Francais        English         Portugues          Espagnol        Swahili      Lingala      Kikongo      Tshiluba       Tetela

Bibliothèque  Champ de Boaz  Frère Branham    Frère Lee Vayle  Frère Billy    Ecodim   Evangelisation  

 

 Prédications Audio Réconciliation Tabernacle Kinshasa

 

Le Jeûne et la Prière

Versets bibliques et citations du prophète

Une compilation de Fr Billy DIABASENGA 

www.reconciliationtabernacle.org

 

Télécharger en format pdf

 

LECTURE BIBLIQUE.

2 Chroniques 7.14si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. 15 Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu.

Matthieu 9.14 Alors les disciples de Jean vinrent auprès de Jésus, et dirent: Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent point? 15 Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. 16 Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; car elle emporterait une partie de l'habit, et la déchirure serait pire.

Actes 14.21 Quand ils eurent évangélisé cette ville et fait un certain nombre de disciples, ils retournèrent à Lystre, à Icone et à Antioche, 22 fortifiant l'esprit des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. 23 Ils firent nommer des anciens dans chaque Église, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru.

2 Corinthiens 11.26 Fréquemment en voyage, j'ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères. 27 J'ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. 28 Et, sans parler d'autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Églises.

 

DEFINITION

-          Manger peu, Manger moins qu’il ne le faut ou Ne pas manger du tout

-          Privation volontaire ou Abstinence forcée de repas par un ordre donné ou par manque de repas

-          Privation volontaire (Luc 2 :37, Actes 13 :3, Actes 14 :23) ou

-          Privation circonstanciel et involontaire (2 Cor 6 :5, Actes 23 :12,21)

-          Abstention totale, partielle ou de certains repas aliments (viande)

-          Application catholique, vendredi saint, pas de viande, une recommandation spécifique du Seigneur ?

-          Application pour les musulmans, au mois de ramadan

-          Application pour les chrétiens, suivant les circonstances et la conduite.

ORIGINE

Le jeûne ne se trouve pas dans les lois données par Moïse. Il fût pratiqué pour la première fois dans la Bible dans Juges 20 :25, suite à une humiliation du peuple d’Israël qui à cette occasion a cherché à revenir à Dieu.

Juges 20.25

Et ce même jour, les Benjamites sortirent de Guibea à leur rencontre, et ils étendirent encore sur le sol dix-huit mille hommes des enfants d'Israël, tous tirant l'épée. 26 Tous les enfants d'Israël et tout le peuple montèrent et vinrent à Béthel; ils pleurèrent et restèrent là devant l'Éternel, ils jeûnèrent en ce jour jusqu'au soir, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces devant l'Éternel. 27Et les enfants d'Israël consultèrent l'Éternel, -c'était là que se trouvait alors l'arche de l'alliance de Dieu,

Le jeûne était pratiqué soit pour s’humilier devant Dieu à cause d’un péché, soit pour solliciter l’intervention divine dans une situation difficile, soit en mémoire d’une intervention miraculeuse de Dieu dans une situation difficile (en quelque sorte une action de grâce).

IMPORTANCE ET MOTIFS DES JEUNES DE PRIERE

Jeûne de prière pour les réunions de guérison ou un travail spirituel important.

Matthieu 17.14 Lorsqu'ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit: 15 Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l'eau. 16 Je l'ai amené à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir. 17 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici. 18 Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l'enfant fut guéri à l'heure même. 19 Alors les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon? 20 C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. 21 Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.

Note : Le verset 21 a été omis dans la Bible des Témoins des Jéhovah. Ajouter ou retrancher, c’est punissable par Dieu.

Psaumes 35.13 Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac, J'humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein.

Jeûne d’intercession ou pour consécration individuelle

Luc 2.36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité. 2.37 Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.

Esther 4.15 Esther envoya dire à Mardochée: 16 Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi; et si je dois périr, je périrai. 17 Mardochée s'en alla, et fit tout ce qu'Esther lui avait ordonné.

Esther 5.1 Le troisième jour, Esther mit ses vêtements royaux et se présenta dans la cour intérieure de la maison du roi, devant la maison du roi. Le roi était assis sur son trône royal dans la maison royale, en face de l'entrée de la maison. 2 Lorsque le roi vit la reine Esther debout dans la cour, elle trouva grâce à ses yeux; et le roi tendit à Esther le sceptre d'or qu'il tenait à la main. Esther s'approcha, et toucha le bout du sceptre. 3 Le roi lui dit: Qu'as-tu, reine Esther, et que demandes-tu? Quand ce serait la moitié du royaume, elle te serait donnée. 4 Esther répondit: Si le roi le trouve bon, que le roi vienne aujourd'hui avec Haman au festin que je lui ai préparé.

Jeûne pour une célébration mémorielle

Esther 9.30 On envoya des lettres à tous les Juifs, dans les cent vingt-sept provinces du roi Assuérus. Elles contenaient des paroles de paix et de fidélité, 31 pour prescrire ces jours de Purim au temps fixé, comme le Juif Mardochée et la reine Esther les avaient établis pour eux, et comme ils les avaient établis pour eux-mêmes et pour leur postérité, à l'occasion de leur jeûne et de leurs cris. 32 Ainsi l'ordre d'Esther confirma l'institution des Purim, et cela fut écrit dans le livre.

Jeûne pour consécration et voyage missionnaire

Actes 13.1 Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés. 3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir. 4 Barnabas et Saul, envoyés par le Saint Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre. 5 Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean pour aide.

2 Corinthiens 6.4 Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses, 5 sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes;

Jeûne de repentance pour les péchés

1 Rois 21.27 Après avoir entendu les paroles d'Élie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. 28 Et la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots: 29 As-tu vu comment Achab s'est humilié devant moi? Parce qu'il s'est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison.

SORTES ET DUREE DES JEUNES DE PRIERE

Privation totale pendant une courte durée (3 jours maxi)

Esther 4.16 Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi; et si je dois périr, je périrai.

Esdras 10.6 Puis Esdras se retira de devant la maison de Dieu, et il alla dans la chambre de Jochanan, fils d'Éliaschib; quand il y fut entré, il ne mangea point de pain et il ne but point d'eau, parce qu'il était dans la désolation à cause du péché des fils de la captivité.

Privation de nourriture mais pas de boisson (eaux, lait, jus, bouillis) pendant une longue durée

Luc 4.1 Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, 2 où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu'ils furent écoulés, il eut faim.

Privation de certains repas délicieux

Daniel 1.8Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller.9Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques.10Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.11Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria:12 Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire; 13 tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu. 14 Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours.15Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi.

Privation conjugale pour vaguer à la prière

1 Corinthiens 7.5 Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.

OU PEUT-ON JEUNER EN PRIANT ? DE PREFERENCE, ENTRE DANS TA CHAMBRE.

Matthieu 6.5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

ATTITUDE POUR LE JEUNE DE PRIERE

Joël 2.12 Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations! 13 Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l'Éternel, votre Dieu; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu'il envoie.

Luc 18.9 Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres: 10 Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. 11 Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.14Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.

Ésaïe 58.3 Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires. 4 Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing; Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut. 5 Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l'Éternel? 6 Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug; 7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. 8 Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera.

NOMBRE DE PERSONNES LE JEUNE DE PRIERE

Jeûne de prière individuel

Matthieu 6.16 Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 17 Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, 18 afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Jeûne de prière collectif

Jonas 3.3 Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l'Éternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche. 4 Jonas fit d'abord dans la ville une journée de marche; il criait et disait: Encore quarante jours, et Ninive est détruite! 5 Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu'aux plus petits. 6 La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d'un sac, et s'assit sur la cendre.

2 Chroniques 20.1Après cela, les fils de Moab et les fils d'Ammon, et avec eux des Maonites, marchèrent contre Josaphat pour lui faire la guerre.2On vint en informer Josaphat, en disant: Une multitude nombreuse s'avance contre toi depuis l'autre côté de la mer, depuis la Syrie, et ils sont à Hatsatson Thamar, qui est En Guédi.3Dans sa frayeur, Josaphat se disposa à chercher l'Éternel, et il publia un jeûne pour tout Juda.4Juda s'assembla pour invoquer l'Éternel, et l'on vint de toutes les villes de Juda pour chercher l'Éternel.

