Francais        English         Portugues          Espagnol        Swahili      Lingala      Kikongo      Tshiluba       Tetela

Bibliothèque  Champ de Boaz    Frère Branham    Frère Lee Vayle     Frère Billy    Ecodim     Evangelisation  

 

La Bague des Fiançailles

 

Question : A quelle main et quel doit porte-t-on l’anneau de fiançailles ?

 (Question posée depuis la Province d’Ituri en République Démocratique du Congo)

 

Réponse : Pour plus de précision, j’ai reposé votre question aux frères des Etats-Unis qui collaborent avec nous, ils m’ont confirmé que l’anneau des fiançailles et l’alliance de mariage se portent dans l’annulaire gauche (avant dernier doigt). En fait, annulaire vient du mot anneau.

En Europe, certains le portent à l’annulaire droit pour faire la différence entre les fiançailles et le mariage.

A Kinshasa, la plus part d’églises portent cela à l’auriculaire gauche (le petit doigt), ce qui met une différence avec le mariage proprement dit. Alors l’anneau des fiançailles sert de signe de présentation à la famille (église et famille, bien sûr) ou de promesse de mariage qui va s’accomplir bientôt.

Les frères d’Amérique ont suggéré que vous fassiez ce qui est habituellement fait et accepté chez vous. Frère Branham n’a pas fait une doctrine là-dessus. C’est simplement une identification des fiançailles. Frère Branham avait fait ce qui est ordinairement pratiqué chez eux en Amérique concernant cette alliance de fiançailles.

Voici en annexe quelques citations du prophète, mais qui ne précisent pas la main ou le doigt. Les versets bibliques sont en rouge, les citations en bleu et mes commentaires en noir. Le numéro des paragraphes peut différer selon les traducteurs ou les éditeurs.

 

Anneau donnée par Eliezer à Rebecca (en présence des serviteurs d’Abraham) avant la présentation aux parents de Rebecca

 

Genèse 24:22  Quand les chameaux eurent fini de boire, l'homme (Eliezer) prit un anneau d'or, du poids d'un demi-sicle, et deux bracelets, du poids de dix sicles d'or. 28  La jeune fille (Rebecca) courut raconter ces choses à la maison de sa mère.  29  Rebecca avait un frère, nommé Laban. Et Laban courut dehors vers l'homme, près de la source.  30  Il avait vu l'anneau et les bracelets aux mains de sa soeur, et il avait entendu les paroles de Rebecca, sa soeur, disant: Ainsi m'a parlé l'homme. Il vint donc à cet homme qui se tenait auprès des chameaux, vers la source,

 

Un anneau donné à la cousine des filles du patron du ranch avec promesse de mariage (à deux, sans témoins) en guise de promesse de mariage.

APOCALYPSE, CHAPITRE QUATRE #1 -  31.12.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA bb076343

87       — «Il ne me l’a pas dit. Voici ce qu’il m’a dit la nuit où il m’a donné l’anneau de fiançailles. Il m’a dit: ‹Je viendrai dans une année à partir de maintenant›. C’est pourquoi il me reste encore une heure!». Amen! Elle continua simplement à l’attendre. «Il me reste encore une heure, encore trente minutes, encore dix minutes…». Et les autres riaient, se moquaient d’elle, la traitaient de tous les noms.

 

Frère Branham a fait porter l’anneau des fiançailles à Hope de cette manière :

Histoire de ma vie d 20 Juillet 1952 §72  Et ainsi, J’étais très content concernant cette idée. Oh la la, je me souviens, nous sommes sortis en voiture là sous l’arbre et j’ai mis cet anneau de fiançailles dans son doigt ; j’étais très content.

 

Dans la suite de la citation, ils ont pris l’engagement d’en informer les parents de Hope. Hope allait parler à sa Mère et Branham au papa de Hope. C’est ce qu’ils ont fait. Exactement comme dans Genèse 22, Hope en a parlé à sa mère.

Pour ce qui est du but de l’alliance de mariage ou de fiançailles, frère Branham explique dans :

SECONDE VENUE DU SEIGNEUR, LA -  17.04.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA        Aujourd’hui, si une femme est mariée, elle devrait porter une alliance, signe montrant qu’elle est mariée. Ça, c’est pour empêcher les autres hommes de faire quoi que ce soit avec elle. Quand ils la regardent, ils voient qu’elle est une femme mariée.

UNITÉ, L’ -  11.02.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA bb082017

l35       Maintenant, n’oubliez pas ces choses. L’Église doit croire chaque Parole, chaque promesse, chaque iota, et réclamer cela pour elle-même, et s’exercer à cela. Si j’étais célibataire et que j’étais fiancé à une fille, puis que je lui envoie quelque chose, une bague de fiançailles, et qu’elle ne la porte pas, en ce cas, cela montre qu’elle ne me croit pas.

Que ce soit l’anneau des fiançailles ou l’alliance de mariage, il est mieux que le tout soit sous le suivi ou la supervision de l’église.

J’espère que cela a pu vous aider.

Votre Frère en Christ,

 

Billy DIABASENGA

 

Vous contribuez grandement à l’enrichissement de ce site par vos questions, commentaires et suggestions. Merci de vos prières et encouragements. 

 Frère Billy DIABASENGA KUSUAMINA, Pasteur.

Réconciliation Tabernacle, Avenue KIbali N°15 bis, Lemba Terminus, Kinshasa (Référence : Arrêt Garage)

E-mail: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.   ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.