autre qu'une constante, perpétuelle, révélation du Seigneur Jésus.

 

         Maintenant, Dieu S'est révélé dans Son Fils; C'est vrai. Prenons maintenant simplement quelques petites images ici, et faisons une petite comparaison pour voir comment on se débrouille avec ce sujet. Ainsi nous allons dans 1 Corinthien 6, et je vous en avais déjà cité une partie dans mon petit préambule. Et dans 1 Cor. 6:19-20:

 

(19) Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-même.

 

(20) Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

 

         Maintenant nous allons dans Philippiens 2 et voyons quelque chose là. Et Phil. 2:13.

 

(13) car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Vous voyez?

 

         Maintenant, ceci nous met en position de marcher sur les traces de Jésus, un véritable exemple pour nous. Le corps de Jésus était le temple du Saint-Esprit. Nous sommes des temples du Saint-Esprit. C'était Dieu qui produisait en lui le vouloir et le faire selon le bon plaisir de Dieu. C'est Dieu qui en nous produit le vouloir et le faire selon le bon plaisir de Dieu. Le problème est que, comme je l'ai dit de nombreuses fois, nous n'avons jamais appris à nous mettre hors du chemin. Et nous mettre hors du chemin, c'est semer la Parole de Dieu devant tout, rien et la moindre chose; semer la Parole et prendre position pour Elle. Et ne pas retirer votre main de la charrue, et ne pas faiblir, parce qu'en temps approprié vous récolterez, parce que nous sommes l'agriculture de Dieu, la ferme de Dieu. Nous sommes la ferme dans laquelle Dieu a planté Sa semence. Et Sa semence ne peut pas retourner à lui sans effet, et elle ne retournera pas à Lui sans effet: (un grain) donne jusqu'à trente grains, (un autre) soixante, (un autre) cent. Dieu va tirer quelque chose de chacun de nous sans exception. Et plus nous apprenons, plus nous nous y appliquons volontairement, comme la philosophie orientale de la pensée... Mais ceci n'est pas la philosophie de la pensée, c'est la Parole vivante, à laquelle l'esprit est devenu obéissant, amenant captive chaque pensée et chaque chose élevée qui s'exalte contre la connaissance de Dieu qui est Sa Parole, parce que c'est seulement là que repose la connaissance du Dieu vivant.

 

48.    Maintenant, que nous dit Pierre? Suivons cela jusqu'au bout. Prenons 1 Pierre 2: 21:

 

(21) Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces.

 

         C'est exactement la même chose que Paul a dit dans Hébreux 12, exactement la même chose [Héb.12: 2] "Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi qui, en vue de la joie qui lui était réservée", vous savez, "a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu." Et en toutes choses, il Lui est soumis.

 

         Et aussi, nous avons ceci ici. C'est une scène de lavage des pieds dans Jn.13: 15, il est dit: "Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait."  Alors, nous avons ceci ici, la Divinité suprême de Jésus-Christ peut littéralement être réduite à l'essentiel, c'est à dire, au fait de Dieu dans un vase. Et quand vous parlez de Dieu dans un vase en rapport avec le Fils unique, vous parlez en termes de celui qui est né de manière exceptionnelle, ce qui veut dire unique en son genre, jamais auparavant, jamais présentement, jamais après, un fils unique absolu. Et étant le premier né, vous savez comme moi, qu'il hérite de cinquante pour cent de tout ce que le Père possède.

 

49. D'accord, et nous découvrons que celui qui était dans le buisson ardent; c'était Dieu. Or, ça, c'est une déclaration étrange, ici même, mais prêtez-y attention: nous voyons que c'est lui qui était avec Dieu avant la fondation du monde. Maintenant, c'est là où il se peut que vous commenciez à penser: "Eh! Bien, Fr. Branham ne veut pas vraiment dire -"Si vous faites de Jésus la parole, vous allez obtenir plus d'un dieu." Et aussi, vous allez vous mettre à croire que peut-être Jésus est Dieu. Ce n'est pas ainsi. Ceci m'amènera à quelque chose dont j'avais parlé auparavant, les croisements, où soit Jésus était à l'action, soit le Père seul, c'est la même chose que là où Fr. Branham a dit: "Parfois Jésus parlait et parfois le Père parlait." Il existait une dualité.

