Francais        English         Portugues          Espagnol        Swahili      Lingala      Kikongo      Tshiluba       Tetela

Bibliothèque  Champ de Boaz    Frère Branham    Frère Lee Vayle     Frère Billy    Ecodim     Evangelisation  

 

 

LE DIEU CONNU #2

Série sur la Divinité

5 Mai 2001

Par le Rév. Lee Vayle

 

1 Prions. Père Céleste, nous Te remercions pour Ta Présence, et nous croyons vraiment que Tu es ici, et nous savons que nous sommes dans la position d’identifier l’Esprit par la Parole, car Tu es dans Ta Parole, et cela est tellement vrai.

 

Et nous  prions que Tu nous aides ce soir à apprendre à Te connaître par Ta Parole comme nous sommes sensés Te connaître, et cela face à face,  de même que Tu l’as dit : « Qu’au temps de la fin, les enfants connaîtrons leur Dieu, Lui, qui est leur Père. » Nous ne nous intéressons pas aux exploits Seigneur, à moins que Tu nous les accordes, afin que nous puissions les accomplir, et ce, conformément à Ton plan, mais en réalité, c’est Toi que nous voulons connaître, Seigneur, avoir la foi en Toi, T’aimer comme Tu nous a aimé, et démontrer d’une manière ou d’une autre Tes louanges à travers ces vies, de peur qu’elles ne soient misérables, ayant été vécue en vain.

 

Ainsi, notre Père, nous nous recommandons nous même à Toi et Te remercions pour ce temps de communion nous réjouissant dans la bonne Parole de Dieu. Nous Te prions au Nom de Jésus. Amen. Vous pouvez vous asseoir.

 

2. Maintenant, je ne sais pas si j’arriverai à ce dessin bizarre  que vous avez là haut [Un tableau, décrivant plusieurs caractéristiques de Dieu, est placé sur le chevalet derrière frère Vayle. Il ne se réfère plus à cela durant cette prédication. NDT] c’est très bon, mais vous comprenez que c’est un dessin qui avait été présenté par les Jésus-seuls. Je ne sais simplement pas combien ils avaient approfondis cela, mais ils sont profonds en cela, en fin de compte la plus part d’entre eux l’ont été. Et c’est mon but de lancer un défi à ce sujet et de vous montrer en quoi frère Branham était différent d’eux, parce qu’il était différent des trinitaires et des unitaires. Ce n’est pas que lui-même n’était pas unitaire, il n’était pas unitaire quant à l’organisation unitaire. Et vous remarquerez qu’il a dit : « Quand ils se sont organisés, ils sont perdant avec Dieu. » Certainement que c’est vrai, car l’organisation n’est pas de Dieu.

 

C’est très étrange qu’autant de personnes, qui se sont éloignés des vielles traditions et qui sont venus à la lumière que Dieu a répandu sur leurs chemins, affirment toujours très fermement qu’ils marchent dans la lumière, et qu’ils ne doivent jamais s’organiser parce que cela veut dire qu’ils sont arrivés au point où il n’y a plus de lumière à ajouter. Et ainsi, s’il y avait une lumière complémentaire, ils seront négligents, ils la laisseront de côté.

 

Mais vous remarquerez comment ils vont de l’avant et s’organisent, et habituellement quand ils le font, c’est sur le plan de l’erreur, car s’ils n’étaient pas en erreur, ils ne se seraient pas organisés. Voyez-vous ? L’erreur produit l’erreur. La Bible dit : « Comment d'un être souillé sortira-t-il un homme pur ? » (Job 14 :4) Eh bien, certainement pas. C’est impossible. Ni d’un être pur ne sortira un être souillé. Une espèce engendre une espèce qui lui est conforme.

 

3  Ainsi, nous allons continuer ce soir avec notre étude sur la Divinité, qui est “le Dieu connu,” ou “le Dieu qui est connu.” Ainsi, je vais lire un peu ici, et nous irons dans les Ecritures et nous verrons comment nous allons nous débrouiller.

 

Dans le dernier message que j’ai prêché ici, j’ai bien pris soin de vous montrer par plusieurs Ecritures, que le Dieu invisible de la Bible pouvait être connu de façon intime par ses enfants quant à Qui et à ce qu’Il est, ce qu’Il est essentiellement et de manière intrinsèque, et ce, comme Il se révèle Lui-même à nous par des prophètes confirmés, nous connaissons vraiment Dieu, nous Le comprenons, en sachant que nous devons maintenant admettre, si vraiment nous comprenons les Ecritures, que Dieu est vraiment Père, non seulement du Seigneur Jésus Christ, mais qu’Il est le Père de tous ceux qui étaient en Adam.

 

4  Maintenant, Paul commence la plus part des épîtres, ou plutôt il utilise ce qu’on pourrait appelés des ‘hymnes de louanges’ dans lesquels il fait un peu d’éloges à Dieu : « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, » et bien sûr, il fait plus d’une chose là, il n’admet pas seulement que Dieu soit notre Père - mais le fait est qu’il fait remarquer que Dieu est le Père de Jésus Christ pour la raison que c’est le Dieu unique, le Véritable Dieu Vivant. Il n’y en a pas d’autre.

 

Ainsi, il ne disaient pas: “Béni soit le Dieu d’Isaac, d’Abraham et de Jacob,” quoi qu’il pouvait dire cela, c’est parfaitement en ordre. Il n’y a pas de problème là. Mais quand vous entrez en contact avec Jésus, comme Paul l’a fait, qui a vécu en ce jour particulier, (bien qu’il ai renié Jésus, il faisait partie de ceux qui certainement seraient partie prenante de la crucifixion de Christ et de la destruction de l’Epouse de Christ.) il s’est avancé et a dit : « Béni soit le Dieu et Père de notre seigneur Jésus christ. »

 

Et ainsi, il présente Dieu comme le Père de Jésus Christ. Et cela veut dire que si Dieu est le Père du seigneur Jésus Christ, vous devez alors adorer celui qui est le Père de l’autre. Et vous savez, Jean dit la même chose : « Celui qui a le Père a le Fils ; celui qui a le Fils a aussi le Père » « Celui qui n’a pas le Fils n’a pas non plus le Père, celui qui n’a pas le Père, n’a pas non plus le Fils » (1Jean 2 : 23 ; 2 Jean 1 : 9)

 

5  Ainsi, vous regardez à Paul ici, de manière à avoir les yeux grands ouverts et de manière à comprendre que c’est exclusif. Comme la Bible dit qu’Il est Dieu parmi des dieux. Eh bien, il n’existe pas d’autres dieux. Vous savez que c’est stupide à moins que ce ne soit dans le sens où vous pouvez avoir beaucoup d’esprits qui contrôlent les choses, beaucoup de choses qui sont là dans le monde spirituel et certains types de manifestations, mais il n’existe qu’un seul Dieu.

 

Mais nous devons savoir si nous avons raison d’attribuer notre adoration à ce Dieu: un seul Dieu, et non plusieurs. Vous avez plusieurs dieux dans le panthéon Romain, Grec, Norvégien, Suédois… Allez à beaucoup d’endroits, ils ont un grand nombre de dieux dans le monde, mais bien sûr il n’y ait qu’un seul Dieu. Tout le reste, ce sont des imitations du diable. Ainsi, il fait ressortir cela ici, vous donnant une compréhension afin que vous puissiez vraiment connaître Dieu, de même que Paul L’a connu , et il a dit : « Le Père de notre Seigneur Jésus Christ, » mais il a dit : « Le Père de notre Seigneur Jésus Christ. » Il L’a placé là.

 

Ainsi, ce que Paul est vraiment en train de dire ici, c’est que le Dieu et Père de Jésus est vraiment son Dieu et aussi son Père, et il avait la commission d’apporter aux nations cette compréhension de Dieu, du seul Dieu unique, car le peuple d’Israël, les juifs, s’était détourné de la vérité.

 

6. Maintenant, nous avançons ici: alors que Dieu nous révèle les profondeurs de Son être Souverain, Il le fait ainsi en révélant ses desseins et ses plans à travers les âges, et montre notre rôle et notre position dans tous ces plans. Maintenant, vous ne pouvez jamais recevoir une véritable compréhension de Dieu, à moins que vous ayez un lien de parenté. Et ce lien de parenté doit être absolument maximisé afin que vous puissiez réalisé que ce lien de parenté existe, ce qu’est ce lien de parenté, et comment cela se produit, et quels sont les desseins et les plans de Dieu, et que vous êtes inclus dans tous cela, et que tout cela conduit à l’adoration.

 

Ainsi, quand Dieu se révèle Lui-même, il ne suffit pas qu’Il apporte une révélation de Sa Divinité, quant à Sa grande capacité. Maintenant, avec notre Dieu ici, qui est Elohim, nous savons qu’Il est Omnipotent, et vous savez que la mythologie a des dieux qui se battent tous pour savoir qui aura le dessus. Mais pour n’importe qui ce n’est pas assez de savoir qu’il y a un Dieu, et vous pouvez le voir dans la création, qu’il existe une sorte d’Etre suprême. Mais ce n’est pas assez. Même si vous pouviez le savoir, ce n’est pas assez. Vous devez connaître le dessein et le plan de Dieu, et cela arrive, de façon décisive et empirique, à ceux qui vont L’adorer.

 

7 Maintenant, je sais que la Bible dit: “Et tous les arbres de la campagne battront des mains, » (Esaie 55 : 12) et « Que tout ce qui respire loue l'Éternel ! (Psaumes 150 :6)…écoutez, c’est bien. C’est seulement ce que vous pourriez dire, c’est une petite remarque qui vous fait savoir que si les arbres battent des mains, c’est tout comme Jésus avait dit : « Si ces gens ne me louaient pas et de criaient pas ‘Hosanna dans les lieux très hauts’, les pierres auraient parlé. »

 

Eh bien, c’est bon; c’est bien. Je n’ai rien contre cela. Ce que j’essaie de vous faire comprendre c’est : à quoi tout cela rime-t-il, surtout pour les adorateurs de Dieu ? Voyez-vous où j’essaie de vous amener ? Ainsi le dessein et le plan de Dieu – et la chose que tirent de Lui ceux qui L’adorent afin qu’ils puissent en être participants et pour quelle raison ils vont l’obtenir et comment tout ce qui est élaboré doit être une partie de cette révélation. Autrement, vous savez, où seriez vous ? Le message ne serait pas intime (la révélation d’une relation d’amour).

 

Eh bien, admettons-le: Quand Israël s’était éloigné de Dieu, la Bible dit distinctement: “Chacun adorait Dieu selon ses propres voies. » Eh bien, c’était merveilleux ! L’un avait des dieux d’argent – des idoles d’argent. Un autre avait un gros morceau de bois. Qui sait ce que chacun avait? Et quand il y avait une petite agitation qui semblait surnaturel… « Oh, c’est Dieu.”


Eh bien, allons donc! Et que s’est-il passé? Ils étaient minables. Des parfaits minables; et la seule manière pour que Dieu puisse faire quoi que ce soit en ce temps là, c’était d’envoyer un prophète pour que le peuple connaisse le véritable Dieu vivant, qu’ils connaissaient par une conception mentale. Mais quelle conception avaient-ils ? Si l’un avait deux petites idoles en argent, et l’autre une petite souche taillée, et l’autre une petite chose par là…Eh bien maintenant, où est cette adoration de Dieu ? Voyez-vous ? Il y a un vrai problème quand les gens n’arrivent pas à un consensus. Voyez-vous ? Ils doivent avoir quelque chose, et cela devait venir de Dieu Lui-même.