JEUNE DE PRIERE AVEC UNE MAUVAISE INTENTION (MAUVAIS USAGE DU JEUNE)

Actes 23.12 Quand le jour fut venu, les Juifs formèrent un complot, et firent des imprécations contre eux-mêmes, en disant qu'ils s'abstiendraient de manger et de boire jusqu'à ce qu'ils eussent tué Paul. 13 Ceux qui formèrent ce complot étaient plus de quarante, 14 et ils allèrent trouver les principaux sacrificateurs et les anciens, auxquels ils dirent: Nous nous sommes engagés, avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger jusqu'à ce que nous ayons tué Paul.

1 Rois 21.1 Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d'Achab, roi de Samarie. 2 Et Achab parla ainsi à Naboth: Cède-moi ta vigne, pour que j'en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. 3 Mais Naboth répondit à Achab: Que l'Éternel me garde de te donner l'héritage de mes pères! 4 Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel: Je ne te donnerai pas l'héritage de mes pères! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit: Pourquoi as-tu l'esprit triste et ne manges-tu point? 6 Il lui répondit: J'ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit: Cède-moi ta vigne pour de l'argent; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit: Je ne te donnerai pas ma vigne! 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit: Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton coeur se réjouisse; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel. 8 Et elle écrivit au nom d'Achab des lettres qu'elle scella du sceau d'Achab, et qu'elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. 9 Voici ce qu'elle écrivit dans ces lettres: Publiez un jeûne; placez Naboth à la tête du peuple, 10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui: Tu as maudit Dieu et le roi! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu'il meure. 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d'après ce qui était écrit dans les lettres qu'elle leur avait envoyées. 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple;

 

CITATIONS DU PROPHETE WILLIAM BRANHAM SUR LE JEUNE DE PRIERE

LE VOILE INTERIEUR     STURGIS MI USA    Sam 21.01.56

26.          Le christianisme, ce n’est pas quelque chose, Dieu n’est pas Quelqu’Un auprès de qui vous devez quémander, pleurer, argumenter, jeûner, crever de faim, et tout comme cela pour accéder auprès de Lui. Certainement pas. Ce n’est pas que je dénigre le jeûne.

Mais il n’y a pas longtemps, un homme a écrit un livre sur le jeûne. Oh ! lala ! Des femmes sont arrivées aux réunions, des hommes aussi, fous, pour avoir observé ces jeûnes. Ils s’y sont mis juste parce que le livre disait de jeûner quarante jours. Certains avaient des prothèses dentaires, elles étaient tombées. Et leurs yeux étaient enfoncés là en bas. Et des femmes grosses, enceintes, leurs petits, comme vous comprenez, ils perdaient complètement la tête, elles ont été amenées dans des hôpitaux psychiatriques. Beaucoup, beaucoup d’entre eux ont connu cet état-là. Je crois aux jeûnes. Certainement. Mais lorsque vous jeûnez, vous n’avez pas faim. Jésus, après qu’Il eut terminé le jeûne, dit la Bible, eut faim. C’est Dieu qui vous amène à jeûner. Vous ne vous y forcez pas. Il a certainement captivé des femmes, l’homme qui a écrit ce livre-là, quand il a dit, il a placé la photo d’une femme là ; elle paraissait vingt ans plus jeune, a-t-il dit, après le jeûne. Vous auriez dû la voir alors, juste un an plus tard, son aspect, après ça. Voyez ? Certainement.

Ne faites pas ça. Ne faites pas des choses par des oeuvres. C’est par la grâce. Dieu, dans Sa grâce souveraine…

LES ESPRITS SEDUCTEURS     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 24.07.55

127.       Il n’y a rien dans la Parole qui vous dise de faire un jeûne de quarante jours. Absolument rien. Il n’y a absolument rien qui vous dise de jeûner, à moins que Dieu ne vous le dise. Si vous jeûnez, vous n’aurez pas faim, et tout le reste. Pendant votre jeûne, frère, vous serez joyeux et heureux tout le temps. Il a dit : «Ne vous montrez pas aux hommes comme les hypocrites qui prennent un air abattu et triste. ‘Je fais un jeûne de quarante jours, mes dentiers ne m’iront plus. J’ai perdu 30 livres [13,600 kg], et on m’a dit que j’avais meilleure mine après.’» Oh ! que c’est absurde ! Ce sont des esprits séducteurs qui viennent du diable.

POURQUOI ?     BEAUMONT TX USA    Mer 25.01.61

9.            Eh bien, je suis donc allé à la campagne, à environ trois miles [4,82 km] en dehors de la ville. Et alors, nous étions–nous prenions notre dîner dans un petit restaurant Dunkard, où le… Je pense que c’étaient de mennonites. Et c’était un aimable groupe de gens qui croient dans la sainteté. Et ces petites dames avaient une tenue décente et propre à des saintes, avec leur petit–leurs vêtements qui leur allaient bien, et de longs cheveux, et elles étaient d’une propreté exemplaire. J’aimais vraiment manger là-bas. Et ils assistaient à mes réunions, et nous avons passé un moment merveilleux. Alors, le dimanche ils avaient fermé le petit restaurant. Ils étaient allés à la réunion. Et le dimanche particulièrement, ils n’ouvraient pas le restaurant.

Alors, j’observais un jeûne depuis deux ou trois jours, et j’allais juste prêcher cet après-midi-là. J’ai pensé : « Eh bien, il me semble… » Vous n’avez pas du tout besoin de jeûner à moins que vous soyez conduit à le faire. Si donc vous avez faim, c’est le moment de manger. « Après Jésus eut faim. » Comme disent ceux qui observent un jeûne, ils disent : « Je vais observer un jeûne de quarante jours », et les fausses dents tombent et ils perdent du poids et… Oh ! lala ! vous feriez mieux d’arrêter. Concernant ces choses, attendez que Dieu vous conduise à faire cela. Soyez conduit par l’Esprit.

10.          J’ai vu des gens qui avaient jeûné après qu’un certain livre avait été écrit et publié sur le jeûne, des gens qui sont venus dans ma ligne de prière : des femmes enceintes, et tout comme cela, sont venues dans ma ligne de prière, elles avaient perdu la–perdue la raison, elles sont venues–à cause de cela elles avaient été admises dans des asiles d’aliénés. Voyez ? Bien sûr, vous ne pouvez pas faire cela juste parce que quelqu’un d’autre l’a fait, cela ne signifie pas que vous êtes censé le faire. Laissez Dieu vous conduire à faire ce que vous faites.

Si vous êtes conduit, lorsque vous avez faim, c’est le moment de manger. Lorsque Dieu vous conduit dans un jeûne, vous n’aurez pas faim. C’est Dieu qui traite avec vous. « Après Jésus eut faim. » Voyez ? Après que Son jeûne fut terminé, Il eut faim. Mais… Alors de toute façon, laissez cela… Jugez-en vous-même, je suis… Votre pasteur est plus apte–il est mieux placé pour vous dire ces choses. Si j’ai dit quelque chose de mal, ou… pardonnez-moi.

11.          Et de toute façon, j’observais un jeûne de deux ou plutôt de trois jours, ce qui est le plus long jeûne que je puisse jamais observer, parce que je me déplace beaucoup. Ainsi donc, je pensais : « Eh bien, je vais juste prêcher cet après-midi, alors, je vais juste… Je vais aller me chercher un sandwich. » Et je pensai : « Oh ! oh ! ils ont fermé. » Et de l’autre côté de la rue il y avait un–juste un vieux petit restaurant ordinaire, typique, américain. Eh bien, je m’y suis simplement rendu discrètement alors qu’on tenait les préliminaires. Je pensai : « Je vais juste me procurer un hamburger et cela va enlever les rides en quelque sorte afin que je puisse… Ce soir, je vais manger après la réunion. »

LA SOIF     TUCSON AZ USA    Dim 19.09.65

31.          Vous pouvez rester en vie plus longtemps sans manger que vous le pourriez sans boire. En effet, vous pouvez jeûner quarante jours (Jésus l’a fait), je pense, sans–sans nourriture, mais vous ne pourriez pas tenir aussi longtemps sans eau. Vous vous dessécheriez, tout simplement, et vous mourriez. Vous devez avoir de l’eau. Et–et cette sensation de soif que vous éprouvez, eh bien, c’est pour indiquer que le corps a besoin de quelque chose pour se maintenir en vie. Le corps doit avoir de l’eau pour rester en vie. Vous êtes composé à quatre-vingts et quelques pour cent d’eau et de pétrole, de toute façon; vous devez absorber ces composants, pour rester en vie. Comme je l’ai dit, si vous négligez de le faire, vous périrez.