 

50. Maintenant, il n'y a absolument aucun doute qu'il était avec le Père. Il pouvait être dans la nuée, dans la Colonne de feu. Il pouvait être tout ce que le Père voulait qu'il soit. Mais quand on en arrive à Melchisédech, il ne l'était pas. Ainsi, ces choses, ce que j'appelle des croisements... Je ne sais pas d'où vient Fr. Branham, ici. Mais, il a dit ici, et puis la Bible dit ici: Et nous découvrons que dans le Nouveau Testament qu'il était Dieu et l'homme à la fois. Maintenant là encore, je peux le comprendre parfaitement. Et je peux comprendre s'il était Dieu avec le Fils là-bas dans le passé, alors il pouvait aussi être homme. Mais en ce temps-là, je ne crois pas un instant que Fr. Branham ait dit qu'il était Melchisédech ou qu'il était avec lui. Mais je peux comprendre, si vous croyez cet exemple particulier, que ce vase était Jésus, Dieu oeuvrant au travers de lui, je ne me disputerai pas avec vous, parce que je ne me disputerai pas à propos de la doctrine. Je laisse simplement la Parole corriger la Parole. Je ne le vois pas. Mais si les gens voient ça, pour moi, c'est en ordre.

 

51.    Et observez. Puis, quand il quitta le Nouveau Testament pour aller au ciel, il a dit: "Je viens de Dieu et je rentre à Dieu." Eh Bien! Est-ce que Dieu peut venir de Dieu et rentrer à Dieu? Maintenant, si vous allez croire quelque chose de semblable, vous arriverez à la prochaine chose que vous allez croire, c'est que Jésus et le Père, c'est le même être, et par conséquent, donc Dieu va commencer à Se projeter, S'extruder, pour ainsi dire, et Se manipuler et agir ici et puis revenir encore à l'intérieur. Maintenant vous avez autant tort que les trinitaires qui disent que Dieu est comme un oeuf: La coquille, le blanc et le jaune. Mais ils ont vraiment gaffé. Il y a quatre parties. Il existe une membrane à l'intérieur de la coquille.

 

52. Restez avec le précepte: Le Fils était là avant qu'il y ait un grain de poussière. Il n'a pas été créé. Il a été enfanté-- il est né, incontestablement. A travers lui Dieu a créé toutes choses. Fr. Branham l'a décrit. Ce qu'il a fait c'est son affaire, pas le mien. Je ne sais pas. Mais je sais bien qu'il n'y a qu'un seul Dieu avec ce Fils, là, ils se sont utiliser l'un l'autre ou plutôt l'un est utilisé par l'autre. Je ne sais pas. Mais je connais bien là où les Ecritures parlent de Dieu, incontestablement, et puis, Elles parlent du Fils, incontestablement, et je refuse de me détourner du précepte d'un seul Dieu avec Son Fils, et avec beaucoup d'enfants de Dieu. En sorte que nous sommes maintenant la race de Dieu, un peuple. Et c'est ce que vous voyez comme l'oméga, la Nouvelle Jérusalem, les nouveaux cieux et la nouvelle terre, les vierges folles à l'extérieur, les vierges sages à l'intérieur, les 144.000, et la suite. Ce qu'ils sont ne m'incombe pas. Tout ce que je sais, c'est que l'agneau est sur le trône et Dieu, Elohim, la Colonne de feu est au-dessus du trône. C'est tout! Alors, croyez ce que vous voulez, mais moi, c'est ce que je crois à cent pour cent à partir de ce que Fr. Branham a enseigné. Et je ne changerai pas.

 

53. Et aussi, souvenez-vous que beaucoup de ces choses que Fr. Branham les a dites avant 1958 et avant l'ouverture des Sceaux. Et Fr. Branham a aussi été corrigé plus tard en 1964 sur l'évidence du Saint-Esprit. Et en 1965 il nous a apporté ce que lui-même ne savait pas jusqu'à ce temps-là, c'était ce que l'épouse attendait: La révélation de l'Enlèvement. Corrigeant. Très bien.

 

54.    [122-7] [HEBREUX CHPITRE 4 JEFF, HEB 0109-57] Et quand Paul L'a rencontré, Il était dans la même forme qu'Il était quand il conduisait Israël, dans une Colonne de feu. De qui parlait-il? "Et Paul L'a regardé directement de face, n'étant pas converti, ça lui a causé des problèmes des yeux le reste de ses jours. Il était aveugle pendant plusieurs jours. Il ne pouvait rien voir du tout. Il a du être conduit à une rue appelée La Droite, et Dieu... Eh Bien! Est-ce que Jésus est Dieu? Maintenant, décidez-vous.