 

8  Ainsi, nous parlons du «Dieu connu», que Dieu peut être connu, que Dieu doit être connu, que Dieu est connu.  En fait, vous êtes en train de parler d’une connaissance de la personne de Dieu, quant à son essentialité et à Son intrinsécallité, et ce qu’Il est absolument en train de faire en rapport avec nous, et où tout cela finit ?

 

C’est pourquoi j’ai dit ces choses que j’ai dites ici. Alors que Dieu nous révèle les profondeurs de Son Être Souverain. Beaucoup de fois, Il fait ainsi en révélant ses desseins et ses plans à travers les âges;  Il montre notre part et notre position dans tous ces plans. Or, c’est logique, n’est-ce pas?

 

Maintenant, vous ne pouvez pas lire Ephésiens 1 et ignorer ce dont je suis en train de parler. Or, aujourd’hui, où seriez vous si vous n’aviez pas ce dont je suis en train de parler ? Ce serait basé sur le hasard. Et peut être que quelqu’un dirait : « Eh bien, je pense que j’adore le Vrai Dieu. »

 

Eh bien, il n’y en a qu’un seul vrai Dieu.

 

« Eh bien…bon maintenant, je pense que c’est logique – un seul vrai Dieu, car je ne peux pas concevoir des batailles dans les cieux, donc, il y a probablement un seul vrai Dieu, ça va. Je pourrais l’admettre. »

 

Eh bien, maintenant, un instant. Qui est-Il? Qu’est-Il? Qu’a-t-Il fait? Qu’est-Il en train de faire? Où est votre place? En quoi cela m’affecte? Et vous savez, vous pouvez tout aussi bien le dire simplement : Non pas seulement quelle est ma part dans ceci, mais aussi qu’est-ce que j’en retire dans le sens que je suis en train de chercher la grâce et l’abondance de Dieu ?  

 

Tout ceci sont les oeuvres de Dieu dans Sa Volonté Souveraine, parce qu’Il est un Dieu Souverain, et Il dit beaucoup de choses qui Le concerne, et que nous prenons à cœur bien sûr, nous ne le ferions pas, si nous n’étions pas Ses enfants; mais nous devons connaître ces choses. Et c’est pourquoi la Bible, surtout Ephésiens 1, va de l’éternité à l’éternité, Dieu Lui-même, en personne, ses plans dans le but de Se révéler Lui-même et d’être Lui-même glorifié par notre adoration, et puis de nous placer positionnellement dans ce plan éternel, qui se trouve dans le Dieu éternel. Maintenant, c’est beau, si vous croyez vraiment et que vous commencez à voir combien c’est une oeuvre prédestinée du Père. 

 

9     Maintenant, la Bible révèle Dieu Lui-même dans Ses propres âges historiques. Et il existe des âges historiques. Vous ne pouvez pas en douter un seul instant. Frère Branham a dit qu’il y avait Sept Âges de l’Eglise dans l’Ancien Testament. Il ne l’a jamais expliqué. J’aurai souhaité qu’il le fasse, mais je suppose que cela n’avait aucun lien de toute façon. Et ensuite il a parlé de nos Sept Âges de l’Eglise, il les a passé en revue comme un historien, et ensuite il est allé de l’éternité à l’éternité et a mélangé le temps et l’éternité et nous a emmené complètement au-delà où le temps cesse d’exister et l’éternité se trouve juste là où cela a commencé, le commencement des plans de Dieu.

 

Ainsi, la Bible révèle Dieu Lui-même dans Ses ages historiques propres, pendant lesquels nous sommes les bénéficiaires de Sa tendre Grâce par Jésus Christ, Son Fils Unique engendré, notre frère aîné. Or, dès le début, nous avons commencé à vous révéler un plan. Or, c’était le dessein de Dieu  et le plan de Dieu, une partie de cela.

 

10  Maintenant, dans les Ecritures telles que I Corinthiens 13: 9-12, on trouve là où Dieu peut être et sera connu personnellement comme notre Dieu et Père. Ainsi, allons dans les Ecritures. Je continue là où je m’étais arrêté la dernière fois, et je crois que c’est nécessaire, parce que je veut y puiser quelques pensées, c’est ma position de toute façon. Vous savez, ce que vous faites, c’est ce que vous voulez faire.

 

Maintenant, I Corinthiens 13: 9-12, il dit:

(9) Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie,

(10) Mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

 

Maintenant, ceci vous dit simplement : quand ce qui est parfait sera venu, ça veut dire qu’il n’y a plus de partiels. Maintenant, si vous aviez des parties parfaites, et que l’engin était constituée de sept parties, et qu’elles étaient toutes parfaites, et qu’elles étaient assemblées exactement de la bonne manière par le super mécanicien, vous aurez alors un moteur ou un engin parfait. N’est-ce pas? C’est simple comme bonjour. Maintenant, si une partie manque, ce n’est plus parfait, parce que ‘parfait’ signifie ‘complet’.

 

11   Maintenant, il y a Sept Ages de l’Eglise, sept messages complets. Et au temps de la fin, le placement de la septième partie va amener l’achèvement. Il n’y en a plus à ajoutée, point. Il n’y a plus d’enfants, plus de grâce, plus de baptême du Saint Esprit pour l’âge de l’église des Nations. Ensuite, cela retourne en Israël où il y a environ quinze millions des juifs dont environ 144.000 seront sauvés.

 

Et j’espère y avoir ma petite part de contribution à travers l’Eglise. J’envoie un peu d’argent aux rabbins, vous savez les Ailes de l’Aigle, là où ils ramènent en Israël des juifs de la Russie et de tous les coins du monde. Ainsi, je leur envoie quelques dollars, un montant de quelques centaines de dollars à quelques milles ou deux milles juifs, comme bon il me semble…et je sens que je dois faire quelque chose comme cela, et vous savez…parce que je sais que ce message que nous avons, ce n’est plus Christ crucifié, mais c’est Christ ressuscité. Oh, frère, c’est ça le bon côté, car aussitôt qu’il est ressuscité, il pouvait revenir et assouvir le jugement sur ceux qui l’avaient crucifié. C’est là où ils seront vraiment effrayés et diront : « Oh non, non, non. Bon, c’est sûr, on espère que les choses ne sont pas comme elles semblent l’être. » 

 

Il dira: “Non, non. Ne soyez pas effrayés. C’était pour un but. On devait aller chez les Nations; vous, les Juifs, avez été aveuglés. »

 

12  Maintenant, pourquoi y a-t-il des gens qui continuent de lutter pour convertir les juifs. Les baptistes ont fait cette très grande déclaration : « Nous irons tout feu tout flamme faire entrer tous les juifs. » Et tout le monde s’est fâché. Maintenant, s’ils m’avaient écouté, ou s’ils avaient écouté mon prophète, j’aurais pu dissiper leurs craintes et dire : « Attendez ! Attendez ! Attendez ! Ils n’entrent qu’en tant que nation. Vous êtes aveuglés »

 

Et voici la partie délicate: Les Nations, qui savent que c’est écrit dans le livre des Romains, ne le croient pas, et ils essayent toujours d’ouvrir les yeux que Dieu a aveuglé. Comment quelqu’un ose-t-il essayer d’ouvrir un œil que Dieu a aveuglé ? Maintenant, je parle de la grâce et des dispensations. Je ne parle pas de Dieu qui pourrait aveuglé une personne; comme cet homme né aveugle pour la gloire de Dieu. Laissez tomber. Ou quelqu’un qui serait éborgné et Dieu, le sachant, lui a donné un oeil nouveau. Comme la fois où frère Branham…ce gars en Inde…pensez-y: il a contemplé le soleil jusqu’à ce que les globes oculaires soient complètement morts, et frère Branham a prié : des globes oculaires tout neufs sont apparus. Oh la la. 

 

13 Ainsi, c’est ce à quoi vous regardez. Nous voulons continuer à parler de cela, maintenant :

(10) Mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

 

En d’autres termes, quand le Parfait vient, tout est fini. Le jour de grâce pour les nations n’est plus. Plus personne pour entrer, c’est fini. OK. Plus de repentance, comme Billy Graham, je consens, après l’enlèvement, il y aura des gens, et il se peut même qu’il aura une réunion sous tente. Je ne sais pas, ils viennent à l’autel mais ils n’obtiennent rien.

 

Maintenant, il a dit:

(10) Mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.

(11) Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.

(12) Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais en partie, (Maintenant, vous pourriez dire…puis le reste des Ecritures dit :) mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu. (Quand ça devient face à face. Car tout ce que nous savons est partiel)

 

Bon, vous pourriez dire: “Bon, Paul connaissait en partie, et il attendait la résurrection. »

 

Je pourrais être d’accord avec vous, mais voici le problème: quand ce qui est parfait sera venu, et Paul ne pouvait qu’en parler, et ce qui est parfait, c’est maintenant. Je crois que nous avons une révélation de Dieu aussi complète que toute [autre] révélation que vous aurez en dehors du fait d’être changé en immortalité, d’être enlevé au souper des noces là où cet Esprit qui est au milieu de nous sera incarné pour nous, et nous Le couronnerons Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs, et ce sera…Quoi ? Père, Fils et Saint Esprit, Fils de l’homme, Fils de David, le Fils de Dieu, la Rose de Sharon, le plein de charme. En d’autres termes, il y aura  une réincarnation. Gardez cela à l’esprit, parce que je voudrais en parler plus tard, parce que ce que je viens de dire est si important, tellement important.

 

14   Nous allons maintenant dans 1 Jean 3: 2, et ici c’est une bonne écriture favorite. Ceci est pour moi, l’un des grands énigmes de tous les âges, que des gens qui croient vraiment leurs Bibles (du moins, Ils disent Le croire !) Oh, ce sont des théologiens. Oh la la ! Ils connaissent tout du livre, connaissent leurs doctrines, mais ils ne savent pas ce qui est dit ici. I Jean 3 : 

 
(1) Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu.

(2) Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.

 

Mais la Bible dit: “le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître, » (Jean 1:18) ce qui est de Le faire voir par la Parole, et comme, Dieu ne peut plus être vu par vous et moi, nous savons seulement qu’Il peut Se manifester Lui-même, alors nous devons écouter un homme comme Moise qui l’a vu… n’est-ce pas ? Et nous devons Le connaître par des mots. En d’autres termes, nos oreilles sont nos yeux.  De toute façon, vous n’écoutez pas avec vos oreilles. Vous ne voyez pas avec vos yeux. Vous le savez aussi bien que moi. Vous avez une impulsion nerveuse qui va au cerveau, et c’est ça qui fait tout le travail pour vous.  

 

Et alors, vous savez, les gens m’en veulent tout particulièrement parce qu’ils pensent que je suis un gars du genre mécanique. Mon cerveau a été baptisé du Saint Esprit. Voyez-vous ? Ils ne le savent pas. Bon, pourtant, je le sais. Je vous le prouverai.  Je ne plaisante pas. Je  vous le prouverai. Parce qu’avant la fin de la soirée, je vous montrerai quelque chose que vous ne trouverez dans aucun manuel au monde, à moins que frère Branham ait lui-même dû vous le dire. A moins, qu’il a du vous le dire. Ainsi, très bien.

