Francais        English         Portugues          Espagnol        Swahili      Lingala      Kikongo      Tshiluba       Tetela

Bibliothèque  Champ de Boaz    Frère Branham    Frère Lee Vayle     Frère Billy    Ecodim     Evangelisation 

 

 

Les Trois Ordonnances Divines

 

www.reconciliationtabernacle.org

 

  Les Trois Ordonnances Divines(pdf)

Nous allons examiner les trois ordonnances naturelles divines que le Seigneur nous a laissées. Il y a seulement trois ordonnances que nous devons appliquer naturellement, qui nous a été instituées par le Seigneur. Et l’apôtre Paul a placé cela en ordre dans l’eglise. Lisons notre écriture de base. Les directives qui sont écrites dans ces sermons nous ont été conseillées par nos frères des Etats-Unis que nous estimons avoir été à côté du prophète ou qui ont reçu la formation de ces derniers.

 

1Corinthiens Chapitre 11:23

23 Car j`ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c`est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. 26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu`à ce qu`il vienne. 27 C`est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s`éprouve soi-même, et qu`ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C`est pour cela qu`il y a parmi vous beaucoup d`infirmes et de malades, et qu`un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

 

Maintenant, prenant la citation prophétique pour annexer.

 

LA COMMUNION - 12.12.1965 TUCSON, AZ, USA

17 Maintenant, nous avons seulement trois ordonnances naturelles Divines qui nous ont été laissées: l’une d’elles, c’est—c’est la communion; le lavement des pieds; le baptême d’eau. Ce sont les seules trois choses. C’est la perfection, dans ces trois-là, voyez-vous. Ce sont les seules trois ordonnances que nous avons. Nous comprenons bien que c’est ce qui a été institué par saint Paul dans le Nouveau Testament.

 

Maintenant, dans cette citation ici, Fr. Branham cite ces trois ordonnances. Nous avons:

 

La Communion ou Sainte Scène ou encore Souper du Seigneur.

Le Lavage des pieds.

Le Baptême d’eau.

La communion ou la sainte Scène ou encore Souper du Seigneur est composée de deux choses principales : Le Pain et le Vin. Le Pain est composé de la farine et de l’eau. On n’utilise pas la levure, parce que la levure n’a pas une bonne signification spirituelle. Jésus a appelé la fausse Doctrine le Levain des Pharisiens. On y met pas de sel ni de l’huile, rien que de l’eau et de la farine. Et, le vin est fait du fruit de la vigne. Ce n’est pas le sucré ou le jus.

 

Il faut quelqu’un qui a reçu le baptême du Saint Esprit et qui sert le Seigneur qui doit préparer le Pain.

 

QU’EST-CE QUE LE SAINT-ESPRIT? - 16.12.1959 JEFFERSONVILLE, IN, USA

69 (…) Oh, ils vont au Souper du Seigneur, et, pour commencer, sur le plan matériel, ils prennent un bout de pain blanc ou des biscuits salés, et ils mettent ça en morceaux pour faire la communion. Alors que c'est censé être fait par les mains de quelqu'un qui a le Saint-Esprit, et avec du pain sans levain. Christ n'est pas sale et souillé, et ça Le représente.

 

Non, pas seulement que c’est faux de prendre les biscuits pour la Sainte scène, mais aussi nous ne connaissons pas la personne qui a fabriqué cela. Est-il chrétien, sert-il le Seigneur ? Ou encore c’est un ivrogne, un fraudeur, un fornicateur ou un adultère. … Cela devrait etre fait par quelqu’un qui a reçu le Baptême du Saint-Esprit et qui sert le Seigneur. Maintenant, voici les directives de la préparation du pain.

 

Il faut toujours se laver les mains avant de la préparer.

1- Il y a seulement deux ingrédients qui sont impliqués à la préparation du Pain : La farine et L’eau

2- La farine devrait être mise dans un bol

3- Ajoutez un peu d’eau, juste assez pour faire de la farine une petite boule de pâte.

4- Préparez une surface propre sur laquelle vous posez la boule de la pâte et vous pouvez répandre de la farine dans cette surface pour faire que la boule de la pâte ne se colle pas à cette surface.

5- Placez la boule de la pâte sur la surface préparée et commencez à l’aplatir.

6- Utilisez un rouleau à pâtisserie, une bouteille propre ou le bord d’un verre pour rouler sur la boule de la pâte jusqu'à ce qu’elle soit aplatie en un pain plat très mince. Saupoudrez plus de farine quand ça semble devenir collant.