SOIF - 19.09.1965 TUCSON, AZ, USA

36          Comme, par exemple, de rechercher le baptême du Saint-Esprit. J’ai souvent rencontré des gens qui disaient: “Eh bien, j’ai recherché le Saint-Esprit, et je n’ai tout simplement pas réussi à Le recevoir. Je ne crois pas que C’est pour moi. Chaque fois que je m’y mets, je deviens malade. Quand je me mets à prier, si je jeûne, je deviens malade. Si j’essaie de rester toute la nuit, ou de rester éveillé, j’ai tellement sommeil. Je–je n’arrive pas à avancer.” Souvenez-vous, ça, c’est le diable. En effet, c’est l’intention de Dieu que vous ayez le Saint-Esprit. C’est pour celui qui veut. Souvent, vous constaterez, quand, à une réunion, vous recevez de la prière pour la guérison Divine, alors, le lendemain, vous allez constater, sans doute que le diable va s’arranger pour que ce soit deux fois pire que la veille. Voyez?

 

LA OU, JE PENSE, LES PENTECOTISTES ONT FAILLI     SAN FERNANDO  CA USA    Ven 11.11.55

20.          Maintenant, je vous remercie parce que vous m’avez gentiment supporté pendant ces quelques soirs d’enseignement sur la Parole. Et maintenant, demain soir je termine le service, le Seigneur voulant; demain soir. Et si vous le pouvez, venez. Le ferez-vous? Venez demain soir, car le jour suivant, je dois commencer... je commencerai à jeûner pour me préparer à ce prochain service de guérison. Et vous avez été un très bon auditoire. Vous n’avez pas été nombreux, mais le Saint-Esprit a été avec nous et nous a bénis. Je suis simplement très heureux d’être avec vous, et je suis reconnaissant que vous m’ayez accordé ce petit temps de réjouissance et de communion avec vous autour de la Parole.

SUR TA PAROLE     CONNERSVILLE IN USA    Lun 08.06.53S

2.            C’est en quelque sorte une nouvelle tâche que nous sommes maintenant en train d’essayer. Depuis un certain temps, j’essaye de mon mieux de conduire moi-même les réunions et… je veux dire, sans mon organisateur et les autres. Il n’y a personne ici, sinon mon petit garçon et moi–un garçon de 17 ans. Ainsi, je dois prêcher et ainsi de suite. Et je–j’ai toujours pensé que le Seigneur m’aiderait peut-être à le faire un jour ou l’autre, et je suis–je suis en train d’essayer cela. Ainsi, supportez-moi un peu.

Et d’habitude, je reste à la maison, je ne mange pas, je viens aux réunions après avoir jeûné et prié; on me conduit directement à l’estrade et de là, je commence aussitôt à prier pour les malades; bien sûr que cela fait que la réunion soit meilleure, je le sais, parce que vous êtes déjà sous l’onction. Mais maintenant, j’aime venir et lire un texte, parler un moment sur la Parole, et ensuite prier pour les malades. Ainsi, c’est ce que les organisateurs font d’habitude.

Maintenant, que le Seigneur vous bénisse. Nous vous remercions pour votre bonne collaboration partout.

L’EXPECTATIVE     PHOENIX AZ USA    Dim 28.02.54P

93.          S’il y a des hommes ou des femmes ici, jeunes ou vieux, qui ont un grief contre quelqu’un, puissent-ils régler cela maintenant dans leur coeur, dire : « Seigneur, j’ai longtemps traîné dans cette lointaine vallée sèche. J’ai voulu. J’ai prié. Je me suis posé des questions. J’ai prié. J’ai jeûné. J’ai désiré voir une grande effusion de bénédictions du Saint-Esprit sur les gens dans cette vallée. »

Et maintenant, Seigneur, nous croyons que Tu vas envoyer cela. Accorde-le, Père. Et maintenant, puisse le Saint-Esprit prendre chaque pécheur par le coeur et lui dire : « C’est maintenant le moment. »

Comme Jésus, au début de Son ministère, Il a dit à Simon et aux enfants de Zébédée : « Suivez-Moi. Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Accorde-le, Seigneur. Puissent-ils prendre part maintenant même et être sauvés.

LES OEUVRES QUE JE FAIS RENDENT TEMOIGNAGE DE MOI     PHOENIX AZ USA    Ven 13.04.51

8.            Maintenant, nous allons lire une portion de la Parole, et ensuite faire une ou deux observations là-dessus. Et puis, nous commencerons la ligne de prière, parce que j’ai… Ceci a été un jour de jeûne, j’ai jeûné et j’ai prié afin que Dieu vous accorde Ses bénédictions ce soir.

Maintenant, je souhaite lire dans le livre de Saint Jean au chapitre 4, à partir du verset 46. Et ensuite, je voudrais lire juste une–une petite portion du chapitre 10 de Saint Jean, versets 22 à 25 inclus. Et pendant que je lis, je voudrais que vous suiviez très attentivement maintenant la Parole.

CONDUIT PAR L’ESPRIT     MINNEAPOLIS MN USA    Sam 15.07.50

23.          Parfois, elle venait m’aider un peu à assister les malades comme cela; elle est en effet une femme très exceptionnelle. Et nous descendions et Cela–Quelque Chose a dit : «Tourne à gauche.» J’ai entendu Cela juste comme vous m’entendez parler. J’ai tourné à gauche.

Margie a parlé à ma femme, disant : «Qu’est-ce qui ne va pas?»

Elle a dit : «Maintenant, laisse-le simplement partir.»

J’ai continué à descendre. Nous allions en promenade. Là à gauche, je me suis arrêté devant un endroit appelé cafétéria Millers. Je me suis demandé pourquoi. Quelque Chose a dit : «Entre là-dedans.» Je suis entré dans la cafétéria, j’ai commandé un petit-déjeuner, des pruneaux et autres, et je me suis assis. Ma femme a dit : «Sois sûr qu’à un endroit aussi fréquenté comme celui-ci,  on va t’avoir.» Les gens s’étaient rassemblés tout autour.

Et je me suis mis à manger. Et pendant que je demandais la bénédiction, j’ai entendu quelqu’un dire : «Gloire à Dieu.»

J’ai jeté un coup d’oeil, et une pauvre vieille mère se levait, essuyant ses yeux.

Margie a dit : «Vous feriez mieux de partir, a-t-elle dit, sinon tout le groupe...»

J’ai dit : «Un instant, c’est le Saint-Esprit qui conduit.»

Elle est venue là et a dit : «Frère Branham, (elle a dit) j’ai suivi réunion après réunion, essayant de faire entrer mon frère dans la ligne. Je n’ai pas pu le faire.» Elle a ajouté : «Son coeur est dans un très mauvais état maintenant, cela a traversé le diaphragme.» Elle a ajouté: «Quelques jours avant de venir, nous–il a été examiné, le médecin a dit qu’il ne lui reste que peu de temps à vivre. Nous avons vendu notre vache pour avoir de l’argent afin de venir ici depuis le Texas.» Elle a dit : «J’ai été à plusieurs réunions; nous avons vendu tout ce que nous avions.» Elle a dit : «J’ai vu que je ne pouvais pas y arriver; il y a trop  de gens là-bas. Plusieurs fois, j’ai eu une carte, mais le numéro n’a jamais été appelé.» Elle a dit : «Mais hier soir, j’ai prié toute la nuit et j’ai jeûné.» Elle a dit : «Ce matin, vers l’aube, je me suis réveillée et j’ai eu un songe. Et j’ai vu dans le songe que je devais venir ici à la cafétéria et attendre jusqu’à 9 heures.»

J’ai regardé à ma montre, et il était exactement 9 heures. J’ai dit: «Amenez-le ici.» Vous savez ce qui est arrivé, n’est-ce pas? Le Seigneur l’a parfaitement guéri. La conduite de l’Esprit. Il travaille de part et d’autre.