 

         Je suis désolé. Je ne peux abonder dans ce sens. Maintenant, je ne vais pas vous condamner si vous abonder dans ce sens, parce que c'est votre privilège. C'est à Dieu de vous corriger. Mon travail, c'est de marcher dans l'amour, s'il m'est possible, mais c'est très difficile pour un gars comme moi, parce que je suis très réservé et très inflexible. Mais si je sens que j'aime le Seigneur et que je sers Ses enfants et que j'aime Sa Parole et que je prends position pour Elle. Au moins, je suis tranquille à cet égard.

 

         "Et Dieu avait un prophète là-bas, par lequel Il parlait, répondant au nom d'Ananias." Alors, qui était dans les prophètes? Est-ce que c'était Jésus ou c'était Dieu? Eh bien! Ce n'était pas Jésus, parce que Dieu était en Jésus, le prophète, faisant de lui plus qu'un prophète. "Et par une vision, il a imposé les mains à Paul et a dit: Fr. Saul, recouvre la vue. Et nous découvrons que le même Saint-Esprit, (maintenant, observez) Le même Seigneur Jésus, est venu à Pierre dans la forme d'une lumière et l'a délivré de la prison. Maintenant, il utilise le nom, Seigneur Jésus. Qu'est-ce que vous allez en faire? Eh bien! 'Seigneur' peut être soit Jéhovah soit Elohim. Mais en réalité, quand vous parlez du 'Seigneur Dieu", Il s'agit de Jéhovah. Ainsi, Jéhovah, Jéhovah Sauveur. En d'autres termes, Celui Qui auto-existe, Qui est descendu dans la forme humaine, c'est Le même qui S'est formé dans une lumière et a délivré Pierre de la prison. Et souvenez-vous, Fr. Branham a dit que ce Juif n'aurait jamais appelé n'importe qui Seigneur, sauf Celui qui était dans la Colonne de feu qui, de ce fait, a eu un tête-à-tête avec Moïse.

 

55. Maintenant, la Bible est dit ici... Nous découvrons donc... Le même Saint-Esprit, le même Seigneur Jésus; Pas l'Agneau cependant... Il y a des gens aujourd'hui même, quand on dit: "Qui est descendu dans 1 Thessaloniciens 4," ils disent: "l'Agneau." Permettez-moi de ne pas être de votre avis. Fr. Branham a dit que si l'Agneau apparaissait avec des cicatrices de clous, vous saurez que c'est un faux Jésus.

 

56. [253-525] [HEBREUX CHAPITRE 6 ET 7 JEFF, HEB 1509-57] Et ce merveilleux enseignement ici de St. Paul, à l’arrière plan des chapitres précédents, il traitait précisément de la Divinité suprême du Seigneur Jésus et de qui Il était. Christ était Dieu fait de manière à ce que l'homme puisse le sentir, le toucher et avoir communion avec Lui. Christ, le Seigneur Jésus, était le corps dans lequel Dieu a résidé.

 

         Maintenant, remarquez là, il dit Christ, le Seigneur Jésus; cependant il appelle 'le Seigneur Jésus' 'Dieu', et il appelle 'Dieu' 'le Seigneur Jésus'. Mais il dit, Christ, le Seigneur Jésus. Ainsi très bien, Seigneur Jésus-Christ était le corps dans lequel Dieu résidait, néanmoins Il peut Lui-même être Seigneur Jésus-Christ. Dieu a été fait chair et a habité parmi nous. 1 Tim. 3:16: "Et, sans contredit, le mystère de la Piété est grand" avec "Dieu a été manifesté en chair."

 

57.    Le grand Jéhovah est descendu et a été rendu tangible en vivant dans le corps de Son propre Fils, annonçant et réconciliant le monde avec Lui-même. Christ était tout sauf Dieu et Dieu était tout sauf Christ. Les deux, ensemble, formaient la Divinité corporellement. Maintenant observez celle-là. Alors qui était le corps? Jésus était le corps, il était la chair, abaissé au-dessous des anges pour qu'il puisse souffrir; les anges ne peuvent pas souffrir. Dieu non plus ne peut pas souffrir, en soit.