7- Mettez au four. (Si vous avez le papier en aluminium, vous pouvez l’utiliser pour le cuire dedans). Autrement, cuisez au four jusqu'à ce que ça devienne dur.

8- Nous utilisons le même papier en aluminium pour apporter le pain plat fini à l’eglise.

 

La Fabrication du vin.

 

La fabrication de vin ne fait pas l’objet de cette étude. Mais les Frères nous ont conseillé le vin Kosher destiné à la Sainte-Scène, s’il existe dans votre pays. C’est généralement dans les alimentations des juifs que vous pouvez en trouver.

 

Directives pour la prise de la communion

 

Le goût du pain de communion dans la bouche.

 

LE COMBAT - E31.12.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

55 (…) Et vous remarquerez, quand vous le mettez dans la bouche, c’est très rugueux à prendre. C’est ridé et brisé, mélangé; cela signifie le corps brisé et mélangé de notre Seigneur Jésus. Oh! Quand je pense à ça, on dirait que mon cœur s’arrête de battre. Quand je pense qu’Il fut mélangé, brisé et frappé, le Fils de Dieu innocent! Savez-vous pourquoi Il a fait cela? Parce que j’étais coupable! Et Il est devenu moi, un pécheur, afin que moi, par Son sacrifice, je puisse être rendu semblable à Lui, un fils de Dieu. Quel sacrifice!

 

Comment donner la communion

 

1- Au service normal de l’eglise, pendant que les gens sont en ligne pour recevoir la communion, il faut avoir les diacres ou les jeunes hommes afin d’apprêter de l’eau pour le lavage des pieds. Cela peut aussi être fait avant que les services ne commencent.

2- D’autres diacres devraient être utilisés pendant ce temps de communion pour diriger les gens de leurs sièges pour la table de la communion. Si vous n’avez pas assez des diacres pour diriger les gens, alors utilisez un administrateur ou un huissier pour le faire.

3- Après que le pasteur ait fini de prier pour le pain et le vin, si possible, les diacres devraient continuer à rompre le pain en beaucoup des morceaux en croyant qu’il y aura des saints pour les prendre au moment de la communion. Ils doivent s’assurer que les mains sont lavées et sont propre avant de la faire. Apres que la communion soit prise, les morceaux restants doivent être soit immédiatement mangés, soit brûlés cette nuit. Ne les laissez pas jusqu’au matin.

4- Les diacres devraient distribuer aussi le vin dans les verres. (Selon les témoignages, Fr. Branham a utilisé un seul verre pour toute l’église au début, jusqu’au moment où, suite à un incident,  il a décidé d’utiliser les petits verres individuels.) Je sais que ça ne peut pas être possible économiquement pour certaines églises, mais si c’est possible c’est mieux. AU cas où vous utilisez une seule coupe de vin pour toute l’église, il faut avoir un diacre pour essuyer le verre avec un bon torchon ou une manière de stériliser le verre après que quelqu’un est fini de boire.

5- pendant que les gens viennent recevoir la communion, le conducteur de chants ou le pasteur devrait conduire les chants. C’est mieux d’utiliser les diacres pour servir les éléments de la communion et le pasteur conduire les chants lui-même. Fr. Branham a dit que le pasteur ne devrait pas laisser son poste pendant ce temps. Ainsi, le Pasteur reste à la chaire et il conduit les chants pendant que les gens avancent.

 

 

 

 

Directives pour le Lavage des pieds

 

Le lavage des pieds se fait juste après la prise du Pain de communion

 

1- Immédiatement après avoir reçu le Pain et le vin, les femmes devraient allés à un endroit privé désigné pour le lavage des pieds, et les hommes feraient de même jusqu'à ce que tout soit fini. (S’il y a des pièces séparées, laissez les femmes utiliser l’endroit le plus sécurisé. Les hommes seront à l’aise de laver les pieds dans le sanctuaire.)

2- Quand les pieds sont lavés, il faut s’assurer que les femmes ne portent pas les chaussettes, les bas ou les collants, etc. Ce n’est pas le lavage des chaussettes, c’est le lavage des pieds. La personne qui lave les pieds de l’autre peut prier et l’autre à qui on lave les pieds peut poser les mains sur la tête  ou sur les épaules de celui qui lave, pour prier, comme ils se sentent conduit, etc.

3- Quand tout est fini, ils se serrent les mains ou s’embrassent et ils devraient revenir vite au sanctuaire pour clore dans la prière. Fr. Branham n’aimait pas que les gens se tiennent les camaraderies ou les amitiés après le service de la communion, Il croyait qu’ils devraient se rendre à la maison.