 

15 Il est juste dit ici qu’au temps de l’apparition nous Le verrons tel qu’Il est. Et ‘l’apparition’ est différente de ‘la venue’, et cela nécessite un prophète confirmé pour le prouver.  ‘L’apparition’, c’est maintenant. 


Laissez-moi vous demander quelque chose: avez-vous clairement vu Dieu et son Fils, avez-vous clairement vu celui qui a dit: “C’est Le Père qui est en moi qui fait les œuvres, » et « Celui qui m’a vu, a vu le Père » ?


Avez-vous clairement vu que la Parole révélée est le Nom de Dieu? Avez-vous clairement vu que le Nom de Dieu est ‘le Seigneur Jésus Christ’ ?


Je n’essaie pas de  vous faire peur. C’est un livre ouvert (Voyez-vous?) tirés des sermons de frère Branham.

 

16  Maintenant, allons dans Actes 17. Et comme d’habitude, nous resterons ici jusqu’à minuit. Je vais prendre mon temps. Ça va. Actes 17: 22-23. Je l’ai noté ici, et ça devrait être très bien.

(22) Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.

 

En d’autres termes, leurs compréhensions et leur adoration de Dieu n’étaient qu’une simple superstition. Alors, si vous êtes trinitaire, n’êtes-vous pas superstitieux, ni plus ni moins?


Vous dites: “Oh, je ne pense pas que cela aille aussi loin, frère Vayle. »

 

Bon, frère Branham a dit que c’était de l’idolâtrie. Il a dit: “des sorciers méthodistes, baptistes.” Jusqu’où voulez-vous que j’aille? Aussi loin que le prophète? Bon, je viens de le faire. Bon, pas vraiment, mais un tout petit peu.

 

17 Maintenant:

(23) Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion (Votre adoration), j'ai même découvert un autel avec cette inscription : A UN DIEU INCONNU ! Ce que vous révérez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce.

 

Maintenant, écoutez: si ce ‘Dieu inconnu’ était le véritable Dieu, quel importance est-ce que ça a? Ce n’était pas vraiment important, parce qu’ils en avaient une douzaine d’autres dieux, et Paul n’a pris ça qu’à titre d’exemple. Vous voyez : « C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. » (Matthieu 15 : 9)…quelque chose qui a été transmise par des femmes pentecôtistes qui ont la chair de poule. Oh, écoutez. D’une certaine façon, je plaisante, mais je suis passé par toutes ces choses.

 

Je n’oublierai jamais cette femme en Floride: “Oh, je sais que c’est Dieu quand j’ai la chair de poule.”

 

Je dis: “Maintenant, Il est le Dieu de la chair de poule.”

 

Oui, je sais que c’est en quelque sorte stupide et comique, et je sais que ça peut sembler ne pas être correcte dans un service comme celui-ci, de le descendre jusqu’à ce niveau, mais écoutez : c’est le niveau où les gens se trouvent. Et ils ne savent même pas qu’ils sont à ce niveau, lequel niveau est tellement dangereux. Très bien.

  
18   La révélation finale de Le connaître, Lui et Ses Plans est manifeste dans Apocalypse 4: 2-3 Quand Jean fut ravi lors l’enlèvement et vit ce grand personnage assis sur le trône avec un arc en ciel autour de Lui, la même personne dans Apocalypse 5 : 1, la même personne dans Apocalypse 10 : 1-2, qui descend sur terre, et puis dans Apocalypse 22, que je vais lire. Je les passe, parce que vous les connaissez, et vous pouvez les lire vous-mêmes. Apocalypse 22 dit ici :

1) Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. (Remarquez que c’est le trône de Dieu et de l’agneau. Très bien. Une possession commune pour ainsi dire.)

(2) Au milieu de la place de la ville (C’est la Nouvelle Jérusalem) et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.

(3) Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront.

(4) Et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.

(5) Il n'y aura plus de nuit ; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront  aux siècles des siècles.

(6) Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes (Or: le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus christ ne veut rien dire pour nous jusqu’à ce qu’Il soit le Dieu des prophètes, des saints prophètes, puis cela continue et descend jusqu’à nous.) a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Et ainsi de suite.)

 

Ainsi, c’est là que vous comprenez et que vous entrez dans le plan de Dieu comme Il l’a expliqué, dans les grandes lignes, dans le futur. Frère Branham étant un prophète, un saint prophète, nous a donné, en passant, un aperçu un petit peu plus grand du future, car il a dit que c’est la ville pyramidale, la Nouvelle Jérusalem, au sommet du Mont Sion : 1.500 miles à la base, et 1.5000 miles de hauteur, tout en étage, et l’épouse est là, et les 144.000, et l’Agneau est sur le trône, et la Colonne de Feu est au dessus du trône, et avant qu’ils n’invoquent, Il répondra. Ainsi Dieu devient Le tout en tout, et les vierges folles, ils sont ainsi appelées, mais ce sont des enfants de Dieu – tous issus du même rouleau mais ne faisant pas partie du modèle – et c’est à Dieu et à la prédestination de décider.

 

Vous dites: “Bon, pourquoi Dieu ferait-Il cela?

 

Bon, alors pourquoi Dieu, comme il est dit ici dans le livre des Romains: « Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion, et Il jugera ceux qu’Il va juger ? (Romains 9 : 15) Voilà Pharaon. Il était bon envers Moïse. Il a seulement dit: “Pharaon, je ne te veux pas.”

 

Et quelqu’un dira: “Bon, un instant, pourquoi Dieu…? De quoi Dieu se plaint-Il?”

 

Il a dit : « Tais-toi et assieds-toi. Qui es-tu pour répliquer à Dieu ? »

 

19. Or, j’aime ça, car c’est ça la souveraineté. Vous ne pouvez parler de Dieu à moins que ce soit sur base du principe de souveraineté. C’est la raison pour laquelle les gens croient que Jésus est la Divinité. Il n’est pas la Divinité ! Il est le Fils de Dieu. Je l’aime autant que je ne vais jamais salir ce grand et Saint nom en le faisant ‘Dieu’. Il me jetterait littéralement dehors.

 

« Quoi ? Cela arriverait-il ? »

 

Une femme est tombée aux pieds de frère Branham. Elle a dit : « Mon Seigneur et mon Dieu. »

 

Et il avait dit : « Lee, les gens ont fait de moi un anti-christ. »

 

Bon, si William Branham a l’esprit si vif (et il n’était pas aussi vif que Jésus) combien Jésus serait-Il irrévocable et combien irrévocable en connaissance de sa position? Vous savez qu’il est effectivement adoré, mais pas comme étant Dieu. Comme je l’ai dit avant, il est adoré (non pas pour ce qu’il est) mais pour ce qu’il a fait. Et sans être ce qu’il était, il n’aurait jamais pu faire ce qu’il a fait. 

 

Ainsi, c’est ce que frère Branham nous a dit de la Montagne de Sion.

 

20    Maintenant, en ce jour, nous avons un prophète confirmé conformément à Deutéronome 18, que vous connaissez bien: “Quand ce prophète vient, et que les choses qu’il déclare s’accomplissent, craignez-le.” C’est aussi là dans les Ecclésiastes : « que Dieu accomplit toute chose de la même manière, afin que vous le craigniez. » (Ecclésiastes 3 : 14) Et si le peuple avait fait ça et avait su ce qu’est réellement un prophète, quand frère Branham est entré en scène, ils l’auraient craint.

 

Qu’est-ce que je veux dire par “craindre” ?


Ils auraient craint de s’opposer à lui, parce qu’il a représenté Dieu et il était comme Dieu, et Dieu était en lui.

 

21 Mais allons maintenant dans Nombre 12, car Nombre 12 est très intéressant, parce que ça doit être en rapport  avec un prophète très, très différent. Frère Branham aimait toujours citer ceci, Nombres 12 : 5-10, et il est dit ici :

(5) L’Éternel (c’est le Dieu Tout Puissant ici) descendit dans la colonne de nuée, et il se tint à l'entrée de la tente (C’est pourquoi ils appellent cela ‘la Colonne’). Il appela Aaron et Marie, qui s'avancèrent tous les deux.

(6) Et il dit : Écoutez bien mes paroles ! Lorsqu'il y aura parmi vous un prophète, c'est dans une vision que moi, l'Éternel (C’est Jéhovah), je me révélerai à lui, c'est dans un songe que je lui parlerai.

(7) Il n'en est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison.

(8) je lui parle bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes (ça veut dire qu’Il va Se manifester Lui-même de façon visible), et il voit une représentation de l'Éternel. (Ainsi, il va voir quelque chose et là ça sera Dieu, comme Il s’est tenu là dans une Colonne de nuée, dans la Colonne de Feu.) Pourquoi donc n'avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ? (Or, c’était, en fait, ‘un frère Branham’, tout comme avec l’apôtre Paul. Oui, en effet.)

 

22 Si vous allez dans Hébreux 6, je pense que vous verrez la même chose là, c’est le temps de la fin que les gens ne veulent pas reconnaître, et il dit ici :

(4)  Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, (Ce qui veut dire ‘éclairés une fois pour toute’. Maintenant ‘éclairés une fois pour toute’ veut dire que ça ne va plus jamais arriver, c’en est fini : C’est le septième age de l’église, la perfection est venue, c’est fini, c’est terminé.) Qui ont goûté (Maintenant, observez) le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit (Avez-vous réalisé que ce sont les pentecôtistes…les oints au temps de la fin, absolument)

(5)  Qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir (la création des écureuils, et ont vu la résurrection d’un poisson)

(6) Et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part (Ils ne peuvent pas crucifier Le Fils de Dieu, ils crucifient.) le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie.

(7)  Lorsqu'une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu'elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu;(combien de fois la terre reçoit-elle la pluie, laquelle est la Parole ? Sept fois)

(8)  Mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu.

 

Qu’est-ce que c’est? L’ivraie pousse de la terre, elle se réjouit du soleil, elle se réjouit de la pluie, et elle mûrit exactement comme le blé. Et souvenez-vous, il faut le Saint Esprit pour l’amener aussi à mûrir car « Plusieurs viendront en ces jours là et me diront : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom, chassés les démons… » (Matthieu 7 : 22)

 

 “Je ne vous ai jamais connu.”


Ainsi, vous y êtes. Vous avez ici une manifestation de deux ordres. Et ces (deux) ordres devront apparaître en un temps de crise ou de jonction, comme le dirait frère Branham. Ainsi, il y a eu Moise, il y a eu Paul, il y a eu William Branham (des prophètes de jonction), auxquels Dieu est apparu, comme dans Nombres 12.

  

23 Maintenant, selon ses  propres paroles, il nous a fait connaître une vérité confirmé et infaillible. C’est frère Branham qui a dit: « Jéhovah de l’ancien Testament, c’est Jésus dans le nouveau. »

 

Maintenant, considérons tout d’abord ‘Jéhovah’. Or, c’est absolument un Nom de Dieu. Il a dit: “Je n’étais pas connu par mon Nom, Jéhovah. Je suis connu par mon Nom, Jéhovah, maintenant : Je vous le révèle. » (Exode 6 : 3)

 

Or, « Jéhovah », comme frère Branham l’a dit très exactement « veut dire ‘Celui qui existe par Lui-même’. » et ‘Celui qui existe par Lui-même’  veut dire ‘Il existe, parce qu’Il existait’. Il n’avait pas de commencement, (tel qu’un père et une mère) c’est impossible. Il n’avait besoin, ou n’a besoin, ou n’aura jamais besoin [de l’aide] de quelqu’un. Pourquoi ? Il est celui qui aide. Voyez-vous ? Il a toujours existé et Il existera toujours. 