PRESUMER     PHOENIX AZ USA    Mer 17.01.62

111.       Vous voyez ? Maintenant, il est pratiquement impossible d’amener les gens à prier, jeûner, et invoquer le Seigneur. Il semble que l’église est devenue si engourdie et paresseuse dans ces derniers jours ; c’est vraiment pitoyable. Et je déteste venir et continuer simplement à remuer, prêcher, et dire ces choses. Mais, frère, soeur, c’est la vérité. Je n’arrive pas à retenir cela. C’est l’Evangile, et cela doit être prêché. Ça doit être prêché en guise de témoignage. C’est vrai.

LA SOIF     TUCSON AZ USA    Dim 19.09.65

11.          Je pense que David, pendant qu’il  écrivait ce Psaume, devait être en détresse. Et généralement, il faut une situation de détresse pour manifester ce qu’il y a de meilleur dans un homme. C’est vraiment, c’est là que Dieu… dans des moments où on en vient à jeûner, souvent, pour pouvoir nous mettre hors du chemin. Et je pense que David, quand il se retrouvait dans ces situations-là, se mettait alors à penser à l’Eternel, il se mettait à réfléchir.

 

12.          Bien des fois, Dieu nous met dans des–des situations difficiles, où nous sommes obligés de regarder En Haut. Des fois, il faut même se retrouver couché sur son dos dans un hôpital ou alité quelque part, pour pouvoir regarder En Haut, voir d’où viennent les grandes bénédictions de Dieu.

EXPOSÉ DES SEPT ÂGES DE L'ÉGLISE.  L’ÂGE DE L’ÉGLISE DE LAODICÉE.  PAGE 361

361-1     Par conséquent, personne ne s’assiéra sur le trône du Seigneur Jésus- Christ sans avoir vécu cette Parole. Toutes vos prières, tous vos jeûnes, toutes vos repentances – quoi que vous apportiez à Dieu – rien de tout cela ne vous donnera le privilège de vous asseoir sur ce trône. Ce ne sera accordé qu’à l’Épouse-PAROLE. Comme la reine partage le trône du roi, parce qu’elle est unie avec lui, de même les seuls qui partageront le trône seront ceux qui sont de cette Parole, comme Il est, Lui, de cette Parole.

VOUS CROYEZ MAINTENANT ?     PHOENIX AZ USA    Dim 07.03.54S

8.            Maintenant, aux laïques qui… Nous ne pouvons pas avoir une église si nous n’avons pas de laïques. Vous savez, le pasteur ne peut pas tout faire. Il faut des membres dans l’église.

Chacun de vous a apporté un soutien à cette série de réunions avec votre argent. Vous avez supporté cela par la prière. Et ce soir, si le programme s’exécute normalement… Deux petites femmes qui s’étaient cachées pendant ces huit jours de réunions, elles jeûnaient et priaient pour cette réunion. C’est l’une des raisons pour lesquelles cela a été un succès. C’est vrai. Et puisse… J’espère qu’elles sont ici ce soir. Cela m’a été rapporté par une très bonne autorité, je crois que c’est authentique. Je vous apprécie donc, soeurs, et je vous apprécie, non seulement elles, mais les autres qui ont jeûné et prié aussi, me soutenant avec votre merveilleuse foi en Jésus-Christ.

Oh ! Quand je me tiens au milieu d’un groupe comme celui-ci, avec ce mur de foi tout autour, on n’a pas peur. Je peux vous dire cela. Il y a Quelque Chose qui se tient juste à côté de vous et qui vous fait savoir que Quelque Chose est avec vous.

Et alors, quant à s’accommoder de cette vieille prédication sassafras qu’est la mienne, c’est un… Je ne suis pas un–je ne suis pas un fameux prédicateur, mais vous avez même supporté cela ; ainsi, je–je vous remercie. C’est beaucoup de grâce. Je vous apprécie beaucoup. J’aimerais vous remercier, tout un chacun.

L’IDENTIFICATION     TULARE CA USA    Dim 16.02.64

79.          L’autre jour, alors que je descendais la route, venant de par ici, une dame m’a posé une question, elle a dit… c’est Florence Shakarian, la soeur de frère Demos. Soeur  Williams et les autres étaient assis dans la voiture. Elle a dit: «Frère Branham, je jeûne, je jeûne et je jeûne, et malgré tout, je n’arrive pas à chasser les démons.»

J’ai dit: «Vous n’êtes pas née pour faire cela. Votre devoir est de jeûner. Le Saint-Esprit est à l’oeuvre sur quelqu’un d’autre là-bas pour cela.  Vous ne connaissez pas votre place.»

LA LOI QUI POSSEDE UNE OMBRE     BINGHAMTON NY USA    Ven 03.12.54

3.            Et j’ai dit : « Eh bien, Frère Gardner, je... » Vous savez, j’ai dit : «Je vais à l’aéroport rencontrer M. Boze pour une réunion à Chicago ou quelque chose de ce genre.» J’ai dit : « Je ne sais pas ce qu’ils vont faire. J’étais en quelque sorte de mauvaise humeur depuis les quelques jours passés ne sachant pas quelle direction prendre.»

Et il a dit : «Eh bien, notre église a jeûné et prié.» Et Quelque Chose m’a dit : «Tu ferais mieux d’aller là-bas.» Me voici donc. Ainsi, je–je suis en quelque sorte entre vos mains, maintenant. Je ne sais que faire. Et je suis venu servir, prêcher la Parole du Seigneur.

Notre frère Smith que voici, votre pasteur, je l’ai rencontré, c’est un merveilleux frère. Je ne le dis pas parce que je me tiens à sa chaire, mais il l’est [réellement]. Et ensuite, le frère de New York qui était notre chanteur, je l’avais rencontré auparavant. Et j’ai rencontré beaucoup de différents hommes d’affaires chrétiens aujourd’hui, et je passe des moments merveilleux depuis que je suis à Binghamton ces deux derniers jours.

Et j’ai toujours eu un petit penchant pour l’Etat de New York. J’aime l’Etat de New York. C’est l’un de mes états favoris des Etats-Unis. Et je me suis–je me suis dit qu’un jour, j’aimerais habiter là-bas à côté de l’un de ces lacs.

IL JURA PAR LUI-MEME     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 12.12.54

102.       Jésus-Christ, peu importe même s’Il a été dans une tempête et qu’un grand vent faisait balloter le bateau de part et d’autre, ou qu’Il se tenait devant une multitude de démons ; s’Il se tenait quelque part, cela ne L’a pas ébranlé. Il marchait carrément tout aussi calme et tranquille qu’Il le pouvait. Pourquoi ? Il ignorait simplement la peur et tout ce qui L’entourait (C’est vrai.), si la chose allait s’accomplir ou pas ; Il était sûr que ça s’accomplirait parce que Dieu l’avait dit. Il ne disait pas : « Oh ! Je me demande si J’ai prié sérieusement. Je me demande si J’ai jeûné assez longtemps. Je me demande si J’ai fait telle chose. » Il marchait carrément sans y faire attention. C’est juste. Il croyait que ce que Dieu avait dit était la vérité. Les Ecritures devaient s’accomplir, et Il savait ce que Sa Vie devait accomplir. C’est vrai.

103.       Et vous également, vous êtes ici pour accomplir Cela. Marchez en ignorant la peur. Marchez tout en ignorant les critiques. Marchez en ignorant le monde. Marchez tel que vous marchez en Christ. Marchez avec Lui, sans prêter attention à ce qui se passe à votre droite ou à votre gauche, continuez simplement d’avancer. Lorsque quelque chose survient dans l’église, marchez avec Dieu. Alléluia ! Si la maladie vous frappe, marchez avec Dieu. Si le voisin ne vous aime pas, marchez avec Dieu. Continuez simplement de marcher avec Dieu.