4- Une dernière pensée importante ici, Fr. Branham a essayé de rester proche des écritures aussi possible qu’il le pouvait et ainsi, le service habituellement finissait la nuit. Car quand Judas est sorti, c’était la nuit, c’était sombre.

 

Obligation de prendre la communion

 

LA COMMUNION - 12.12.1965 TUCSON, AZ, USA

13 J’ai dit: «Tout à fait exact, monsieur. C’est vrai. Mais nous lisons ici qu’ils ont réellement... Paul a enseigné de prendre le souper du Seigneur littéralement. ‘Faites ceci en mémoire de Moi’, a dit Jésus. ‘Toutes les fois que vous le prenez en mémoire de Moi, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’Il vienne’.» Voyez? Donc, nous devons le prendre.

 

LA COMMUNION - 18.04.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA

24 Beaucoup d'églises ont une communion «fermée», c'est-à-dire que lorsqu'ils prennent la communion, c'est juste pour leur propre église. Mais ici, nous ne sommes pas une dénomination. Nous avons une communion ouverte à tous, car nous croyons que chaque croyant a droit à la Table du Seigneur, afin de s'assembler dans la communion fraternelle autour des bonnes choses de Dieu, avec chaque croyant; peu importent les credo, la couleur de peau, ou quoi qu'il puisse être, tous ceux qui ont été abreuvés de la même bénédiction, qui est Christ!

 

Chaque personne qui est chrétien peut participer au service de communion peut importe son église. Nous ne sommes pas une dénomination pour avoir une communion fermée. Nous avons une communion ouverte à tous. Car chaque croyant a droit à la communion.

 

LE PÉCHÉ IMPARDONNABLE - 24.10.1954 JEFFERSONVILLE, IN, USA

161 Si le souper du Seigneur était spirituel et que l'on n'ait pas à le prendre de façon naturelle, je l'aurais prêché ainsi. Mais Jésus a dit: «Pratiquez ces choses, et considérez ces articles comme étant Son corps, jusqu'à ce qu'Il vienne.» J'ai observé cela.

 

QU’EST-CE QUE LE SAINT-ESPRIT? - 16.12.1959 JEFFERSONVILLE, IN, USA

69 Cherchez un peu partout aujourd'hui pour en trouver une. Regardez autour de vous et voyez si nous ne sommes pas dans ce jour-là. "Toutes les tables!" Oh, ils vont au Souper du Seigneur, et, pour commencer, sur le plan matériel, ils prennent un bout de pain blanc ou des biscuits salés, et ils mettent ça en morceaux pour faire la communion. Alors que c'est censé être fait par les mains de quelqu'un qui a le Saint-Esprit, et avec du pain sans levain. Christ n'est pas sale et souillé, et ça Le représente.

70 Autre chose, ils la donnent à des gens qui boivent, qui mentent, qui volent, qui fument, qui chiquent, (fiou!) n'importe quoi, pourvu qu'ils soient membres de l'église. Loin de là! Si jamais un homme la prend, quand nous la mangeons, ici, il respire et boit un jugement contre lui-même, parce qu'il ne discerne pas le Corps du Seigneur. S'il ne mène pas la vie qu'il faut, qu'il s'en tienne éloigné.

Et si vous ne la prenez pas, ça montre que vous n'avez pas la conscience tranquille. "Celui qui ne mange pas, n'a pas de part avec Moi", a dit Jésus.

 

LA DEMEURE FUTURE DE L’ÉPOUX CÉLESTE ET DE L’ÉPOUSE TERRESTRE - 02.08.1964 - JEFFERSONVILLE, IN, USA

252 Aucun homme, personne, aucune femme, garçon, fille, peu m'importe qui c'est, n'est apte à aller en chaire, ni même à se dire chrétien, sans être rempli du Saint-Esprit. Vous n'avez pas droit au souper du Seigneur, ni à la communion, au lavage des pieds, ni rien, tant que vous n'avez pas été purifié par le Saint Feu de Dieu.

 

LE COMBAT - E31.12.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

55 Ce pain kasher, fait par un chrétien, est un pain sans levain. Et vous remarquerez, quand vous le mettez dans la bouche, c’est très rugueux à prendre. C’est ridé et brisé, mélangé; cela signifie le corps brisé et mélangé de notre Seigneur Jésus. Oh! Quand je pense à ça, on dirait que mon cœur s’arrête de battre. Quand je pense qu’Il fut mélangé, brisé et frappé, le Fils de Dieu innocent! Savez-vous pourquoi Il a fait cela? Parce que j’étais coupable! Et Il est devenu moi, un pécheur, afin que moi, par Son sacrifice, je puisse être rendu semblable à Lui, un fils de Dieu. Quel sacrifice!