 

         La Bible a dit qu'il a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes. Dîtes-moi quand Dieu a t-il eu besoin d'apprendre l'obéissance. Allons-nous être comme Derschowitz, le grand avocat, qui parle du Dieu de la Bible Qui a établi la loi, et il a pris en exemple là où Dieu ne détruira pas le juste avec le méchant, et il a dit: "Toutes les lois du pays sont fondées sur la Bible." Et il a dit: "Dieu Lui-même était en train d'apprendre." Imaginez-vous Dieu en train d'apprendre: "Oh alléluia!" Nous avons un autre Sanhédrin parmi nous.

 

         Et cependant, les Chrétiens, soi-disant, sont tout aussi négligeant que Dershowitz. Un homme brillant. Ce noir, Graham, devrait-il être mis à mort sur le témoignage de cette femme? Pas du tout; Il faut deux témoins. "Eh bien! C'était un homme qui le méritait." Ça n'a aucun rapport. Tout est confirmé sur la déclaration de deux témoins; pas d'un. Désolé pour George W. Bush (le gouverneur du Texas), mais il a tout gâché! En tant que Chrétien, il a tout exposé au grand jour. Je n'ai que faire d'un homme qui s'est livré à des actes de violence et a tiré sur des gens, a violé et a poignardé, et quelque autre chose. Non. Il méritait de mourir, pourriez-vous dire. Ouais! Je ne serai pas surpris un jour qu'il mérite la mort. Peut-être que quelqu’un se mettra en colère et lui fera sauter la tête. Mais ce ne sera pas dans un tribunal. C'est vraiment dommage. N'est-ce pas? Va-t-on juger par la Parole oui ou non? Par exemple, qu'en est-il si vraiment il les a tué? Désolé, je suis désolé. On n'y peut rien. Il faut deux témoins pour qu'il le paie de sa vie.

 

58. "Les anges ne peuvent pas souffrir. Jésus était le tabernacle dans lequel Dieu résidait." Alors, il n'était pas Dieu. Il était le tabernacle. Vous voyez? Ainsi remarquez attentivement que les deux ensembles ont constitué la Divinité corporellement. Ce qui est vrai. La Bible dit dans Actes 7, c'est quand Etienne prêchait: "Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m'as formé un corps. Mais le Très-haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme, mais tu m'as formé un corps." C'est en tabernaclant ou en résidant dans une communion avec les hommes.

 

59. Regardons, maintenant quelque chose ici; Et ça, c'est difficile, mais j'aime des choses difficiles. Je ne suis pas du genre à avoir peur d'examiner les questions difficiles. Il se peut que je n'aie pas de réponse. Moi, je ne vois pas de mal à ça. Mais prenons Héb.1: 8-9. Très bien.

 

(8) Mais il dit au fils: Ton trône, Ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne, est un sceptre d'équité;

 

(9) Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité; c'est pourquoi, Ô Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes égaux.

 

         Or, évidemment, ici, Paul cite Ps 45:6-7, que nous lirons. Mais selon ce qui est écrit ici, et j'ai recherché (pas trop attentivement, dans d'autres versions, au moins dans une version) et c'est formidable pour vous autres les trinitaires, et ceux qui feront Jésus Dieu. "Mais il dit au Fils: Ton trône, Ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne, est un sceptre d’équité; Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité; c'est pourquoi, Ô Dieu, ton Dieu..." Ainsi nous parlons maintenant comme si Dieu était en train de parler à Dieu.

 

60.    Mais retournons au Psaume 45 prendre la citation exacte. Maintenant, si la Parole de Dieu ne peut être changée, que c'est vraiment du roc. Ça a été changé pourquoi? Parce que ce n'est pas ce qui est dit dans Ps.45:7-8.

 

(7) Ton trône, Ô Dieu, est à toujours; le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité.

 

(8) Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté. C'est pourquoi, Dieu, ton Dieu t'a oint d'une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

 

         Maintenant c'est comme s'il disait la même chose, mais ce n'est pas réellement le cas. "Ton trône, Ô Dieu, est à toujours; le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité. Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté..." Maintenant, il dit ici: c'est pourquoi  'c'est pourquoi,  Dieu, Qui est ton Dieu t'a oint'.