LES EAUX DE SEPARATION      CHICAGO IL USA    Ven 21.01.55

3.            Et puis, je pense que c’est le 31 que je serai à Little Rock, le 30 et le 1er à Hot Springs, le 2 à Shreveport, je commence le 3 à Lubbock, au Texas, jusqu’au 11 ; et de là, je pense, j’irai à Phoenix, ensuite à l’Ouest. Puis, je compte aller outre-mer l’été prochain, le Seigneur voulant. Je vous remercie certainement pour votre bonne coopération de l’autre fois, là-bas. Si je ne me trompe pas, beaucoup de gens ici avaient même jeûné et prié pour nous pendant que nous étions là. Et quand nous arriverons au bout du chemin, au… Quand les couronnes seront distribuées, vous verrez que c’est vous–que c’est vous qui recevrez la louange, je l’espère, en ce jour-là. S’Il me laisse simplement entrer, c’est tout ce que je veux, c’est… juste arriver là.

N’AYEZ PAS PEUR     KLAMATH FALLS  OR USA    Dim 17.07.60

26.          Notre Père céleste, après avoir remercié nos frères et soeurs pour toute leur coopération, et beaucoup ont prié et jeûné, et les églises ont soupiré et fait beaucoup d’effort ; et les ministres sont passés par de fortes pressions… Mais nous Te remercions, Seigneur, du fait que dans tout cela, de grandes choses se sont accomplies. Comment saurais-je que des prédicateurs ne sortiront pas de cette série de réunions ? Comment saurais-je que quelque chose n’est pas arrivé, qui va inspirer des hommes qui sont déjà ordonnés à prêcher ? Nous Te remercions pour tout cela.

Beaucoup sont guéris. Tu confirmeras la parole de Ton serviteur, et les frères dans le ministère ainsi que les voisins verront et sauront que mes paroles sont la vérité, qu’elles sont Tes Paroles que j’ai prononcées de Ta part ; que beaucoup ici sont guéris et ils ne le savent pas encore.

UN PARADOXE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 10.12.61

76.          Et j’ai pris cette Bible, et je l’ai ouverte comme cela, et mon pouce s’était posé sur 1 Corinthiens, chapitre 5, verset 8, là où il est dit quelque chose comme ceci : « Lorsque vous vous rassemblez… » Je comptais faire un jeûne pour le Seigneur. Je lui avais dit que j’allais partir dans les bois et jeûner. Il est dit : « Lorsque vous vous rassemblez pour cette fête… » En fait, un jeûne dans la chair est une fête avec le Seigneur. Nous savons cela. Donc « lorsque vous vous rassemblez pour cette fête, ne venez pas avec du vieux levain ou le levain de la malice, et ainsi de suite, mais venez avec le pain sans levain de la sincérité et de la vérité. » C’était exactement ce qu’Il m’avait dit dans la vision. « Venez… » Dieu est mon Juge suprême. «Venez avec le pain sans levain de la sincérité et de la vérité », ce qui est la Parole. J’ai alors compris ce qu’Il voulait dire. Comme Il…

77.          Il y a des années, lorsque j’ai vu la Bible descendre (j’ai écrit cela juste ici), elle descendait et une main vint du Ciel et indiqua le Livre de Josué, et j’ai lu les neuf premiers versets, et je me suis arrêté là. C’était Josué, il était arrivé dans le désert, mais il n’avait jamais… Il était prêt à… Lorsqu’il est arrivé près du Jourdain, Dieu l’a appelé et lui a dit : « Aujourd’hui, Je commencerai à t’élever aux yeux du peuple. » Et puis, il fit traverser les enfants d’Israël de l’autre côté du Jourdain, dans le pays où–qui leur avait été donné en partage, la Terre promise.

78.          Je suis allé dans les bois et j’ai prié, prié et jeûné. Et ensuite, je suis retourné à cet arbre, là où j’avais rencontré… là où il y a eu ces écureuils dont vous avez entendu parler dans d’autres messages (Voyez-vous ?), là où il y avait ces écureuils. Et je me suis tenu là, c’était aux environs de trois heures ou quatre heures du matin, après que j’avais marché en titubant dans les buissons avec la lumière que je voyais, pour arriver jusqu’à cet arbre. J’étais arrivé de bonne heure, parce que j’étais conduit à aller là-bas. Puis, je L’ai rencontré. Ô Dieu, aide-moi à rester toujours fidèle.

L’IDENTIFICATION     PHOENIX AZ USA    Mer 23.01.63

245.       Eglise, nous aurons par ici un–un rassemblement qui a été prévu depuis une année. Les églises ont prié. Les gens ont jeûné. J’ai répandu mon âme toute cette semaine, parcourant çà et là cette vallée, allant à chaque coin et recoin où je pouvais entrer, essayant de mon mieux de vous avertir de la Venue du Seigneur. Et nous sommes là, juste avant ce temps, ici. Et maintenant, identifions-nous pour aller au-delà, afin de représenter ou de refléter Jésus-Christ.

REGARDE     PHOENIX AZ USA    Dim 28.04.63

206.       Elie, lui, un jour, alors qu’il attendait que quelque chose se passe pour apporter de l’assistance aux gens, il a regardé. Alors, il a regardé jusqu’à ce que... Ce vieil homme, d’une quatre-vingtaine d’années, était trop fatigué pour gravir la montagne, après qu’il avait jeûné et prié. Mais Dieu lui avait dit que, si les gens se repentaient, quelque chose arriverait. Que regardait-il? Il a envoyé son serviteur là-haut, il a dit : « Monte et regarde. Regarde. Quelque chose va arriver. » Trois ans et demi, sans pluie, sans nuage, sans même la rosée qui tombait. Mais il a dit : « Monte, regarde. » Et Elie ou…

IL PREND SOIN. ET VOUS ?     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 21.07.63

30.          On est allé là et on a vu ce beau jeune homme assis là, juste à l’apogée de sa vie, un conducteur de jeunes gens, assis là, et Satan l’avait lié. Il ne s’en était pas rendu compte, mais j’ai pris ma main (gauche) pour serrer la sienne (droite), voir si une maladie l’avait frappé. Mais il n’y avait aucune vibration. Je venais de sortir d’une pièce où j’avais prié et jeûné, et je m’attendais au Seigneur, l’onction du Saint-Esprit était là, et c’est pourquoi Cela nous avait conduit. Voyez ? Et puis, j’ai vu l’ombre des ténèbres sur lui. Je n’ai point dit ce que je faisais. Mais en quelques instants, tout était parti, ses mains n’étaient plus froides, il poussait des cris et louait Dieu, il est revenu en lui-même en quelques minutes. Et il est assis ici, ici même ce matin, il est assis dans l’assistance. Voyez-vous comment Satan a voulu rendre ce jeune homme malade, en lui disant de développer un complexe ? En fait, le Saint-Esprit le savait, et j’ai vu cela dans une vision du Seigneur. Mais Dieu a pris soin de cet homme. Dieu a pris soin de ce jeune homme.

POUSSE A BOUT     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 01.09.63S

98.          Une femme stérile dans la Bible, Anne, avait besoin d’un fils, elle s’est mise à jeûner pour l’avoir. Elle avait jeûné et prié au point que même le sacrificateur au temple pensait qu’elle était ivre. Elle était dans un tel état de désespoir… Avec les autres femmes qui faisaient attention au genre de bonnet que telle autre femme avait porté (vous savez comment ça se passe), et celle-ci à son tour en voyant le genre de vêtements que les autres femmes avaient portés… Et elles bavardaient sur ce qui se passait à la ferme. Mais ce n’était pas le cas avec Anne, elle s’est frayé un chemin à travers toute la foule et elle est allée à l’autel. Elle jeûnait. Elle voulait que sa honte soit ôtée.

Combien c’est différent aujourd’hui ! C’est presque une honte que d’avoir un enfant. A l’époque, c’était–c’était une honte que de ne pas en avoir un. Et elle s’est agenouillée, et elle n’a pas fait attention aux dignitaires du temple. Elle n’a point prêté attention au sacrificateur de haut rang pendant que celui-ci s’était présenté là. Elle était tellement dans la détresse que les larmes lui coulaient sur les joues, et étant poussée à bout, elle pleurait, disant : « Ô Eternel Dieu, donne-moi un fils. Donne-moi un fils. »

QUESTIONS ET REPONSES N° 2     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 23.08.64S

Question 300. Nous voyons... Pourquoi n’arrivons-nous pas à vendre notre maison? Merci. Nous... P.S. Nous avons prié et jeûné et... pour la vendre, et toujours pas de résultats.