DISCERNER LE CORPS DU SEIGNEUR 12 AOUT 1959 Notre destinée éternelle n’est pas du tout déterminée par ce que nous voyons et ce que nous entendons, mais par le discernement que nous recevons concernant ce que nous voyons et ce que nous entendons. Paul ne leur reprochait pas le fait de prendre la communion. Leur acte était juste, mais leur discernement était faux. En effet, prendre le Repas du Seigneur est un commandement du Seigneur, mais le prendre indignement, sans discerner le Corps du Seigneur, est quelque chose de mal. Ces chrétiens prenaient le Repas du Seigneur, mais ne vivaient pas la Vie chrétienne. Etre chrétien est une expérience et une manière de vivre. Et ces chrétiens vivaient n’importe comment, donnant un piteux exemple de leur foi. Et Paul dit: “C’est pour cela que plusieurs sont faibles et malades parmi vous, et qu’un assez grand nombre dorment” (Darby), ce qui signifie qu’ils sont morts, parce qu’ils n’ont pas discerné le Corps du Seigneur. Et nous qui nous donnons le nom de chrétiens, nous n’avons pas le droit de prendre le Repas du Seigneur, à moins que nous vivions sans reproche, face au monde — nous n’en avons pas le droit. Le Repas du Seigneur est pour ceux qui vivent selon la justice, étant des chrétiens exemplaires. La pire chose qu’il puisse y avoir au monde, est quelqu’un qui essaie d’imiter quelque chose frauduleusement, et il y en a beaucoup trop dans le monde actuel. Aujourd’hui, nous ne sommes pas seulement coupables du même crime que celui pour lequel Paul réprimanda l’église de Corinthe, mais encore d’essayer de faire quelque chose que le Seigneur a commandé, sans discerner le Corps du Seigneur; (…) Tout ce que nous faisons devrait être mesuré selon les critères de la Parole de Dieu. Tout ce que les chrétiens font et disent devrait être mesuré selon la Parole de Dieu.

L’ANNÉE DU JUBILÉ - E03.10.1954 JEFFERSONVILLE, IN, USA

166 «Qu'est-ce que ceci veut dire, frère Branham?» - Ceci: Si vous venez et prenez la communion, et sortez et vivez une toute autre vie que celle qu'un chrétien doit vivre, vous apportez l'opprobre et la disgrâce à la cause du Seigneur Jésus-Christ. Comprenez-vous cela? Si vous êtes chrétien, venez. Si vous ne l'êtes pas, ne la prenez pas. Voyez ceci:

Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange le pain et boive de la coupe;

 

Obligation de faire le lavage des pieds

 

Jean Chapitre 13:4-12

4 se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit. 5 Ensuite il versa de l`eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. 6 Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds! 7 Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt. 8 Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n`auras point de part avec moi. 9 Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête. 10 Jésus lui dit: Celui qui est lavé n`a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous. 11 Car il connaissait celui qui le livrait; c`est pourquoi il dit: Vous n`êtes pas tous purs. 12 Après qu`il leur eut lavé les pieds, et qu`il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait?

 

Il y a trois ordonnances que le Seigneur nous a laissées, le Baptême, la Communion ce qui est la Sainte Scène et le Lavage des pieds.

 

LA COMMUNION - 12.12.1965 TUCSON, AZ, USA

17 Maintenant, nous avons seulement trois ordonnances naturelles Divines qui nous ont été laissées: l’une d’elles, c’est—c’est la communion; le lavement des pieds; le baptême d’eau. Ce sont les seules trois choses. C’est la perfection, dans ces trois-là, voyez-vous. Ce sont les seules trois ordonnances que nous avons. Nous comprenons bien que c’est ce qui a été institué par saint Paul dans le Nouveau Testament.

 

Nous étudions le lavage des pieds, d’après les conseils que frère Branham nous a donnés.

 

LE PÉCHÉ IMPARDONNABLE - 24.10.1954 JEFFERSONVILLE, IN, USA

160 Si le lavement des pieds ne se trouvait pas dans la Bible, je ne le prêcherais pas. Mais la Bible dit: «Heureux êtes-vous si vous savez ces choses et les mettez en pratique.» Et j'ai prêché la vérité.