 

61. Ainsi, est-ce bien cela qu'il est en train de dire ici? Eh bien! Je ne peux pas croire un instant qu'une erreur a été faite. Mais si Fr. Branham était ici, je le lui demanderai en disant: "N'est-ce pas simplement une mauvaise traduction du fait même que le Dieu du Seigneur Jésus-Christ" (et c'est exactement ce que Paul dit d'un bout à l'autre des Ecritures) "t'a oint et t'a exalté?"

 

         Ainsi, je ne sais pas comment c'est arrivé ici. Ne me posez pas la question. Je ne suis pas infaillible. Tout ce que je sais, c'est de l'examiner, et je ne peux tout simplement pas croire que je vais accepter une Ecriture contraire à la doctrine. Il y a un petite chose là dedans, et je crois que ça devrai dire: "Dieu, ton Dieu," parce qu'il est le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ; Et si Paul qui a écrit les Hébreux, et on prétend que c'est lui qui l'a écrit, il n'y a pas moyen que Paul est pu changer un iota du Livre des Ephésiens qui est le plan de la Bible entière de l'éternité à l'éternité. Et partout, c'est le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ.

 

62. Eh bien! Il s'est passé deux heures depuis que le service a commencé, et j'ai pris une catégorie de citations et c'est là où les gens croient que Jésus est vraiment Dieu; et il ne peut pas l'être, parce qu'Elohim est Celui Qui existe par lui-même. Jéhovah, ce sont des titres dans lesquels Dieu communique avec Sa propre famille, le genre humain. Esaïe est plein de 'Jéhovah-Elohim'. Et quand vous en arrivez au grec, c'est Theos, ce qui signifie Dieu souverain, suprême. Jésus n'a jamais été suprême. Jésus n'a jamais été souverain. La souveraineté est venue à travers lui comme un vase obéissant. Il n'y a pas plus aveugle qu'un serviteur juste. Tout ce qu'il pouvait voir, c'était Dieu. Tout ce qu'il pouvait voir, c'était la vérité. Il n'y a personne d'aussi muet que ce serviteur juste. Il n'ouvre la bouche que parce que Dieu lui a fait ouvrir la bouche. Il est toujours ce parfait serviteur. Toujours sous l'influence du Père qui était Dieu. "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ" Et vous ne trouverez nul part où Père est placé devant Dieu. C'est toujours Dieu devant Père.

 

63.    Ainsi donc, que personne ne présume que, puisque Dieu est votre Père, vous pouvez refuser à Dieu Sa position de Dieu en tant que le Dieu souverain; Mais, si vous et moi sommes des véritables enfants et que Dieu est notre Père, nous serons alors obéissants. Et c'est là où la filiation ou l'adoption, le placement, intervient. Et souvenez-vous, nous n'avons pas été livrées à nous-même, car c'est Dieu en nous, produisant le vouloir et le faire selon Son bon plaisir. En apprenant à nous mettre hors du chemin et se mettre hors du chemin, c'est semer la semence de Dieu au lieu de suivre nos propres voies. Et quelle moisson ce sera, comme il a été dit à Fr. Branham, dans ce message en 'langues et son interprétation" en Californie en ce temps-là: "Quelle grande portion du ciel t'attend en héritage, parce que tu as placé Dieu en premier."

 

64.    En d'autres termes, souvenez-vous de ce vieux dicton: "S'il n'est pas le Seigneur de tous, il n'est pas du tout Seigneur." Maintenant ce n'est pas vraiment vrai, parce qu'Il est le Seigneur de tous, car tous doivent comparaître devant le trône de jugement de Christ. Vous devez comparaître devant Dieu et rendre compte des oeuvres accomplies dans la chair. Et il y aura du bois, du foin, et du chaume ou alors de l'or, de l'argent et des pierres précieuses. Et il en sera comme l'homme qui a bâti sa maison sur le roc, et c'était solide et rien ne pouvait le dissuader de vivre dans cette belle structure qu'il construisait. Vous savez, ce n'est pas seulement  de construire quelque chose pour le millénium. Nous le ferons de nos mains quand nous y serons. Mais nous sommes en train d'emmagasiner des trésors au ciel maintenant même, quand les cieux et la terre se dissoudront et que le nouveau ciel et la nouvelle terre apparaîtront.