160.       Eh bien, frère ou soeur (ils n’ont pas signé de leur nom) ou qui que vous soyez, eh bien, si vous essayez de vendre votre propriété et que vous avez fait ce que... Vous désirez la vendre pour probablement acheter quelque chose de mieux ou peu importe ce que vous voulez faire, je l’ignore. Si votre objectif est juste et que vous essayez d’acheter une maison... Si vous avez des enfants ou quelque chose comme cela, et que vous voulez leur offrir une meilleure demeure ou quelque chose... Je ne sais pas de quoi il s’agit, mais je vous dirais ceci : Si vous essayez de la vendre, que vous jeûnez pour essayer de la vendre, alors remettez cela au Seigneur et n’y pensez plus, voyez-vous, parce qu’il se peut que Dieu... Il se peut que vous déménagiez pour aller ailleurs et que cela ne soit pas juste. Voyez-vous?

161.       Si vous êtes un chrétien et que vous vous confiez au Seigneur, c’est que vous l’êtes certainement, sinon vous ne jeûneriez ni ne prieriez. Voyez-vous? Ainsi, je remettrais alors simplement cela au Seigneur. Dites : «Maintenant, Seigneur, quand ce sera le moment pour nous de la vendre, envoie un acheteur.» Vous l’avez alors remise au Seigneur; n’y touchez plus et allez de l’avant. Je crois que cela va marcher.

99.          Et remarquez, elle n’a pas été égoïste. Quand Dieu l’a exaucée et qu’Il a répondu à sa prière en lui donnant un fils, elle l’a remis à Dieu. Et comme elle n’avait pas voulu se montrer égoïste après que Dieu a répondu à sa prière, Dieu lui a donné un prophète. Oh, c’était une bénédiction supplémentaire. Oh, Il en a tout plein, ces petites choses qu’Il donne en plus. Non seulement un fils, mais aussi un prophète (et il n’y avait plus de vision depuis des années et des années en Israël), Samuel était le premier prophète après plusieurs années parce qu’une mère était poussée à bout du fait qu’elle ne pouvait pas avoir des enfants; et elle avait déjà dépassé l’âge d’avoir des enfants, elle avait probablement soixante ou soixante-dix ans. Et elle avait prié étant poussée à bout. Elle a dû avoir cet enfant. Qu’était-ce? Dieu lui avait parlé, sans aucun doute.

 

LE MINISTERE EXPLIQUE     MINNEAPOLIS MN USA    Mar 11.07.50

2.            J’ai toujours voulu avoir une chance, une opportunité plutôt de venir à Minneapolis. Je reportais cela pendant les trois ou quatre dernières années, de venir ici. Il est toujours arrivé que quelque part nous avons contourné vers ailleurs et on a dû rater Minneapolis. Et quand j’ai appris que nous venions, eh bien, je m’étais certainement réjoui pour cela.

Et comme je suis un peu fatigué, et que je reviens de mes vacances, cela peut prendre une ou deux soirées avant que nous allions… que la réunion atteigne son rythme normal. Une chose, c’est du neuf pour la plupart d’entre nous, je pense, ici, la plupart d’entre vous plutôt. Et autre chose, c’est que j’ai dû me dépêcher afin qu’en ce… Généralement, avant que je commence les lignes de prière, je passe trois jours à jeûner et à prier, comme beaucoup de gens savent comment je–j’essaie d’être, d’avoir le… Combien ici ont été dans l’une des réunions auparavant ? Faites-nous voir les mains. Eh bien, c’est vraiment merveilleux.

CROIS-TU CELA ?     MINNEAPOLIS MN USA    Dim 16.07.50

9.            Mais j’aime vraiment me présenter, quand on n’est pas sous cette onction pour les malades, vous savez. Et on peut bien être libre, on se sent libre de prêcher ou de parler de la Parole, ou de n’importe quoi. Et c’est ce qu’il y a. On m’accorde un peu de temps, de temps en temps, afin que je puisse plutôt me réjouir.

Eh bien, quand l’onction pour la guérison est là, je continue simplement à prier et à jeûner. On en arrive à éprouver une sensation calme et très sacrée, pas comme la joie ; on éprouve juste une sensation très sacrée. Mais quand vous parlez du Saint-Esprit, alors Cela vient avec joie, avec bonheur, avec allégresse, et le rafraîchissement de la Présence du Seigneur. Et je suis très content de–d’avoir cela cet après-midi.

Juste avant que nous commencions le service, je lis un texte comme... si nous pouvons appeler cela un texte. Je pensais m’expliquer d’abord sur le fait que je n’étais pas un prédicateur. Comme vous entendez ces bons prédicateurs par ici, eh bien, alors, vous ferez la différence dans quelques minutes.

LA RESURRECTION DE LAZARE     CLEVELAND OH USA    Dim 13.08.50P

4.            Si votre–si votre estomac est vide, le sang monte au cerveau, alors vous êtes censé être en alerte. Et si vous êtes tout rassasié, vous êtes… C’est ça la puissance du jeûne. Lorsque vous êtes–lorsque vous êtes rassasié, le sang descend à l’estomac pour digérer la nourriture. Vous voyez ? Et alors, lorsque vous avez l’estomac vide, le sang est dans votre–dans votre cerveau. Vous pouvez donc être juste… En effet, ces deux esprits sont si proches qu’ils pourraient séduire, si c’était possible, même les élus. Et beaucoup… souvent, vous entendez Cela crier. J’ai entendu les gens crier. Or, comme je vous l’ai dit, j’espère que je… le Dieu qui m’a permis de trouver grâce à vos yeux afin que vous me croyiez. J’ai entendu des gens pleurer, alors que ce n’était pas Dieu. J’ai entendu des gens crier, alors que ce n’était pas Dieu. Voyez-vous ? Et parfois, c’est leur compassion, le diable veut être dorloté. Et il–il faut un véritable berger pour distinguer le bêlement d’un bouc de celui d’un agneau ; ils sont si proches. Voyez-vous ?

Par conséquent, on doit être très prudent sur cette estrade. Il peut bien se passer une seule chose, et c’est tout ce que Satan veut–veut pour semer du trouble devant le public. C’est pourquoi, il me faut jeûner, être dans l’esprit de prière, être sur mes gardes à chaque minute, veiller sur quelque chose.

ISRAEL A LA MER ROUGE, 2     JEFFERSONVILLE IN USA    Ven 27.03.53

212.       Je crois que Dieu va remplir cette église du Saint-Esprit, jusqu’à ce que vous entendiez un cri qui–qui montera de cette ville de Jeffersonville. J’attends et je prie nuit et jour, attendant simplement ce moment crucial. Continuez à jeûner, continuez à prier; rassemblez les enfants, et débarrassez-vous de tout ce qui est péché dans votre maison, comme disait Jacob : «Enlevez vos boucles d’oreille, et lavez vos vêtements.» Préparez-vous! Oh, j’entends le bruit d’une pluie abondante!

LE PIRE PECHEUR DE LA VILLE     MINNEAPOLIS MN USA    Sam 18.02.56S

3.            Et pendant qu’on est en visite ici, j’ai certainement eu beaucoup de bons amis auxquels j’aurais vraiment voulu rendre visite, les Stadsklev qui sont assis ici, les Petersons, et les autres. Mais ma raison, ce sont les services de prédication, mais on dirait que partout où je vais, on commence les services de guérison. Et puis, évidemment, je ne peux pas effectuer des visites pendant qu’on est en plein dans les services de guérison. Je dois consacrer mon temps à jeûner et à m’attendre au Seigneur. Je suis sûr que mes amis comprennent cela ; alors…

ECOUTEZ-LE     OAKLAND CA USA    Ven 22.03.57

14.          Juste avant de venir à la réunion, je lisais le Livre de Daniel, et j’ai l’intention de le prendre un jour comme un réveil complet. Et j’ai remarqué que Daniel avait lu dans le Livre du prophète Jérémie qui l’avait précédé, qu’ils allaient passer soixante-dix ans en captivité. Eh bien, pendant ces soixante-dix ans il a vu que c’était presqu’à la fin, et alors il s’est mis à chercher l’Eternel.