161 Si le souper du Seigneur était spirituel et que l'on n'ait pas à le prendre de façon naturelle, je l'aurais prêché ainsi. Mais Jésus a dit: «Pratiquez ces choses, et considérez ces articles comme étant Son corps, jusqu'à ce qu'Il vienne.» J'ai observé cela.

 

LE PÉCHÉ IMPARDONNABLE - 24.10.1954 JEFFERSONVILLE, IN, USA

172 Voyez-vous la vérité de l'Évangile! Comment Paul baptisait-il? Comment la première église baptisait-elle? Dans le Nom de Jésus-Christ. Que faisaient-ils dans cette église? Ils y enseignaient la guérison divine. Ils y enseignaient la puissance de Dieu.  Ils y enseignaient Son retour littéral. Ils y enseignaient de pratiquer le lavement des pieds et de prendre le pain de communion, et ces choses-là. Ils brisaient le pain, de maison en maison, avec simplicité de cœur. N'est-ce pas vrai? Oui monsieur.

 

Le lavage des pieds a été enseigné et pratiquer par les apôtres, c’est un acte qui se fait juste après la prise de la communion, comme frère Branham nous apprend ici que c’est deux choses qui vont de paire. Vous ne pouvez pas pratiquer le lavage des pieds et prendre la communion par la suite. Il faut toujours commencer par la communion, et aussitôt que la communion est finie, immédiatement c’est le début de la pratique du lavement des pieds.

Le lavage des pieds se fait entre frères et frères et entre sœurs. S’il y a des pièces séparées, que les femmes utilisent l’endroit le plus sécurisé. Il faut bien s’assurer que les femmes ont bien enlevées les chaussettes, les collants etc. Ce n’est pas le lavage des chaussettes, c’est le lavage des pieds.

 

On commence toujours par le pied droit. La personne qui lave les pieds de l’autre peut prier. Et pendant que le frère lave le premier pied de l’autre, placer dans une petite cuvette, Il met ses mains sur la tête ou les épaules de celui qui le lave le pied, il peut ou ne pas prier. Ensuite, après avoir lavé, il prendra une serviette et essuiera le pied, ainsi il va continuer avec le pied gauche. A chacun son tour, vice versa.

 

Quand tout est fini, les gens, frères et sœurs devraient revenir dans le sanctuaire pour clôturer le service dans la Prière. Frère Branham n’aimait pas que les gens se tiennent des camaraderies ou les amitiés après le service. Chacun devrait sortir et aller directement à la maison. Le pasteur essayera de rester plus proche des écritures.

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

5 Et puis, le service de communion est toujours un service très strict, parce qu'il nous amène à une confrontation, voyez-vous, comme nous le lirons tout à l'heure dans l'Écriture.

 

Quelqu’un qui danse comme des démons, des danses que vous connaissez bien, qui fait des histoires, qui joue des jeux de cartes, et des parties de course, qui va dans les lieux de distraction (match…) qui va dans les salles de cinéma, quelqu’un qui mène une vie impure, n’a droit a la communion et au lavage des pieds.

 

MANIÈRE D’UN VRAI PROPHÈTE, LA - M13.05.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

137 Bien sûr, le problème chez elle c'est: chanter comme des anges, danser ici comme des démons, des danses, des histoires, des jeux de cartes et des parties de course. Les pentecôtistes vont dans des lieux de distraction, ils remplissent les salles de cinéma. Partout où il y a n'importe quelle sorte de vieux jeu ou tout autre chose, ils y vont directement... aux courses et à tout le reste, et ils se disent chrétiens. Ils sautent, crient, parlent en langues, et prennent part au lavage des pieds et à la communion. Eh bien, c'est - c'est un - c'est un - «comme un chien qui retourne à ce qu'il a vomi, a dit le prophète, ils font de même.» Si cette chose-là était du monde et qu'elle a dû être chassée de vous, pourquoi y retourneriez-vous de nouveau? Bien.

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

87 Je trouve que c'est l'un des plus beaux versets. «Je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme Je vous ai fait.» C'est ce que nous devons faire les uns aux autres, en commémoration. Ç'a été une pratique de l'église, de ce groupe-ci de gens, aux réunions, depuis que nous avons commencé. Et avant même que ce tabernacle soit construit, quand nous faisions encore les réunions de prière dans des foyers, nous pratiquions le lavement des pieds. Nos sœurs vont dans la pièce au fond. Nos frères vont dans la pièce sur la droite. Et nous observons le lavement des pieds. Les nouveaux venus, si vous êtes parmi nous, ce soir, nous ne demandons pas mieux que d'avoir votre communion fraternelle avec nous, dans ces ordonnances de Dieu.