 

65.    Ainsi, très bien, je me tiens ce soir avec ma foi tout à fait endurcie et, en ce qui me concerne, en sorte que je ne sois pas rejeté. Ce n'est pas que je ne reste pas ouvert au changement et à la compréhension et à l'enseignement, mais quand j'écoute Fr. Branham dire que Jean. 1:1, c'est ce que Jean dit: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu." Quand il a dit que c'était Dieu, ce n'était pas le Fils parce que le Fils n'est pas Dieu. Il n'est qu'un Fils de Dieu, et nous ne sommes que des Fils, pas comme Jésus, mais par une naissance humaine, par Adam et Eve. N'est-ce pas? Il y a une grande différence. Personne d'autre ne l'avait.

 

66.    Ainsi je le vois, lui, le Père, et je vois le Fils. Je ne vois pas Jésus comme faisant partie de la Divinité. Je ne le vois pas comme Dieu. Souvenez-vous, la Divinité, c'est le Theos, Dieu souverain. Il ne l'est pas. Non. Il a la même essence, le même esprit, mais il avait un commencement. Il n'est pas le Père. Il est le Fils de Dieu, et Dieu est son Père, et il est notre grand frère. Et souvenez-vous, il devait se faire chair, comme nous, pour nous représenter. Et Dieu n'est devenu chair que pour Se manifester, et nous amener à la perfection, afin qu'il puisse y avoir ce qui Lui était agréable afin d'éradiquer, de laver complètement nos péchés jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trace et plus rien qui reste-- que tout soit parti. Et Dieu l'a fait par Son Fils, montrant que c'était Dieu. Dieu S'identifiant avec Ses propres enfants et par Son Enfant unique, celui-là, qui est spécial. Je le vois, et je le crois. Et peu importe la manière dont vous considérez ce que Fr. Branham a dit, et ce qu'il en semble, vous reviendriez, à quatre-vingt-dix-neuf pour cent ou à un plus grand nombre de fois, il y aura là une petite note qui vous amènera à comprendre exactement ce que nous enseignons.

 

67. Et je crois que nous l'enseignons exactement de la bonne manière sur toute la ligne, que Jésus n'est pas Dieu, mais qu'il est Dieu. Il l'était parce que... "Vous me voyez," il a dit: "Vous voyez le Père." Il peut être adoré, absolument, mais non pas à cause de ce qu'il est, mais à cause de ce qu'il a fait. Et ce qu'il a fait, c'était à cause de ce qu'il était. Et vous et moi sommes de la même manière dans notre propre position. Mais Il Se trouve là même, la Divinité suprême, c'est Elohim Lui-même, et Il s'occupe de Son Fils, et Il s'occupe aussi de nous. Et alors, plus tard, demain matin, nous pouvons prendre là où nous étudierons encore la Déité, mais pas dans la compréhension de la Divinité suprême. Ainsi, très bien. Inclinons nos têtes dans la prière.

 

         Père céleste, nous Te remercions, ce soir, de ce que nous ayons pu lire beaucoup de citations du prophète dans la Parole, sachant, Seigneur que Tu es Qui Tu es: un Dieu unique. Et nous savons que quand nous arriverons enfin à l'endroit où il y a une finalité, pour autant que nous le sachions, par rapport à la Parole, mais allant au-delà de cela, ce sera dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, Seigneur, l'Agneau sur le trône, et la Colonne de feu au-dessus du trône, le Fils ayant remis le royaume au Père, le Père devient  tout en tous, l'Epouse, les 144.000 et ceux qui étaient là pour être là par création et par naissance, les vingt-quatre anciens, quoi que ce soit, et ceux à l'extérieur y amenant leur gloire. Nous voyons Seigneur que ce en est toute la finalité et toute la beauté. Et je crois Seigneur que nous le voyons ce soir, et nous Le voyons comme nous devrions Le voir, et nous comprenons la Vérité. Et je crois Seigneur que nous T'adorons en esprit et en vérité autant qu'il y en a en nous, dans nos cœurs. C'est cela T'adorer, parce que nous voulons vraiment T'adorer et Te servir; et nous croyons le faire. Et puissions-nous le faire dans une mesure qui augmente sans cesse, pendant que la vie est en nous, et que le souffle est en nous pour faire Ta volonté comme Tu nous aides à voir que cette volonté est rendue parfaite. Et nous te donnons la gloire. Au Nom de Jésus. Amen.

[Début du service de communion]