 

24 Mais attendez. Avant qu’on ne parle de ‘Jéhovah Dieu’, on doit revenir à Genèse 1:1, parce qu’on ne parle pas de Jéhovah dans Genèse 1:1. Et bien sûr, il est dit:
(1) Au commencement Dieu…

 

Et ce mot, nous savons, c’est “Elohim”. “Au commencement Elohim.” Nous lisons là simplement par une révélation confirmée, Moise avait cette révélation que Dieu avait créé les cieux et la terre et tout ce qui s’y trouvait. C’est conforme au livre de l’Apocalypse. Quel est son Nom? Son Nom est “Elohim”, ce qui veut dire “Le fort lié par un serment”. Maintenant, nous l’avons dit beaucoup, beaucoup de fois, mais c’est la vérité. Elohim Lui-même est une forme de combinaison ou plutôt vient du mot ‘El’, ce qui veut dire Dieu…vous savez, les mots ‘El Elah’ sont des héritages d’Israël. On les voit tout le temps. Ça parle de Dieu, tout comme les musulmans parlent d’Allah. Bon, ce n’est pas bon, c’est mal. Mais ceci c’est ‘El’, ‘Elah’, et ‘El Elah’, allant à ‘Elohim’.

 

Alors ici c’est ‘Le Fort, lié par un serment’. Ceci est alors un Dieu omnipotent et omniscient. ‘Un Dieu omnipotent’ veut dire ‘d’une Force Omnipotente, ‘d’un Pouvoir Omnipotent’, et ça veut dire un contrôle absolu sur la création. Et par conséquent, la création est à Lui, par Lui et pour Lui. Et Dieu n’a de compte à rendre à aucun homme, à qui que ce soit. A personne. C’est ça la souveraineté, ce qui veut maintenant dire en franc parler que Dieu a le plein contrôle de Lui-même et de Son Royaume et de tout qu’il contient. Et tout est à Sa disposition selon ce qu’Il désire, ou selon ce qu’Il doit faire, selon Qui Il est et ce qu’Il est, et selon Ses desseins en Lui-même.

 

25   Ce qu’Il désire est connu de façon précise comme étant la prescience et la prédestination. Maintenant, il se peut que vous ne soyez pas d’accord, mais vous auriez tort, parce qu’Il fait toutes choses d’après le conseil de Sa Propre Volonté. Et cela va de la toute petite mouche jusqu’au grand éléphant, ou tout autre chose. Cela va d’un bout à l’autre du plus faible saint au grand et merveilleux Daniel et aux trois enfants hébreux jusqu’au Fils unique. Dieu fait ce qu’Il veut ; et quand Il dit : « le Fils Unique », ça veut dire qu’il est « né d’une manière particulière ». Depuis, il n’y en a jamais eu un autre, et il n’y en aura jamais un autre. Il est tout seul. Et comment Dieu a-t-il fait ça: frère Branham a décrit ‘la naissance virginale’. C’était vraiment étonnant. Jamais ça n’arrivera encore, jamais.

 

Tout ce qu’Il désire, Il le fait s’accomplir, et Son désir se résume en deux mots: la prescience et la prédestination. Bien sûr que la prescience, c’est Sa Sagesse ; et la prédestination, c’est Sa Puissance.

 

26  Maintenant, avec ceci nous devons considérer qu’Elohim n’est pas qu’Omnipotent, mais qu’Il est Lui-même si bien constitué maintenant…vous devez me passer l’expression, mais c’est le mieux que je puisse faire, car nous parlons de l’essentialité…qu’est-ce qui existe et qui pourrait constituer Dieu ? Maintenant, j’applique très libéralement une connaissance brute, emprunté à la nature, et à la manière dont nous même faisons les choses. Ainsi, nous devons considérer qu’Elohim n’est pas qu’Omnipotent, mais que Lui-même est si bien constitué que Sa grande Puissance est absolument orientée et manifestée selon Sa propre sagesse ou Parole, car Il est « Celui qui est fort », c’est le Rocher, le bloc de Roc redoutable, l’Immuable. Il est guidé ou lié par un serment.  

 

Ainsi, comme ce fut le cas, Dieu a des frontières restrictives par lesquelles Il est Lui-même lié. Et je vais être honnête avec vous. Je ne peux pas le prouver, mais je ne peux pas croire un seul instant que Dieu ait essayé de Se convaincre Lui-même. Maintenant, Il pouvait rassembler Ses Pensées, Ses Plans et tout. Mais supposons que vous êtes ici et que vous ayez certaines choses et seulement certaines choses avec lesquelles travailler. Bon, c’est tout ce avec quoi vous pouviez travailler. Et je crois que Dieu, nous montrant ce qu’Il est et qui Il est, Sa Nature et Ses Plans, Ses Désires, Son Fonctionnement et Son action, et Son grand Gouvernement, Son Royaume…Je crois qu’Il accomplit cela simplement parce que c’est en Lui. Comme frère Branham l’a dit : « C’était en Lui d’être Père. »

 

Bon, d’où est-ce que cela venait? C’était là. C’était en Lui d’être Fils, d’être le Saint Esprit…le Jéhovah complexe [composé de beaucoup de parties en corrélation, Harrap’s 21st Century Dictionary. NDT.]. A-t-Il, en quelque sorte, réfléchi à cela?

 

Bon, je ne dis pas que je suis parfait en cela, mais ma pensée est que c’est exactement le tableau du véritable Dieu comme vous étudiez le Jéhovah complexe et les différentes choses que les saints prophètes de Dieu ont reçu par confirmation, afin de nous les donner pour que notre foi soit dans la Parole de Dieu, et non dans quelque chose d’autre, et Dieu est La Parole.

 

27  Je vois ici que Sa grande Puissance est absolument canalisée et manifestée selon Sa propre sagesse ou Parole car Il est “Celui qui est Fort lié par un serment”. Celui qui est Fort ne peut agir que selon Sa Parole. Or, là encore, nous avons ceux qui aimeraient penser que vous pouvez forcer la main à Dieu pour lui faire changer de Pensée et l’amener à faire quelque chose qui soit en dehors de Sa Parole. Ça, je ne peux l’accepter.

 

Il est lié par Sa Parole. Sa Parole Le définit ou le délimite. Or, vous  voyez? Ce livre, ici, que je tiens, a des définitions. Bon, Dieu a une définition, mais vous ne pouvez pas le tenir comme un livre. Mais s’Il est lié par Sa Parole, ce qui est Son serment, alors Dieu est défini ou délimité. C’est exactement la raison pour laquelle Jésus pouvait Le faire connaître, ce qui veut dire « Le faire voir par des mots ». Ainsi, quand Dieu agit, ça ne peut être qu’en accord et en union avec Sa Parole. Bon, maintenant, observez. Ecoutez : ainsi, Dieu est dans Sa Parole. C’est vrai ? C’est vrai. Et s’Il ne pouvait qu’agir selon Sa Parole, c’est qu’Il est dans Sa Parole. Et la Parole manifestée (et rappelez-vous, la révélation vient par la manifestation) c’est le Nom de Dieu, qui est Elohim.

 

28 Vous avez une Parole et le prophète apporte cette Parole confirmée. Et tout ce qui se trouve dans cette Parole confirmée entre dans le peuple de Dieu. Dieu est alors Celui qui est Fort, Qui se manifeste dans et à travers Sa Parole. Et par conséquent cette Parole est révélée, comme frère Branham l’a dit, par Dieu qui la manifeste, ce qui serait Lui-même. Les gens le comprennent. Et c’est ça le Nom de Dieu, et c’est exactement de ça que je parle: Elohim, Celui qui est Fort et qui est lié par un serment, Celui qui est Fort et dont l’Omnipotence ne Lui permet pas d’agir sans discernement, sans le moindre égard. Toutes Ses Voies sont parfaites, et Ses Jugements incompréhensibles : Elohim.

 

29 Maintenant, souvenez-vous seulement de ce qui est dit dans Genèse 1: 1, c’est Elohim qui crée au moment où Il le désire. J’aimerai le présenter de cette façon : dans Genèse 1 : 1 vous voyez Elohim, et vous ne savez rien de plus de Dieu en dehors du fait qu’Il soit Elohim, et c’est bon, mais maintenant nous voulons le rendre plus personnel (intime).

 

Bon, pourquoi Dieu deviendrait-Il personnel (intime) jusqu'à ce qu’il ait des enfants? Ainsi, dès l’instant où Dieu passe ici de Genèse 1 : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre, » et ainsi de suite, nous passons d’ici à Genèse 2 et nous y lisons, en commençant au verset 4 :

           (4) Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés. Lorsque l’Eternel Dieu (Or l’Eternel Dieu… Or, Il est appelé l’Eternel Dieu, c’est Jéhovah-Elohim. Ainsi, ça vous donne un indice, pas beaucoup, mais tout de même un indice. Et cet indice est en relation avec le fait que maintenant les cieux et la terre sont terminés. Qu’est-ce qui suit ? Il est dit :)

(5) Aucun arbuste des champs n'était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore : car l'Éternel Dieu (C’est Jéhovah-Elohim.) n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait point d'homme pour cultiver le sol. (C’est là le secret : nous arrivons à l’homme. Ainsi maintenant, avant que l’homme ne soit là, Il est Jéhovah-Elohim. Et ça sera une grande surprise parce que Jéhovah, comme nous le découvrirons plus tard en entrant dans l’historique de Dieu, a neuf divisions importantes, formidables lié à Son Nom. Il se révèle en tant que « le Berger » et « la Paix » et « la Bannière » et « le Rédempteur » et « le Sanctificateur » et ainsi d’un bout à l’autre – les neuf divisions)

 

 

30  Maintenant, il est dit ici:

     (7)  L'Éternel Dieu (Ho ! Ho ! Le voici !) L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie…


Frère Branham dit de manière catégorique : “Ce n’était pas une respiration artificielle”. Dieu a soufflé dans Adam le Saint-Esprit, et cela fit de lui une âme vivante. Donc, à ce moment-la il a eu un corps-âme et un corps-esprit, et le corps-esprit n’était rien d’autre que les deux en un, en tant qu’esprit. C’est tout. Maintenant, ce corps d’argile, c’est le corps de l’âme. Maintenant, voyez-vous ? Il n’a pas été donne à l’âme d’avoir le corps qu’elle devait avoir, qu’elle devait produire elle-même, lequel corps est éternel. Nous l’avons contourné. Ce corps nous attend là haut.

 

Ainsi, maintenant, il doit avoir ce corps. Vous êtes mis là dedans pour être testé, mais quand le Saint Esprit vient sur vous, vous donnant une double portion, comme c’était le cas, la semence à l’intérieur est arrosé par l’esprit à l’extérieur, alors c’est proportionnel au corps Parole.