Et si en ce jour où nous vivons, alors que nous voyons chaque signe opérer, indiquer la Venue du Seigneur, cela devrait amener chaque ministre à jeûner, à prier et à dire : « Ô Dieu, que dois-je faire ensuite ? Car nous nous approchons du temps de la fin. » C’est le moment où nous devrions nous mettre à genoux et comprendre que nous ne devons tout simplement pas convoiter et fainéanter comme si nous n’avions aucun souci, nous venons à notre aise, nous nous en allons à notre aise. Nous devrions être bien éveillés. Et, normalement, des choses qui se produisent aujourd’hui, telles que les secousses des tremblements de terre, même le plâtre tombe des murs, des immeubles faisant monter beaucoup de fumée ou des rideaux de poussière semblables à des champignons, et ainsi de suite, cela devrait nous amener à comprendre que la Venue du Seigneur est proche. Et lorsque nous voyons l’Eglise du Dieu vivant indifférente et passionnée pour le monde, ayant perdu son amour pour Christ, pour devenir tellement dénominationnelle, avec des barrières et le reste au milieu de nous, cela devrait être des bornes kilométriques pour nous faire comprendre que nous sommes à la fin de la route.

DISCERNER LE CORPS DU SEIGNEUR     CHAUTAUQUA OH USA    Mer 12.08.59

87.          Seigneur, regarde ces mains et les miennes aussi, Seigneur. J’aimerais venir comme un soldat aux mains calleuses. Je n’aimerais pas venir mains vides. J’aimerais prêcher jusqu’à ce que je meure. J’aimerais tirer, implorer, jeûner et prier, car je sais que les ombres de la nuit tombent, et bientôt l’heure sera là. Seigneur, ouvre mes yeux afin de voir plus de signes de Ta Venue. Enflamme les coeurs de ces gens ce soir avec les grands signes que Tu as promis.

LES CONFERENCES     PHOENIX AZ USA    Dim 28.02 60

25.          Nous voyons une chose, c’est que lorsque les hommes tiennent des conférences des Etats, ils se rassemblent, ils se trouvent une grande place et ils–ils festoient, ils organisent de grands dîners, ils se mettent à table, ils prennent des verres d’amitié, et ils–et ils se préparent et sortent de là pour essayer d’accomplir ce qu’ils avaient décidé de faire.

Combien c’est différent des conférences de Dieu ! Les hommes ne se rassemblent pas dans les conférences de Dieu pour manger. Ils se rassemblent pour jeûner, prier, recevoir des instructions et aller de l’avant avec cela.

ECOUTEZ-LE     KLAMATH FALLS  OR USA    Mar 12.07.60

13.          Vraiment, notre Père céleste, Tu le sais, chaque parole et chaque pensée sont enregistrées. Et nous voyons aujourd’hui, et nos coeurs sont zélés pour cette glorieuse Eglise du Dieu vivant, alors que nous voyons approcher l’heure de la Venue du Seigneur, et nous savons que Tu avais prédit que l’église deviendrait tiède ; que Tu la vomirais de Ta bouche, parce qu’elle n’était ni chaude ni froide. Ô Dieu, c’est pourquoi le–le véritable serviteur de Dieu, son coeur réclame le réveil.

Nous pensons aux grands hommes qui parcourent cette nation aujourd’hui, consacrent toute leur vie à cela, tout ce qu’ils ont, oh ! Cherchant à appeler l’église à revenir. Et ils sont… C’est l’avertissement de Dieu. Et, Père, je Te prie ce soir, au Nom du Seigneur Jésus, d’envoyer un réveil ici à KlamathFalls, et dans toute cette contrée, un réveil qui sauvera l’âme, qui ranimera l’église, de sorte que tous les saints du Dieu vivant se mettront à prier et à jeûner. Car il est écrit : « Si les gens sur qui est invoqué Mon Nom s’assemblent et prient, Moi, J’exaucerai alors du haut des Cieux. »

UN PARADOXE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 10.12.61

48.          Et il y a quelques semaines, j’ai eu une vision, ça fera environ trois semaines maintenant jusque mardi prochain ; cela m’a conduit à me mettre à genoux, et à aller là dans le désert pour jeûner et prier. Et j’avais porté (étant donné qu’il fait froid) des sous-vêtements lourds et calorifugés, afin que je, ce que j’utilise au cours de mes parties de chasse, afin que je ne puisse pas geler, là-bas dans ma caverne et dans les bois. Et je suis monté, non…

49.          Quelqu’un m’a demandé : « Eh bien, Frère Branham, est-ce que vous montez là-bas pour chercher une vision ? Vous devriez monter là-haut pour chercher une vision de la part du Seigneur. »

J’ai dit : « Non, on ne va pas… On ne procède pas de cette manière. Vous ne pouvez rien tirer de Dieu en forçant. »

50.          Vous voyez, c’est la raison pour laquelle les gens ne cessent de dire, dans les entretiens, ils disent : « Demandez au Seigneur. Ne lâchez pas là-dessus. Ne lâchez pas là-dessus. »

51.          J’avais reçu un mot de la part du Seigneur pour frère Neville, au sujet des prophéties qu’il apporte sur tous ceux qui viennent à cet autel-ci. Dieu lui a parlé, et l’a vraiment réprimandé à ce sujet. Voyez ? Ne le faites pas ; vous allez le pousser à agir dans la chair, et alors vous ferez de lui un faux prophète. Voyez ? Vous voyez, laissez-le simplement agir comme l’Esprit le conduit. Vous voyez ?

52.          Ne–n’essayez pas de tirer quelque chose de Dieu en forçant, puisque vous ne pouvez pas y arriver. Il parlera seulement… C’est comme Balaam, le prophète mercenaire, il a dit : « Je ne peux dire que ce que Dieu met dans ma bouche. Autrement, je ne peux pas le dire. »

53.          C’est la même chose, j’apprécie ce système qu’ils ont installé maintenant, de sorte que je peux voir ce que–juste ce que le Seigneur voudrait faire. C’est très bien.

54.          Mais Jésus était allé dans le désert pour jeûner après que le Saint-Esprit est venu sur Lui. « Jean rendit témoignage, qu’il avait vu l’Esprit de Dieu descendre sur Lui. »

55.          Et Il était rempli de la puissance de Dieu, Dieu était en Lui, et ensuite, Il est allé dans le désert pour jeûner après cela, pas avant, car le Saint-Esprit devait venir sur Lui ; mais Il est allé dans le désert et Il a jeûné après que le Saint-Esprit fut venu sur Lui. Voyez ?

LA PAROLE PARLEE EST LA SEMENCE ORIGINELLE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 18.03.62S

255.       Oh ! je me rappelle, assis là dans la pièce, j’y suis resté trois jours, à prier et à m’attendre au Seigneur, et à jeûner. Quand j’ai été saisi par ça, j’ai pensé : « Ô Dieu, qu’en est-il ? Me voici dans cette situation. Me voici. Si je présente tout ça à l’église, où en serai-je ? Je les aurai mis dans une situation délicate. Que puis-je faire ? J’ai bien vu ce qu’il en est de l’église : tous les types et toutes les ombres, et tout le reste, le démontrent, qu’elle est finie. Que vas-tu faire ? »

L’EXPECTATIVE     BATTLE CREEK MI USA    Dim 17.08.52P

14.          J’ai vu bien des choses au cours du voyage qui… Je me souviens d’une chose, particulièrement, lorsque je tenais une réunion. Je venais juste de débuter avec mes réunions. Et je n’oublierai jamais… Ma femme n’est pas ici cet après-midi, alors je peux bien raconter cela. Et nous sommes allés… J’étais d’abord allé à Saint Louis, où la petite Betty Daugherty a été guérie, alors que tous les médecins de Saint Louis l’avaient abandonnée. Et je me suis rendu là et j’ai prié. Et Monsieur Daugherty, un prédicateur bien connu dans la ville, je venais juste de le dé–découvrir deux semaines auparavant. Je n’avais pas d’argent pour y aller par train, et mon assemblée avait prélevé onze dollars pour me payer le ticket pour un aller-retour. Et je n’avais pas de manteau, alors un de mes frères m’a prêté son manteau pour que je le porte. Et je suis allé là à bord d’un wagon de luxe et je suis arrivé là le lendemain matin. Monsieur Daugherty se tenait là dehors, il était... il s’attendait à quelque chose. Il a dit : « Frère Branham, j’ai entendu dire que le Seigneur Jésus vous a visité pour vous montrer des visions. »