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

88 Je ferais peut-être bien d'expliquer, ce que je disais il y a quelques instants, la chose que Dieu nous a laissé à faire. Le baptême d'eau, un article; la communion. Et, souvenez-vous, avec ça, ça ne fait que deux. Dieu est rendu parfait en trois. Le lavement des pieds, c'est le troisième. Voyez? Et nous nous rappelons que, des années plus tard, même dans la Bible...

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

89 Il y a des gens qui essaient de dire que ce n'est pas nécessaire. Bien sûr, je ne veux pas dire que les pieds des gens ont besoin d'être lavés. Ce n'est pas ça. Peut-être que les leurs non plus n'en avaient pas besoin. Mais c'était un acte d'humilité. C'est un—c'est un acte à—à accomplir, tout aussi essentiel que le baptême d'eau. Parce qu'Il a dit, ici, que «Je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez les uns aux autres comme Je vous ai fait.»

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

90 Et nous voyons qu'une veuve ne pouvait pas être acceptée comme telle parmi eux, à moins d'avoir logé des étrangers et lavé les pieds des saints — nous montrant humbles.

 

ORDINATION - E04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

91 S'il y a quelque chose que nous voulons être, c'est ça, humbles, parce que c'est le secret de la puissance, c'est dans l'humilité. Et vous êtes toujours heureux, quand vous ressortez de ces choses, de les avoir pratiquées; c'est une ordonnance bénie de communion fraternelle, que nous observons ici à l'église.

 

LA COMMUNION - 12.12.1965 TUCSON, AZ, USA

29 Maintenant, juste un moment encore. Maintenant, dans l’Ancien Testament, alors que le sacrifice avait été établi comme—comme précepte, ou comme ordonnance. Et il en est de même pour le baptême d’eau, c’est une ordonnance; de même, le lavement des pieds est une ordonnance; de même, le souper du Seigneur est une ordonnance. «Heureux celui qui pratique toutes Ses ordonnances, qui observe tous Ses préceptes, tous Ses commandements, afin d’avoir droit d’entrer dans l’Arbre de la Vie.»

 

Celui-la qui pratique toutes Ses ordonnances, qui observe tous Ses préceptes, tous Ses commandements, celui-la est heureux, et Il a droit d’entrer dans l’arbre de la Vie. C’est le coté pratique de l’Evangile. Frère Branham a dit que le service de communion est très strict. Cela nous amènes dans une confrontation.

 

La première chose ou le premier critère c’est le Baptême d’eau. Celui qui n’est pas encore baptiser d’eau ne peut pas prendre la communion, peut importe sa bonne moralité. Puis après la communion vient le lavage des pieds.

Vous ne pouvez pas allez au lavage des pieds sans d’abord prendre la communion.

 

LE COMBAT - E31.12.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

49 Maintenant, nous sommes quasiment prêts pour participer à l’une de – l’une de très rares ordonnances naturelles que Tu nous as laissées. L’une est le baptême, l’autre la communion, et la suivante est le lavage des pieds. Ô Dieu! Nous y entrons de manière solennelle, sachant que cet Agneau est l’Agneau de la Pâque. Le – le grand voyage à travers le désert était juste devant les enfants d’Israël. Le sang devait d’abord être apposé sur le linteau de la porte avant que l’agneau pascal pût être consommé.

 

C’est une chronologie, ce sont des choses qui se suivent.

 

L’ANNÉE DU JUBILÉ - E03.10.1954 JEFFERSONVILLE, IN, USA

189 C'est une ordonnance que l'on a ici au tabernacle depuis des années, depuis vingt années et plus d'existence, où nous avons toujours pratiqué le lavement des pieds. Les baptistes l'ont pratiqué avant les pentecôtistes; et les pentecôtistes l'ont pratiqué dans leur temps; et cela se continue. Alors, ce soir, comme toujours, nous observons cette ordonnance.

 

 

Questions ou Commentaires :

 

Billy DIABASENGA, Pasteur

Reconciliation Tabernacle

15 Bis, Avenue Kibali, Lemba Terminus

Téléphone : +243818151745

E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Site Internet : www.reconciliationtabernacle.org

 

 

Janvier 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remerciements, Grâce Tabernacle de Lutete.