 

Alors en continuant à descendre, vous découvrez, avec l’avènement de l’homme, que Dieu révèle qu’Il ne pouvait même pas amener l’homme sur scène jusqu’à ce qu’Il se soit préparé à sortir en tant que Jéhovah-Elohim. Et c’est ce qu’Il a effectivement fait parce que frère Branham a décrit la prédestination comme ce que serait la prédisposition des parents à organiser la naissance de leurs enfants qui ne sont pas encore nés, chaque petit chose sana exception dans une ampleur qui montrerait le soucis et la grâce qu’ils ont envers cet enfant, a plus forte raison Dieu ?

 

Bon, Il ne pouvait peut être pas faire quelque chose comme cela  jusqu’à ce qu’Il se révéla, comme Jéhovah-Elohim. Alors, immédiatement, vous Le voyez  préparer le jardin d’Eden et fait toutes merveilleuses choses pour avoir ces enfants dans la meilleure atmosphère et la meilleure perspective d’avenir possible.


 31  Maintenant, Jéhovah est un Nom très merveilleux, et Dieu nous laisse utiliser ce Nom. Et ce nom dérive de deux mots, d’où nous apprenons qu’une partie du Nom signifie « Celui qui existe par Lui-même » C’est Celui qui nous amène dans cette vie en sorte que Dieu seul soit notre Père. Et c’est Scripturaire, parce qu’il est dit ici dans Jean 1:12

          (12) Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, (des enfants de Dieu, indistinctement, fille ou garçon)

        (13)  Lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (La prédestination)

 

Maintenant, il n’y a pas d’autre manière de lire ou de comprendre cela, parce qu’aucun de nous est né en dehors du sexe, de la volonté de la chair, sinon nous ne serions pas ici. C’est Clair et simple.


Alors comment ce fait-il que vous êtes né de Dieu? Cela veut dire que vous êtes engendré par Dieu. Adam était un fils de Dieu, et par conséquent, ceux qui sont en Adam devaient être des fils de Dieu. Qu’est-ce qui a amené cela ? Dieu a soufflé en lui le souffle des vies, il est devenu une âme vivante,  et ce souffle a continué de se transmettre. Vous étiez en Dieu ; vous étiez dans votre Père. Reflechissez-Y. Il ne faut pas être un Einstein ou avoir lancé une fusée sur la lune pour arriver à le saisir.

 

32  Aussi, on pourrait aller dans Luc 3, et c’en est une très bonne, parce que sa généalogie y est incluse. Et il est dit dans Luc 3:38

          (38)  Fils d'Énos, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.

 

Maintenant, c’est clair comme de l’eau de roche. Les animaux ont des pedigrees et frère Branham a dit : « Le pur-sang a un pedigree », un cheval de race. Le mulet n’a pas autant de pedigree, et vous savez, en réalité  il n’a rien du tout. Il est du genre hybride, un mélange. 


Maintenant, la chose se présente comme ça: De quel pedigree était Adam? Or en réalité, il a été issu, pour ainsi dire, engendré par Dieu. Et vous ne pouvez pas le nier, parce que c’est le cas. Et Dieu a dit à Adam : « rempli », et non pas rempli de nouveau [version anglaise du roi Jacques. NdT.]. C’est vraiment une mauvaise traduction. Les gens pensent qu’il y a eu un sorte de déluge dévastateur ou quelque chose de semblable, et que tout le monde a été effacé de la surface de la terre. Puis Dieu a dit : « Remplissez de nouveau » Non. L’Hébreu dit : « Rempli » - Remplissez la terre.

 

 “Maintenant, Adam, fait comme ça”


Puis, Il lui donna une femme, par laquelle il pouvait le faire. Maintenant, si Adam était un fils de Dieu, et que nous y allons par pedigree ou généalogie, alors n’importe quel enfant qu’Adam a eu par Eve devait aussi être un enfant de Dieu. C’est logique. Vous voyez? C’est ça le problème avec les gens. Ils ne croient pas à l’expression “enfants de Dieu » par naissance. Ils pensent que nous sommes des enfants de Dieu par création. Pas du tout. Le diable serait un enfant de Dieu, pour ainsi dire, par création, si vous voulez le voir sous cet angle là.

 

Bon, Je vais vous dire une chose: Je ne suis pas un ange. Je ne veux pas être un ange. Je ne crois ni aux fantômes ni aux esprits, non. Ça ne m’intéresse pas. Je suis heureux d’être un enfant de Dieu par procréation humaine, par transmission, en sorte que la naissance virginale paraisse pure, claire et simple comparé aux efforts que Dieu doit consentir pour m’amener ici sur terre. Maintenant, nos têtes s’enfleront, si nous n’étions pas des personnes sensés. Alors, c’est très bien.

 

 

33 Allons dans Genèse 1: 27-28 pour aller jusqu’au bout de la même pensée:

(27) Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. (Dans le but de remplir la terre)

(28) Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez…


Maintenant, vous avez ici une création à l’image de Dieu, c’est quelque chose qui a été créé. L’étape suivante, c’était Dieu qui formait quelque chose de la poussière de la terre, auquel Il a dit : «Adam, tu es poussière, et poussière, tu retourneras»

 

Et Adam était pleinement identifié par son corps. Mais ce n’était toujours pas Adam. C’était une partie d’Adam. Et Adam doit revenir dans ce corps, le même corps, ayant la même apparence, le chef-d’œuvre original, mais a l’état glorifié.

(28) Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez… (Et ainsi de suite.) 

 

 34 Maintenant dans Actes 17: 22-31. Oh là, là, c’est l’Aréopage (Mars Hill) et le Dieu inconnu. Maintenant, au verset 24 :

(24)  Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme ;

 (25)  Il n'est point servi par des mains humaines, comme s'il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.

 (26)  Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure ;

 (27)  Il a voulu qu'ils cherchassent le Seigneur, et qu'ils s'efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous, (Ses enfants)

 (28)  Car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race...

 (29) Ainsi donc, étant la race de Dieu…

 

Vous y êtes! Ce n’est pas Dieu qui descend, qui a des relations sexuelles avec des femelles et qui produit ces choses insensées qu’on appelle des « demi-dieux » et des trucs pareils. C’était la vie, le Saint Esprit que Dieu souffla en Adam et qui est devenu le souffle des vies. Et c’est à ce moment là qu’il est devenu cette âme vivante, car l’âme devait avoir un corps, ayant contourné ce corps céleste. Il n’a pas reçu ce dernier, mais un corps assez bon. Dieu a fermé les yeux sur le temps de son ignorance, mais maintenant vient le temps où tout homme doit être prêt à se repentir.

 

Maintenant, écoutez. Vous savez pourquoi Paul a dit ça à ces gens? Parce qu’il savait qu’il y avait des brebis là, et personne en dehors des brebis ne pouvait dire : « Je suis un enfant de Dieu ; Je comprends ça.» Beaucoup de personnes se disent «enfants de Dieu», mais ils ne croiront pas ce message même si vous leur donnez un million de dollars. Ils n’auraient pas le courage de le faire, bien sûr.

 

35 Maintenant, allons aussi ici dans Actes 17, et nous y verrons Etienne prêchant d’arrache-pied. Et il dit à partir du verset 47:

(47)  Et ce fut Salomon qui lui bâtit une maison.

(48)  Mais le Très-Haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme, comme dit le prophète :

  (49)  Le ciel est mon trône, Et la terre mon marchepied. Quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, Ou quel sera le lieu de mon repos ?

  (50)  N'est-ce pas ma main qui a fait toutes ces choses ?...

    (51)  Hommes au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreilles ! Vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi.

  (52)  Lequel des prophètes vos pères n'ont-ils pas persécuté ? Ils ont tué ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, que vous avez livré maintenant, et dont vous avez été les meurtriers,

  (53)  Vous qui avez reçu la loi d'après des commandements d'anges,… (Ainsi de suite. Ils n’ont certainement pas aimé cette prédication, n’est-ce pas?)


  36   Maintenant I Corinthiens 6: 19-20, Paul, en parlant du corps humain, a dit :
(19)  Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit (Bon, n’est-ce pas que Dieu a soufflé en Adam le souffle des vies et commença ainsi la procréation ?) qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes 

 (20)  Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

 

Maintenant, “faite-le.” ça doit être l’âme, et toute la chose vient comme un seul produit, et vous ne pouvez pas y échapper. Et à la résurrection, vous ressusciterai et vous serez vous.

 

Vous dites: “Eh bien, mon âme, c’est moi”

 

Non, c’est votre corps qui est vous. Vous ne pouvez pas y échapper.


Marie a dit: “Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur » [Luc. 1:46-47]

 

Qui suis-je? Paul a dit: “en moi” c’est mon corps, “ Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, »

 

Quand Jésus fut ressuscité des morts et que les anges se tenaient là, et que les gens sont venus le chercher. Ils ont dit : « Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts?

 

Montrez-moi là où Jésus est mort. Il n’était pas mort. Son corps est allé dans la tombe, et ce corps a été identifié à cent pour cent comme étant Jésus. On identifie toujours une personne par son corps. C’est pourquoi Dieu et Sa Parole sont à cent pour cent identifiés. C’est pourquoi C’est appelé la «Parole». Il est la Parole ; Il est dans la Parole. Vous voyez?

 

 

37  Aussi, dans Ephésiens 1: 4-6… Nous l’avons lu une douzaine de fois, n’est-ce pas?

(4) En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,

(5) Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption (Le placement des fils) par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté,

 

En d’autres termes, nous étions tous comme des brebis égarées, et il a fallu Jésus pour nous restaurer dans la position que nous avions. C’est ça ! Comme frère Branham dit : « Il viendra un temps où vous comprendrez  que vous avez toujours été sauvé. » C’est vraiment la vérité, et ça met en valeur le fait que nous sommes la semence.

 

Et c’est ce que Jean a dit. Il a dit: “Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui » (I Jean 3 : 9), ça se trouve là.


Paul a dit: “Parce que vous êtes la semence, Dieu a envoyé dans vos cœurs le Saint-Esprit par lequel vous criez : Abba ! Père! [Version anglaise du roi Jacques :Romains 8: 15]

 

38  Maintenant, une partie d’Elohim vient du mot “Yaweh” ce qui signifie “devenir”. Maintenant, en observant Jéhovah, Celui qui existe par Lui-même, qui devient…Et ce n’est pas une transformation ou une sorte de…Oh, comment dites-vous ?... le corps qui se change : la métamorphose. C’est Dieu qui devient ce qu’Il est ; qui Se montre au moment indispensable; Dieu qui attendait là pour s’exprimer Lui-même. Comme frère Irénée l’a si bien dit : « Dieu, étant un sauveur, il a fallu qu’Il prédestine un homme qui serait un pécheur pour qu’Il Se donne Lui-même » (C’est Dieu) « une raison d’être »


Ainsi, il y a une partie d’Elohim qui va avec Yaweth, ce qui veut dire “devenir”. Ainsi, c’est Celui qui existe par Lui-même, Il est aussi celui qui devient Dieu. Vous vous souvenez que j’aie prêché là dessus? [“Celui qui devient Dieu et le Christ crucifié” 25 Novembre 1990 à Houston au Texas], Dieu Se révélant à ses enfants, comme il est dit dans Esaie 54 : 13 : « Tous tes fils [ou enfants] seront disciples de l'Éternel [ou enseignés par le Seigneur.]» Et les enfants, étant enseignés par Dieu, absolument, pas seulement présumer, mais faire une déclaration : «Vous êtes venu de Dieu, vous êtes les enfants de Dieu, vous êtes une partie de Lui, étant une partie de Sa vie. Il vous enseignera.