J’ai dit : « C’est juste. »

Il a dit : « Savez-vous quelque chose au sujet de ma fille ? »

J’ai dit : « Non, monsieur, je ne sais rien. » Nous sommes allés chez eux, et la petite créature était étendue là, criant et faisant des histoires. Elle pesait… C’était juste une jeune fille aux cheveux bouclés, et elle était dans un état terrible. Et j’ai dit : « Que dit le médecin ? »

Il a dit : « Oh ! Frère Branham, j’ai dépensé tant d’argent, et aucun d’eux n’a été capable de me dire de quoi il s’agit. » Il a dit : « Ils pensent que c’est–c’est la danse de Saint-Guy, mais ils ne sont pas très sûrs. » Et il a dit : « Ça fait des semaines qu’elle est couchée comme cela, et les églises ont jeûné et prié, et nous ne savons quoi faire. Et quelqu’un m’a parlé de… » Oh ! Je ne sais pas qui…

15.          Et alors, je suis entré et j’ai prié pour la jeune fille. Tous les groupes priaient. Nous sommes passés par la... du presbytère à l’église et nous y avons prié. Et je suis rentré. Rien ne s’est passé. A cette époque-là, bien entendu, je ne tenais pas des réunions comme ceci. Lorsque je me rendais auprès d’un malade, je restais là avec ce malade jusqu’à ce que je découvre ce que Dieu allait faire à ce sujet. Ainsi donc…

Et je suis allé dans la cour et je faisais les cent pas. Je ne connaissais pas bien Saint Louis. Je marchais dans la rue un peu, puis je revenais. Des heures passèrent, et j’étais là donc depuis environ huit heures, et j’étais assis dans la voiture de monsieur Daugherty ; et juste là dans la voiture une vision a commencé à se dérouler. Alors j’ai su ce qui allait arriver.

16.          Ensuite monsieur Daugherty, le vieux père du révérend Daugherty, est venu à la porte, et il a dit : « Frère Branham, avez-vous reçu quelque chose jusque-là? » Et le jeune monsieur Daugherty venait dans la maison.

J’ai dit : « J’ai l’AINSI DIT LE SEIGNEUR. » Il s’est mis à crier et à lever les mains. Et j’ai dit… Il restait quelque part à… Leur maison était... se trouvait au Kentucky, mais ils avaient emménagé à Saint Louis, là où son église l’avait envoyé, je pense, pour y prendre une charge. Et alors j’ai dit : « J’ai le–l’AINSI DIT LE SAINT-ESPRIT. »

Il a dit : « Que dois-je faire ? »

J’ai dit : « Maintenant, premièrement entrez et faites sortir tout le monde de la maison, à part votre femme, tout le monde. »

Il a dit : « Très bien. »

J’ai dit : « Ne doutez de rien maintenant. » Et nous sommes entrés, nous sommes entrés dans la pièce, et la petite fille était étendue là. J’ai parlé à la mère, j’ai dit : « Maintenant, ne doutez de rien. Allez dans votre cuisine. » Je n’avais pas vu où se trouvait sa cuisine ; c’était une grande maison. Et j’ai dit : « Au fond d’un tiroir, vous trouverez une petite casserole, comme cela, que vous venez d’acheter il y a deux jours : une casserole bleu granite. Elle n’a jamais été utilisée. »

Elle a dit : « Oui, monsieur. C’est juste. »

J’ai dit : « Remplissez-la à moitié d’une eau claire directement au robinet, et apportez-moi un mouchoir blanc. »

Et elle a dit : « Très bien. »

Elle est allée prendre cela, et j’ai dit : « Maintenant, Révérend Daugherty, agenouillez-vous juste ici à ma droite au pied du lit, et père–le père, ai-je dit, vous, agenouillez-vous ici. » (Le père du révérend Daugherty, le grand-père de l’enfant) ; il s’est agenouillé.

J’ai dit : « Maintenant, madame Daugherty pendant que je répète la prière du Seigneur, pendant que je dis : ‘Notre Père qui es aux cieux’, retirez ce chiffon de la casserole, essorez-le, et essuyez le visage de la fille avec cela. Et ensuite, au milieu de la prière, essuyez ses mains avec cela. Et ensuite, à la fin de la prière essuyez ses pieds avec cela, car AINSI DIT LE SEIGNEUR, le démon qui a lié cette enfant quittera lorsque l’eau, à la fin, sera appliquée sur ses pieds. » J’ai dit : « Ne doutez pas. » Et elle… Eh bien, sa petite langue était complètement rongée ainsi que ses lèvres et tout, et ses yeux étaient enfoncés... Pendant des semaines et des semaines, je pense qu’elle était clouée au lit…

17.          Si vous désirez lui écrire, c’est le révérend Robert Daugherty, 2002 Avenue Gaino, Saint Louis, Missouri, si vous désirez avoir son… ?... vous désirez avoir son adresse pour lui écrire. Et ainsi, c’était un... il est allé au… La petite avait fait là, je pense, trois mois comme cela. Rien ne pouvait arrêter cela ; elle ne faisait que crier et s’arracher les cheveux comme cela, le visage couvert de traces et elle criait ; sa mère était complètement épuisée.

Alors nous nous sommes agenouillés. J’ai dit : « Notre Père qui es aux cieux… » Madame Daugherty frottait le petit chiffon sur le visage de la fille, en faisant descendre cela. Elle a continué jusqu’au moment où j’ai dit, à la fin de la prière, jusqu’à « amen ». Lorsque j’ai dit : « Amen », l’enfant continuait de crier. Ensuite je me suis levé, et j’ai dit : « Seigneur Dieu, Toi qui as créé les cieux et la terre, Toi qui m’as envoyé prier pour cette enfant, au Nom de Jésus-Christ, je demande à cet esprit de maladie qui est sur l’enfant de quitter ! » La jeune fille a regardé tout autour, elle a dit : « Maman, où es-tu ? » Et sa mère s’est mise à hurler, elle a laissé tomber la casserole, elle s’est effondrée sur le plancher comme cela. Le père s’est mis à crier et il s’est étendu sur le plancher. Vous auriez pensé alors qu’il était un saint exalté (Oui, oui.), ainsi donc, à la manière dont il se comportait. Et ce vieux papa, le grand-père, est tombé sur le lit et s’est mis à louer Dieu. Tout le formalisme avait disparu alors.

La jeune fille s’est levée. Je l’ai prise par la main. J’ai dit : « Chérie, qu’aimerais-tu manger ? »

Elle a dit : « Qui êtes-vous ? »

J’ai dit : « Je suis frère Branham. »

Et elle a dit : « J’aimerais prendre un–un de ces milk-shakes, vous savez. »

J’ai dit : « Allons en acheter. » J’avais passé un drugstore. Vêtue de son petit pyjama, c’était la première fois qu’elle quittait le lit depuis trois mois, nous sommes allés jusqu’au drugstore, et j’ai commandé deux milk-shakes, et j’ai pris cela avec l’enfant. Et c’était bondé de monde aux portes et là tout autour sur la pelouse. Nous avons tenu une réunion à Saint Louis, au Kiel Auditorium, et la première soirée là, mille quatre cents personnes ont rempli l’auditorium, et on a dû renvoyer les autres : l’expectative. Voyez-vous ce que je veux dire ?

QUESTIONS ET REPONSES  N°3     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 30.08.64M

301.       Maintenant, c’est parmi les croyants. Voyez-vous? Chaque homme ne possède pas ces dons-là, et cela ne signifie pas que c’est seulement une seule personne qui fera cela; il y aura des groupes de gens. Par exemple, qu’arriverait-il si–si nous avions une petite fille ici dans l’église ou un petit garçon, ou quelqu’un que nous chérissons beaucoup, et qu’il rendait l’âme? L’église entière se rassemblerait, et les gens se mettraient à prier et à jeûner : «Seigneur, aie pitié de cet enfant.» Voyez-vous? Dieu pourrait le ressusciter.

Questions ou commentaires ?

Billy DIABASENGA, Pasteur

Reconciliation Tabernacle

15 Bis, Avenue Kibali, Lemba Terminus, Kinshasa

Téléphone : +243818151745

E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.">This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

www.reconciliationtabernacle.org