39  Maintenant, voici ce à quoi je voulais en arriver: si effectivement Jéhovah de l’Ancien Testament, c’est Jésus dans le Nouveau, ou Jésus du Nouveau Testament, c’est Jéhovah dans l’Ancien, nous parlons alors du Dieu de Genèse 1:1 : « Au commencement, Elohim… » Qui est le même Dieu dans Genèse 2:4 : Jéhovah-Elohim. C’est le nom commun à trait d’union pour Dieu. Vous voyez? Voyons Dieu, non pas comme une chose, bien que nous puissions le voir sous cette angle, mais comme une personne : qui ?

 

Alors vous dites: “Qui? Qui?”

 

Bon, si vous dites: “Quoi?”

 

L’Esprit de Dieu.

 

 “Dites m’en plus”

 

 “Bon, ce grand Esprit est défini par le mot à trait d’union “Jéhovah-Elohim”, le fort lié par (un) Serment, pour absolument manifester chaque chose [qui était] en Lui, [qui vient de] Lui-même, pour Lui-même : des petits enfants, vous et moi, qui courent ça et là. » Vous voyez?


Vous savez frère/soeur, la Bible dit distinctement: “Ce n'est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants.» [II Corinthiens 12 : 14] Quelle est la position de Dieu ? Eh bien ! Il est le Père, et l’a-t-il fait ? Oui, certainement.

 

 

40   Ainsi, c’est le même Dieu de Genèse 2:4, qui est le Souverain Dieu Créateur, qui Se révèle à l’humanité dans le but qu’un jour, Lui-même, Se révélerait dans la chair humaine. Hé ! Hé !

 

Apocalypse 3: 14:

(14) Écris à l'ange de l'Église de Laodicée : Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu :

 

Juste là, frère Branham dit: “C’est quand Dieu a commencé à se créer Lui-même dans la forme de la chair humaine. »

 

Et j’aimerai le lire a nouveau:

Si effectivement le Jéhovah de l’Ancien Testament c’est Jésus dans le nouveau, vice versa, nous parlons du Dieu de Genèse 1:1, ce qui est Elohim, Qui est absolument le même Dieu qui révèle simplement d’avantage à son sujet, qui Se fait appeler « Jéhovah » ce qui est le Souverain Dieu Créateur qui Se révèle à l’humanité dans le but qu’un jour Lui-même Se révélerait dans la chair humaine, et Il l’a fait : «Un fils nous est né. Un enfant nous est donné.» [Esaie 9 : 6] «Et on l’appellera Emmanuel» [Esaie 7 : 14] ce qui veut dire : « Dieu avec nous ». « Celui qui m’a vu, a vu le Père. » [Jean 14 : 9]. Ils ne voyaient plus une définition de Dieu par la Parole mais par une personne humaine.

 

Et quand moise, il y a beaucoup, beaucoup d’années, a voulu voir Dieu, Dieu a dit: “Très bien, Moise. Je te cacherai dans le creux du rocher, Je mettrai ma main sur tes yeux, et Je passerai à côté. »

 

Et Moise vit le dos d’un homme. Et frère Branham dit: “C’était un dos qui saignait”

 

 “Qu’est-ce que ça veut dire? »

 

Dieu était dans ce Fils. C’est vrai. Et nous avons expliqué la naissance virginale à plusieurs occasions.

 

41   Ce Dieu Qui est apparu à Abraham dans une Colonne de Feu dans Genèse 15:17… Oui, jadis. J’aurais du avoir tout cela par écrit pour gagner du temps. Genèse 15:17 :

(17) Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde ; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes [ou une lampe ardente] (la Colonne de Feu) passèrent entre les animaux partagés. (Frère Branham l’a dit. Très bien)

 

Il est un homme dans Genèse 18. Parfaitement.

(1)  L'Éternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l'entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour.

(2)  Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes (L’un était Dieu ; les deux autres étaient des anges. Très bien. Et cette fois, c’était Jéhovah qui est venus.)

 

Et je pourrais continuer à lire encore et encore, comme une partie des versets 1-4. Puis ici au verset 14 :

(14) Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l'Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque ; et Sara aura un fils. (C’est Jéhovah qui dit cela)

 

Genèse 18: 17:

(17) Alors l'Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ?...

 

Pourquoi est-Il “Jéhovah” ici? Eh bien, parce qu’Il en a fini avec la partie ‘Elohim’. Il a Son homme ici. Maintenant, Il veut manifester des enfants à travers lui. Il veut favoriser Son plan,  Il Se comporte maintenant comme le Père par excellence, et tous ces merveilleux titres rédempteurs en Lui. Vous voyez?

 

 

42  Puis maintenant: Genèse 25: 26

(25)  Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu'il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d'agir ! Loin de toi ! Celui qui juge toute la terre n'exercera-t-il pas la justice ? (Et qu’est-ce que le Juge ? Il est appelé « l’Eternel » ou le « Seigneur », ce qui signifie encore Jéhovah.)

(26)  Et l'Éternel dit : Si j’en trouve beaucoup ?... (Et vous continuez ainsi encore et encore, et à chaque fois sans exception, vous découvrirez ce grand Jéhovah agir comme un homme.)

 

Genèse 14: 18… nous allons faire un tout petit saut en arrière. Et nous découvrons ici :

(18) Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédech, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très-Haut.

 

 

43   Ici dans le livre des Hébreux (Hébreux 7: 1-4)

(1)  En effet, ce Melchisédech, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très-Haut, qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit,

  (2)  Et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix,

  (3)  Qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédech demeure sacrificateur à perpétuité.

 

Bien sûr, tout le monde dit: “Bon, vous voyez, ce que ça veut dire là: sans père ni mère. Alors, il n’y a point de généalogie. »

 

Frère Branham parle différemment. Il a dit: “C’était Dieu: Dieu servant Abraham comme sacrificateur,” et frère Branham a dit: “Il n’est jamais revenu dans la chair jusqu’à ce qu’Il soit venu dans la chair de Jésus, et Il est notre Grand Souverain Sacrificateur, » et ainsi de suite. Ainsi, c’est très bien.

 

 

44    Maintenant, observez ceci. Ainsi, nous allons continuer de progresser, dans Exode 2:

(23) Longtemps après, le roi d'Égypte mourut, et les enfants d'Israël gémissaient encore sous la servitude, et poussaient des cris. Ces cris, que leur arrachait la servitude, montèrent jusqu'à Elohim.

(24)  Elohim entendit leurs gémissements, et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob.

(25)  Elohim regarda les enfants d'Israël, et il en eut compassion.

 

Maintenant, Il est Elohim. C’est très bien. Continuons, Exode 3: 1:

(1)  Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian ; et il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Elohim, à Horeb.

(2)  L'ange de l'Éternel (Vous voyez le point là, comment c’est le même Dieu, mais maintenant Il traite avec ses enfants, et c’est pourquoi vous avez la tous ces fabuleux noms qui exprime ce qu’Il est.) lui apparut dans une flamme de feu (Une Flamme de Feu ! Oh, Jéhovah ! L’Ange de l’Eternel ou du Seigneur.), au milieu d'un buisson. Moïse regarda ; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point.

(3)  Moïse dit : Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point.

(4)  L'Éternel vit qu'il se détournait pour voir ; et Elohim l'appela du milieu du buisson (Oh, c’est comme si c’était une énigme, comme si nous mettions Jéhovah en compétition ou en rivalité avec Elohim… Oh, non, ce n’est pas le cas. C’est Jéhovah-Elohim, ainsi, il n’y a pas de problème), et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici !

(5)  Dieu dit : N'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.

(6)  Et il ajouta : Je suis le Elohim de ton père, le Elohim d'Abraham, le Elohim d'Isaac et le Elohim de Jacob. (Pourquoi ? Eh bien, ils sont morts. Ils ne sont plus, tu n’auras pas autant besoin d’être pour eux Jéhovah. Vous voyez, c’est Dieu, Elohim qui ressuscite les morts) Moïse se cacha le visage, car il craignait de regarder Dieu.

(7)  L'Éternel dit…

 

Bon, en avons-nous deux dans le buisson? Non, un seul! Jéhovah-Elohim. Voyez-vous ? C’est mis en trait d’union, et le livre d’Esaie en est rempli. Très bien. C’en est assez. Maintenant, très bien.

 

 

45   Nous étions au verste 4, maintenant allons au verset 14. Et il est dit; maintenant, observez:

(14) Dieu, Elohim dit à Moïse : JE SUIS CELUI QUI SUIS. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle "JE SUIS"…

 

Qui est-ce ? Elohim! Qui est Elohim? “JE SUIS”. Mais un instant. Jéhovah c’est Celui qui existe par Lui-même. Il n’y a pas de différence : Jéhovah c’est Elohim ; Elohim c’est Jéhovah.

 

Vous ne pouvez simplement pas dire: “J’adore Dieu.”

 

Ah bon, vous adorez Dieu. Parlez moi de Lui.

 

 “Eh bien, voyons voir. Voyons maintenant”



C’est dans cette condition que nous sommes en ce jour tardif? Je pense que nous avons un petit problème ici, mais je ne vous malmène pas. Ne vous inquiétez pas. J’ai aussi mes propres difficultés.

 

46  Maintenant, à partir d’ici, pour le reste de l’Ancien Testament, nous avons principalement, presque à cent pour cent, Elohim et Jéhovah, ou Jéhovah-Elohim.

 

Genèse 2: 3, c’est Elohim. Genèse 4, c’est l’Eternel ou le Seigneur Dieu, qui est Jéhovah-Elohim. Maintenant, remarquez aussi dans Exode 6: 1-8:

(1)  L'Éternel dit à Moïse : Tu verras maintenant ce que je ferai à Pharaon ; une main puissante le forcera à les laisser aller, une main puissante le forcera à les chasser de son pays.

(2)  Dieu parla encore à Moïse, et lui dit : Je suis l'Éternel.

(3) Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob…

 

Maintenant remarquez, c’était Jéhovah qui leur apparaissait, mais maintenant, Il est simplement Dieu, ils  sont partis, et maintenant, tout ce qu’il savait de Dieu, et ce n’est pas nécessairement Jéhovah (Nous allons vous le montrer) se change en Jéhovah. Maintenant, remarquez :

(3)  Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu TOUT-PUISSANT ; (Elohim, le Tout Puissant.) mais je n'ai pas été connu d'eux sous mon nom, l'ÉTERNEL.

 

Il dit: “ je n'ai pas été connu [d'eux sous mon nom, l'ÉTERNEL].” Donc Exode 6: 1-8 se réfère à Jéhovah comme étant une révélation, donnée à Moise, différente du Puissant Elohim, et en rentrant là.

 

 

47  Maintenant, continuons: pour autant que je sache, ici on trouve tous les noms de Dieu de l’Ancien Testament, a ce moment-la, Il était appelé « Jéhovah », et plus tard, on Le vit dans la chair en tant que Jésus, comme il est dit dans Jean 1:1 : « Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu et la Parole devint chair. » Elohim est Celui qui est Fort. « El » signifie « la force du roc». Jéhovah, Celui qui existe par Lui-même (seul), et aussi en association avec « Hava » - ce qui veut dire « Celui qui devient », et Adonaï qui est un nom propre très peu utilisé par Dieu.

 

Maintenant, ils sont là, parce que je les ai dans ma concordance ‘Strong’, des centaines voir des milliers de fois. Ils sont là beaucoup plus (de fois). Mais ceux-la sont des noms (propres), et les noms que vous allez trouver sont toujours « Jéhovah-Elohim », « El » presque jamais, peut être une demi douzaine de fois; « Hava », je ne sais pas. Peut-être deux ou trois fois. Je n’ai pas compté.

 

 

48  Maintenant, avec ceci a l’esprit, je vais aborder quelque chose avec vous, quelque chose auxquelles je veux que vous réfléchissiez. Voici ma position, au mieux de ma connaissance. Dans « El », Elohim, Jéhovah, Adonaï, Hava… tous sont des Noms de Dieu qui révèlent Son essentialité et Son intrinsécallité (et vous Le fait voir – Qui Il est réellement), qu’en soi Il ne change pas et qu’Il n’a pas de commencement, mais qu’avec chaque Nom, tel que Jéhovah, nous avons tout un pléthore de descriptions, de définitions et de conception directe de notre Dieu, tel que déclaré par les prophètes dont Jésus, le Fils de Dieu, est le prophète en chef.

 

Or frère Branham a prêché  des sermons sur chaque chose que je viens de dire, a l’exception des noms qui ne sont pas (très) clairs tels que “El” ou “Hava” ou “Adonaï”. Maintenant, voici mon point de vue, afin que vous puissiez l’entendre: Jéhovah de l’Ancien Testament, Dieu, Dieu (Lui-) même, le Souverain et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils, Il (ce Dieu) est dans le Nouveau Testament (je parle de Dieu maintenant: Jéhovah) exactement Le même qu’Il était dans l’Ancien Testament mais (a la différence qu’Il est) révélé dans la chair humaine conformément à Jean 1 : 1 et Philippiens 2, en commençant au verset 5 :

(5)   Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,

(6)   Lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, (Maintenant, souvenez-vous : l’égalité ne va pas jusqu’a la souveraineté où il (le Fils) partage sa pensée avec le Père. Non. Cela ne constitue pas la souveraineté. Cela ne constitue pas un seul Dieu. Cela constituerais (plutôt) deux dieux.)

(7)   Mais s'est dépouillé lui-même (S’est vidé lui-même), en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;

(8)  Et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

(9)   C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,

(10)  Afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

(11)  Et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

 

Ainsi, Jésus est un seigneur, mais il n’est pas “Seigneur” comme l’ai son Père, parce que Jésus, le Fils, n’est pas Jéhovah. Jéhovah Jésus, c’est Jéhovah Dieu, qui a habite dans le Fils. Voyez-vous ? C’est la chose que nous voyons ici et que nous devons comprendre aussi parfaitement que possible, car c’est exactement Jean 14.

 

 

49 Ainsi, retournons a Jean 14, et croyez moi, frère Branham a saigné la chose à blanc [a épuisé le sujet], dans un certain sens de la Parole. Bon, Il nous a simplement dit la vérité. Et ici même, il dit ici, Jésus a dit :

(7)  Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.

(8)  Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit

(9)  Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ?

(10)  Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ?...

 

En d’autres termes, en langage clair, c’est une dualité dans un seul corps, et on ne sait pas dire ou commence (la vie de) l’un et ou finit (la vie de) l’autre, à moins que Dieu ne vous le dise. Mais vous l’observez et vous ne savez pas vous prononcer. Quand Dieu accomplissait les oeuvres à travers Jésus, vous n’aviez pas la moindre idée que c’était Dieu qui faisait cela, c’est à dire, comme une personne physique le regarderait.

 

 « Tiens ! Regardez ce que fait cet homme!”

 

Nicodème dit: “Ah, Ah, regardez moi ça. Personne ne peut faire cela à moins que Dieu ne soit avec lui.”

 

Il aurait du dire: “que Dieu ne soit en lui”


Peut-être qu’il est dit: “que Dieu ne soit en lui.” Je ne sais pas. Je ne peux vous le dire. Ainsi, c’est très bien.

 (11)  Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces oeuvres.

  (12)  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus nombreuses, parce que je m'en vais au Père ;

 

 

50   Maintenant, souvenez-vous de la citation de frère  Branham: “Ils sont venus et ont dit, frère Branham, que signifie ceci, quand Jésus dit:Celui qui m’a vu a vu le Père?”

 

Il dit: “ Vous me voyez, n’es-ce pas? C’est la même chose. Ces choses qui s’accomplissement si parfaitement, ce n’est pas frère Branham qui les accompli, c’est Dieu qui le fait a travers moi. »

 

Maintenant, écoutez, plus encore, c’est sur une bande qui m’a été envoyé par frère Branham, et je ne peux pas le citer avec exactitude, mais je vous en donnerai la signification exacte: “Tu vois, frère Vayle, la Colonne de Feu qui était avec Moise n’a pas été vue depuis l’époque de Paul, pendant deux mille ans jusqu’à maintenant.” Frère Branham s’est formellement mis au rang de Moise et de Paul.

 

Maintenant, je vais carrément vous demander: souvenez-vous, frère Branham dit: “Quand il y eut une voix là sur le chemin de Damas,” je pense que c’est a peu près Actes 8: “ Saul, Saul pourquoi me persécutes-tu? » (Actes 9 : 4-5) et frère Branham dit : « Ce juif n’aurait pas appelé cette lumière « Seigneur », à moins que ce ne soit pour les mêmes raisons que Moise. » Maintenant, ce ne sont pas tout à fait ses mots, mais c’est la chose exacte. Vous ne pouvez pas le trouvez par vous-même. Voyez-vous?

 

51 Ainsi, j’espère alors qu’en ce jour vous le voyez. Par ailleurs, voyez-vous Hébreux 13: 8 “Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours » comme Genèse 18, qui s’accomplit avant la destruction par le feu et la promesse de la venue du fils, c’était Dieu qui l’accomplissait (vous devez le comprendre) juste avant cette venue. Et vous rappelez vous que frère Branham a dit, et je l’ai cité de nombreuses fois : « Quand Dieu envoya Moise en Egypte pour délivrer Israël, Il n’est pas seulement apparu a Moise dans des puissants signes et miracles, mais Il est aussi apparu personnellement dans une Colonne de Feu sur le Mont Sinaï, ainsi en est-il aujourd’hui, et nous avons Sa photo? » 

 

Puis en même temps, le comprenez-vous, ici dans Matthieu, et souvenez-vous Jésus a expliqué exactement qui était celui qui faisait les oeuvres: Il a dit: “Ce n’est pas moi qui fait ces oeuvres; c’est le Père en moi qui les fait. » Et dans Matthieu 12, il a distinctement parlé du temps de la fin :

(15)  Mais Jésus, l'ayant su, s'éloigna…

(17)  Afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète :

(18)  voici mon serviteur que j'ai choisi, Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations.

 

Maintenant, Jésus ne pouvait pas montrer le jugement sauf spirituellement. Maintenant, si l’Esprit l’a fait jadis, comment le ferait-Il aujourd’hui ? Parce que ça ne s’est pas accomplis en Galilée. Il faudra un prophète.

 

 

52  Maintenant, observez cela:

 (19)  Il ne contestera point, il ne criera point, (Ne me dites pas qu’il ne s’est pas acharner a crié – il les a chasse du temple ; il a élevé sa voix dans les rues.)  Et personne n'entendra sa voix dans les rues. (Bon, il a prêché dans les rues.)

(20)  Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point le lumignon qui fume, (Certainement, qu’il l’a fait. C’était la fin ; l’adoration au temple fut détruite ; tout était fini.) Jusqu'à ce qu'il ait fait triompher la justice. (Quel triomphe Israël a-t-elle eu? Aucun! Nous sommes ceux qui triomphent.)  Il n'éteindra point le lumignon qui fume, (Au temps de la fin, quand il y aura d’épaisses ténèbres, Il enverra Son rayon lumineux pour faire sortir Ses enfants.)

 

Qui est-ce qui le fait? C’est Dieu qui le fait! Sous quelle nom? Le nom du Fils de Dieu, le Saint Esprit (C’est là dans le livre des Romains chapitre 1) Il est appelé le Fils de Dieu conformément à Sa puissance de résurrection, [Romains 1:4] bien qu’après sa résurrection, Jésus en personne ne pouvait pas descendre (ce n’était pas nécessaire) c’est Dieu qui est descendu. Cela ne lui aurait servi a rien de descendre à moins que Dieu ne soit descendu avec lui (Si vous devez suivre le modèle). Allons donc. Vous ne le pouvez pas. Quand Jésus descendra avec l’épouse, il y aura eu le jugement sur cette terre. On en aura fini avec tout le monde. Toute chose aura disparu. Voyez-vous ? Maintenant, comprenez-vous ce dont nous parlons ?

 

53  C’est Jean 14: 12:

(12)… celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus nombreuses, parce que je m'en vais au Père ;

 

Certainement, il s’en est allé au Père. Que fait un Père? Il descend du ciel, parce que c’est Dieu dans les prophètes, Dieu pour les gens. C’est ce qu’était Jésus.

 

Ce que je suis en train de vous dire c’est ceci: frère Branham s’est personnellement exprimé sur la Divinité de bien des manières. Certainement, qu’il l’a fait. Il y a beaucoup, beaucoup des choses qu’il a dite, et elles sont très difficiles à comprendre, tel que « Je viens de Dieu, je rentre à Dieu, » le Nom de Dieu, c’est « le Seigneur Jésus Christ ». Encore et encore, ce que j’essaie de faire ici c’est d’instaurer un modèle, parce que j’ai associe (Maintenant, écoutez.) William Branham à Paul et à Moise. Et si le Jéhovah de l’Ancien Testament, c’est Jésus dans le Nouveau, de quoi parlons-nous? Nous parlons de Jéhovah Elohim habitant dans un corps, (Voyez-vous?) et ensuite quittant le corps et rentrant dans Ses autres formes ou les théophanies. C’est ça que vous voyez. C’est ça que j’enseigne.

 

Je le ramène à la Bible d’où ça vient. Et si vous voyez ce que je vous montre, vous comprendriez pourquoi frère Branham a dit : « Je pensais que Dieu était fâché contre moi et qu’Il ne m’aimait pas mais que Jésus, lui, m’aimait. J’ai finalement découvert que c’est la même personne. »

 

54 Maintenant, de qui parle t-il? Le Fils ou le Père? Il parle du Père. Et remarquez dans Jean 3: 16:

(16)  Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

 

Et ça ne pouvait pas être fait à moins que le Père ne fût en lui, et ensuite Il l’abandonna, un fils de l’obéissance. Il devait en être ainsi afin de conduire beaucoup de fils dans la gloire. Il est notre Pilote ; Il est le premier fruit (prémice) ; Nous venons après lui. Il ne peut en être autrement. Pourquoi ? Parce que c’est ce qu’est Dieu. Vous ne pouvez pas faire de Dieu autre chose que Dieu. Vous ne pouvez pas le rendre différent de ce qu’Il est. Vous ne pouvez pas Lui dire de Se changer, car le fait est que : Il ne peut pas Se changer (c’est ainsi qu’Il est : « Je suis l’Eternel et je ne change pas. » [Malachie 3 : 6] Il vous le dit carrément: Il dit : « Et vous, enfants de Jacob, vous n'avez pas été consumés. » [Malachie 3:6]

 

 

55  Maintenant, allons dans Ephésiens 1:1-3, et nous le verrons la. J’allais vous parler de Moise et de la complexité de Jéhovah, mais je veux laisser cela pour une prochaine fois, car je n’aborderai pas cela, parce que je ne peux pas l’aborder en même temps que l’écriture qui suit. Ephésiens 1:3-6 :

(3)  béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, (Vous y êtes, l’identification.) qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! (En d’autres termes, ils viennent tous à travers lui. Nous avons accès a ça. C’est ce que la Bible nous dit : le  sacrificateur.)

(4)  En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,

(5)  Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants (Oh, c’est merveilleux !) d'adoption (Ou le placement des enfants) par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté,

(6)  À la louange de la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son bien-aimé. (Dieu devait être en train de le faire ou cela n’aurait jamais été fait.)

(7)  En lui nous avons la rédemption par son sang, (Jésus est le sang de Dieu, Actes 20 : 28.) la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,

(8)  Que Dieu a répandue abondamment sur nous…

 

Maintenant, là vous voyez, non pas la complexité d’Elohim …la complexité d’Elohim est derrière [en arrière plan de] la complexité de Jéhovah, ainsi la complexité de Jéhovah, à cent pour cent, ne pourra absolument jamais, mais alors jamais faillir, assurément, mais s’accomplira. Tout ce que vous voyez en Jéhovah, Elohim l’accomplit, et Il ne peut faillir. Et même Jésus qui est notre véritable Sceau de Pâques, car le matin de Pâques il ressuscita pour devenir l’Exécuteur de Son propre Testament. On n’a jamais entendu quelqu’un d’autre le faire.

 

 

56. Ainsi, voila ce que j’essaie de vous dire. J’espère que vous avez compris tout ce dont j’ai parlé la dernière fois et cette fois-ci: afin que vous et moi, nous puissions voir que Jéhovah de l’Ancien Testament, c’est Jésus dans le Nouveau, et que ce n’est pas un homme. Car la Bible dit : « Dieu n’est pas un homme. » Oui…Il ne pense pas comme un homme. Dieu est Dieu.

 

 

57 Oh, je souhaiterai que nous puissions entrer en Lui. Nous avons l’occasion, frère/soeur, je ne sais pas ce qui ne va pas avec nous. C’est comme la Bible a dit : « Le dieu de ce monde a aveugle leurs yeux afin qu’ils ne puissent pas voir la glorieuse lumière. » C’est ce qui est dit ici dans II Corinthiens. (Je vais le lire.) Frère/sœur, Je ne pense pas que ce soit ma part ni la vôtre d’ailleurs. Je ne le crois pas, je ne pense pas que ce soit dit pour vous et pour moi, car quand vient le temps de la fin: « Ce qui est parfait, » c’est face à face, est « connu comme Il est connu. » Et le processus a maintenant commencé. Et combien de temps cela va continue? Je ne le sais pas. Mais je vous dis. Cela va continuer. Et il est dit dedans là même, 3:14

(14)  Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est en Christ qu'il disparaît. (Entrez en Christ et les mystères disparaissent.)

(15)  Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs coeurs ; (Voyez-vous ? Ils pouvaient jamais comprendre que Jéhovah étant exactement ce qu’Il était, qu’Il devrait un jour apparaître dans la chair humaine. Voyez-vous ? Tout ce que le prophète nous a enseigné est si parfait. Je m’en réjouis, j’espère que vous faites de même. Bon, je sais que c’est le cas, parce que vous ne seriez pas ici si vous ne vous en réjouissiez pas.)

(16)  mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.

(17)  Or, le Seigneur c'est l'Esprit ; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.

(18)  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

 

58  Maintenant, voulez-vous prendre Romains 12:

(1)  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable (Ou divin). (Vous devriez le faire.)

(2)  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. (Et là même, il vous est dit: vous devez avoir une transformation de la pensée, et une transformation veut dire « Quelque chose déplacée » vous devez entièrement déplacer cela dans un autre domaine. En sorte que ce n’est plus la même vielle pensée que vous avait.)

(3)  Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.

 

Et ainsi, il vous dit ici même que vous obtenez votre métamorphose, votre changement complet, votre transformation, vous l’obtenez par le renouvellement de votre pensée. Et Dieu doit vous donner La Parole mécanique, et si vous avez l’Esprit de Dieu en vous, et que vous êtes une semence et que vous êtes remplis du Saint Esprit, vous amènerez cette Parole dans votre pensée, là où Dieu la transformera en une réalité vivante, parce qu’Il La vivifie.

 

59   Maintenant, il est inutile de parler de dynamiser une voiture, s’il n’y a pas de moteur. Jetez de l’essence par terre, allumez une allumette, et vous explosez avec la voiture.

 

C’est simplement la même vielle chose, ce que je dis, comme frère Branham: “La lumière est apparu. C’était le Fils de Dieu. »

 

Maintenant, ils disent: “Voila ! Frère Vayle prêche deux dieux. »

 

Je dis: “Hé! Je ne fais que citer frère Branham!” ils sont aussi sourd qu’une pierre. “Frère Branham l’a dit: “Maintenant, ils sont à deux.”

 

 “Oh, il prêche deux dieux.”

 

 “Attendez! Je ne fais que citer frère Branham.”

 

“Oh…”

 

C’est quoi? Ils ne sont pas sourds du tampon, mais aussi mort qu’une pierre. Vous et moi avions entendu les cloches du ciel sonnées, le message enflammant nos coeurs. Eux, ils ne le comprennent pas.

 

­­60   Je suis si heureux de savoir que Jéhovah de l’Ancien Testament c’est Jésus dans le Nouveau. Je pense que Browning le savait. John [McRae], que savez-vous de la poésie ? Est-ce Browning qui a écrit l’Arabe ? Dites moi. Qui le sait? Et toi, Brian [Kocourek]… Non, je pense que c’est Browning qui l’a écrit. Et ‘l’Arabe’ marchait… et rencontra Jésus…et il dit: “concevoir Dieu marchant dans la chair humaine… »

 

Oh, homme! Le Jéhovah de l’Ancien… devait devenir chair. Il le devait. Ainsi, frère Branham dit: “Dieu a un corps. C’est comme le corps d’un homme.

 

Pourquoi pensez-vous que Moise vit le dos d’un homme? Avez-vous déjà vu un chat qui ne serait pas à l’image des chats ? Alors, comment pouvez-vous voir un homme qui ne soit pas à l’image de Dieu, si il vient de Dieu ?

 

Oh, l’image de Dieu était en quelque sorte brisée là bas. L’intérieur était en quelque sorte couvert de boue par le diable. C’était cette autre chair. Mais je vais vous dire une chose: c’était si proche du corps humain, qu’on ne pouvait faire la différence à moins que, maintenant  la science peut le faire, c’est absolument prouvé que 99,99 % est d’un Père et que 00,00% quelque chose  de l’autre. Et ça ne représente rien. Et je vais vous dire pourquoi : parce que Noé était, génétiquement, la dernière personne parfaite sur terre, mais sa femme, ses trois enfants et leurs trois épouses ne l’étaient pas, et tous les huit ont traversés, et ont habité le pays.

 

Dieu va juste déraciner la mauvaise semence, tout comme Il consume entièrement de nos pensées les mauvaises choses que nous ne devrions pas avoir, et gloire à Dieu, nous en arrivons là. C’est merveilleux, n’est-ce pas ? Nous allons y arriver. Je peux vous montrer des choses là, et comment je fais pour ramener chaque chose directement dans la Bible. Ce que quelqu’un dit ne m’intéresse pas. Non, non, et non. Je veux connaître la Parole de Dieu.

 

61    Maintenant, écoutez encore : si frère Branham s’est aligné sur Paul et Moise… l’a-t-il fait ? Oh, que oui. C’est même sur une bande. Oh, que oui. Alors, je veux vous poser une question: qui était ce Jésus?

 

Dites: “Bon, je ne le comprends pas vraiment.”

 

Je vous pose une question: comment pouvez-vous crucifier pour vous-même le Fils de Dieu alors qu’Il est Esprit ?

 

Que vos pensées lâche prise. Ne vous tenez pas du mauvais côté. Regardons simplement du bon côté.

 

Inclinons nos têtes pour la prière

 

Père Céleste, nous te remercions pour ta miséricorde, la grâce et l’amour, Tes doux soins, Ô Dieu, que certainement nous apprécions. Seigneur, nous te remercions pour ce groupe aimable de gens ici et le bon moment passé ensemble ce soir (du moins que j’ai eu, Seigneur) et je crois, Seigneur, que les richesses de cette Parole sont absolument confirmées…

 

Quand frère Branham est venu et a prêche: “L’alliance divine de grâce d’Abraham,” Il dit qu’il s’est tenu là et a vu ces arcs-en-ciel.

 

Tu as dit: “Ne va pas plus loin. Tient toi là,” et la voix fit écho du ciel: “Jéhovah de l’Ancien Testament, c’est Jésus dans le Nouveau.”

 

Ca règle la question. Ca règle la question. Nous apprécions la naissance virginale, comment on nous l’a enseignée. Il se peut que nous n’apprécions pas, Seigneur, le fait que nous avons beaucoup de lacunes, parce que nous ne savions pas qui était frère Branham, nous ne savions pas non plus qui Tu étais. Nous ne le savions pas qu’a nouveau Tu étais voilé dans la chair humaine, et pourtant de temps en temps frère Branham nous disait : « Dieu était tenu, Tu devais faire pour les nations ce que Tu a fais pour les juifs. Et qu’au dernier jour, Dieu serait  de nouveau manifesté dans la chair humaine. »

 

Tu a dit: “Le prophète est la Parole du Dieu vivant faite chair, manifestée.” Seigneur, nous prenions ces choses sans les comprendre, sans les placer, mais maintenant, nous le savons et Seigneur, puisse Tu être si aimable pour nous pardonner nos stupidités, nos sottises, notre grossièreté maintenant que nous les connaissons. On ne sait pas que c’est trop tard. Nous ne croyons pas que c’est le cas. Nous espérons que ce n’est pas trop tard. Nous prions, par conséquent, Seigneur que Tu nous guérisse comme nous en avons besoin ce soir; pour une seule raison, non pas pour que nous puissions nous même nous poussez de l’avant, ou dire : « Oh, nous sommes vraiment importants. Nous sommes les croyants avec des besoins.”

 

Non, non, Seigneur, non, non, simplement que Ta Parole nous soit accordée et que nous puissions dire : « Le voici de nouveau, le prophète confirmé qui, comme Moise et Paul, s’est tenu face à face avec la Colonne de Feu, de nouveau après 2.000 ans, étant la même Colonne de feu qui apporta la Parole à Paul, est ici pour La révéler et L’accomplir, et une fois de plus la Parole révélée est le Nom de Dieu.

 

Nous te remercions Seigneur pour toutes ces choses. Aide nous à les placer correctement et à vivre des vies abondantes pour Ta gloire, à nous aimer les uns les autres comme jamais auparavant, à nous sacrifier comme jamais auparavant, en sachant que si Dieu est avec nous, qui serait contre nous ? Dieu est au milieu de son peuple ce soir…Il est certainement là, vêtu de Sa Parole de gloire, nous l’apportant continuellement. Merci pour tout Cela. Au Nom de Jésus, nous prions. Amen

 

(Début des services de communion et de lavage des pieds.)